Conseils

Publié le 28 décembre 2016 / par Caroline / Temps de lecture estimé 7 min.

2

S’organiser et apprendre grâce au Mind-Mapping

Les Mind-Maps, vous connaissez ? Ces « cartes mentales » au sens littéral du terme, appelées également cartes heuristiques ou cartes cognitives, permettent, sous forme de schéma visuel, de structurer des informations données.

Le Mind-Mapping est une technique de mémorisation extraordinaire pour les enfants, comme pour les plus grands. Il fait appel aux images, aux mots et aux sentiments pour nous aider à mémoriser des idées et à les comprendre, mais aussi aux qualités artistiques de chacun lors de leur création. Idéales pour apprendre quelques choses, ces cartes sont d’une grande aide notamment à l’école.

 

Le Mind-Mapping et l’histoire

 

C’est un concept vieux comme le monde, dont on peut percevoir les prémices dans le livre « Catégories » d’Aristote, qu’il a mis en pratique sous la forme de système de représentation hiérarchique, divisant le monde en plusieurs parties et différentes catégories.

C’est un anglais, Tony Buzan, psychologue, qui a remarqué lors de ses études que les étudiants qui recevaient les meilleures notes n’étaient pas ceux dont les notes sur papiers étaient les plus jolies : ils avaient au contraire des notes assez désordonnées, des mots clés qui pointaient vers des images, d’innombrables connexions et des griffonnages. Tony Buzan enquêta sur la manière et les habitudes que les gens avaient pour prendre des notes, et il s’aperçu alors que ces dessins schématiques – qu’il appellera plus tard Mind-Mapping – étaient utilisés par Leonard de Vinci ou encore Einstein.

Buzan soutient que dans les notes «traditionnelles», le lecteur doit analyser les informations de gauche à droite et de haut en bas sur une page, mais la préférence naturelle du cerveau consiste à numériser la page entière d’une manière non linéaire, en partant du centre de celle-ci.

 

créer une carte mentale

Qu’est ce que les cartes mentales ?

 

La carte mentale est un moyen de capturer des idées, d’explorer des concepts, de prendre des notes et de hiérarchiser ainsi des informations dans un format facile à comprendre et à retenir.

Les représentations visuelles et écrites des idées fusionnent pour créer quelque chose qui devient plus naturel pour l’esprit.

Que ce soit sous forme d’arbre à idées coloré fait à la main, ou généré en utilisant des logiciels spécifiques, ils sont censés représenter la façon que nous avons de penser, contrairement aux notes écrites ou aux textes contenant des paragraphes, qui ne sont pas du tout représentatif du processus de la pensée.

Dans le champs du handicap, le Mind Maping se révèle être un outil formidable pour les élèves porteurs d’un trouble du langage, la dysphasie, la dyslexie, la dysorthographie ou la dysgraphie. Le Mind Mapping leur permet de réaliser leurs apprentissages sans être pénalisés par leurs difficultés liées à la langue.

L’apprentissage visuel est également utilise lorsque l’enfant a un déficit de l’attention, des troubles de l’audition ou des difficultés d’apprentissage. Pour ceux-ci, comprendre est avant tout voir plutôt qu’entendre. Ainsi, par exemple, la plupart des enfants autistes ont des difficultés à apprendre des choses qui ne peuvent pas être pensées en image.

Cependant, les cartes mentales ne sont pas adaptées à tous : les enfants présentant une dyspraxie visuo-spatiale seraient en situation de grande difficulté, puisque pour eux, tout ce qui est visuel est nuisance.

exemple carte mentale

Exemple d’une carte mentale réalisée par ordinateur

 

Comment réaliser une carte ?

 

Pour concevoir et réaliser une carte heuristique, il y a 7 points à retenir :

1. Le sens du support devra être au format paysage.

Si vous utilisez une feuille, privilégiez là blanche, sans carreau ni marge. Il faut que celle-ci soit le plus neutre possible afin que rien ne vienne interférer avec le schéma heuristique.

2. Le cœur du schéma doit être évocateur

Il doit être au centre de la feuille et doit inspirer l’ouverture. Il représente l’objectif de la carte, et doit nous permettre de nous projeter.

3. Les branches sont réparties harmonieusement autour du cœur

Celles-ci devront être de forme organique, s’inspirant de la nature.

4. Un seul mot par branche

Parce que le maitre mot est l’ouverture, les branches ne doivent pas contenir de phrase, pour la simple raison que celle-ci a un point. Bien entendu, il existe des exceptions, et il est possible de mettre une phrase dans un cercle ou un cadre, juste au dessus de la branche. Aussi, la longueur de la branche sera identique à la longueur du mot afin que les connexions entre chaque mots soient au plus proche.

5. Les dessins seront simples et évocateurs

Ils feront gagner beaucoup de place sur le schéma, permettant un repérage facile de l’information et stimulant la mémoire et l’imagination .

6. Les couleurs aident à la lisibilité

Chacun pourra choisir la signification de chaque couleur utilisée. Celle ci permet de différencier les informations entre elles, mais aussi de les lier en leur donnant une teinte identique.

7. Avoir les bons outils pour réaliser sa carte mentale

Que ce soit du crayon aux feutres ou au classeur, le matériel doit procurer un certain plaisir à être utilisé. Si vous utilisez un logiciel, testez en plusieurs afin de trouver celui qui vous correspondra le mieux.

 

Quels outils informatiques ?

 

Pour les enfants se voyant attribuer un ordinateur portable compte tenu de leur handicap, l’utilisation d’un logiciel permet un réel gain de temps et d’efficacité à l’école. Il existe différents types de logiciels ou solutions en ligne pour réaliser ses cartes mentales. Ci-dessous, vous trouverez une sélection de jolis sites en ligne, à vous de trouver celui qui vous satisfera le mieux en fonction de vos attentes :

Cacoo, créateur de carte mentale en ligne, avec espace collaboratif

SketchBoard.me site en ligne de création de carte heuristique

MindMeister, outil de cartographie mentale en ligne

Mindomono, application de mindmapping collaboratif en ligne

FramindMap, service libre et gratuit en ligne de création de mindmapping

Canva, logiciel de création graphique en ligne permettant de faire des Mind-Maps

 

logiciel mindmap

 

Chacun d’entre nous a sa façon unique de comprendre et d’assimiler : mémoire visuelle, auditive, kinesthésique… Elle se spécialise en fonction de nos sens. Il faut alors « apprendre à apprendre » et découvrir les moyens qui nous aideront à une meilleure organisation afin d’éveiller en nous des ressources insoupçonnées.

Les cartes mentales en classe

Il se trouve que les cartes mentales se révèlent être de véritables alliées pour les élèves. Elles les aident à apprendre et à mémoriser les idées clés des cours. De plus, le côté ludique et créatif de leur conception apporte un plus au cours. Ce sont des supports à privilégier lors de vos cours en tant que professeur ou bien à la maison pour revoir une leçon.

Si vous êtes professeur, la vidéo ci-dessous peut vous intéresser : Un professeur utilise les cartes mentales dans sa classe et vous explique pourquoi ce choix et comment il a réussi à mettre en place ce support pédagogique.

Retrouvez notre sélection de cartes mentales liées au handicap sur notre épingle Pinterest « Cartes mentales & Croquinotes« 

Carte mentale Pinterest

!

Tags: , , , , , , , , , , , , , , ,


A propos de l'auteur

Caroline est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.



2 Reponses pour S’organiser et apprendre grâce au Mind-Mapping

  1. Bonjour Elsa
    Merci pour votre article. Je suis enseignant d’histoire géographie en collège et formateur dans l’Académie de Lille. J’utilise la pratique des cartes heuristiques dans mes classes et en formation, et persuadé de ce que ces outils visuels peuvent apporter, j’ai créé un blog pour partager le travail mené avec mes élèves et des collègues.
    http://classemapping.blogspot.com/
    J’ai également développé un outil de veille sur internet à propos des cartes heuristiques comme outil d’enseignement.
    http://www.scoop.it/t/classemapping
    Je vis au quotidien ce que vous présentez dans votre article et trouve donc que ces outils sont très utiles pour les élèves.
    Cordialement
    Lucas Gruez

  2. V.Beckert dit:

    Je suis dyspraxique visuo spatiale et enseignant spécialisée dans les troubles Dys- (2 ca-sh) et l’article contient une info erronée ou à nuancer fortement : j’ai appris lors de ma formation que le mind mapping était très efficace pour les enfants dyspraxiques pour comprendre une leçon, la structurer et se l’approprier, du moment que c’est eux qui la créent (avec l accompagnement de l’enseignant, mais ne pas leur donner une carte mentale toute faite). Et moi même qui suis DVS, je ne jure que par les cartes mentales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Revenir en haut ↑