Le 5 novembre 2020, nous nous sommes retrouvés pendant 1 heure pour un Facebook live sur le thème : « Créer un coin sensoriel refuge et repère ». Notre invitée ce jour-là, était Christelle Battaglia, créatrice du blog Un peu Montessori, beaucoup d’amour. Avec les jours qui raccourcissent, le climat anxiogène actuel, nous souhaitions en effet vous apporter des conseils pour créer, chez vous, un espace qui serve aux enfants à la fois de repère et de refuge. Un endroit où le sensoriel et la douceur seraient de mise, un endroit où se réconcilier avec son corps et qui permette de se couper un peu du reste du monde, de la maison pour se détendre mais aussi pour travailler de nombreuses compétences, mieux apprendre, mieux échanger avec sa famille. Découvrez dans cet article, quels sont selon Christelle Battaglia les 3 éléments indispensables pour créer un espace sensoriel refuge et repère.

1. L’environnement : une tente, une cabane ou un tipi

L’environnement est le point de départ pour créer un espace refuge. Christelle conseille d’installer une tente pop-up, une cabane ou un tipi, car ils présentent de nombreux avantages. Ils sont faciles à monter et démonter ce qui permet de les ranger rapidement si on n’a pas la possibilité de les garder démontés en permanence. Ils sont également légers et faciles à transporter. Transporter la tente, c’est transporter le repère, que ce soit en cas de garde alternée ou chez la nounou par exemple. De plus, vous avez la possibilité de choisir la taille pour trouver la tente ou le tipi qui sera le plus adapté à votre logement et à vos besoins. En effet, il existe plusieurs tailles et plusieurs prix pour s’adapter à tous les besoins et tous les budgets.

Par exemple, on choisira une grande tente : si l’on souhaite y installer une colonne à bulle, en collectivité pour plusieurs enfants, pour évoluer avec les âges ou encore pour s’adapter à toute une fratrie. La grande tente étant de plain-pied, on peut aussi y entrer en fauteuil roulant. Et oui, les enfants avec handicap, ainsi que leurs parents, étant souvent dans des endroits médicalisés et « froids », ont d’autant plus besoin de douceur, de réconfort et de chaleur…

C’est également un lieu qui peut convenir à toute la fratrie pour aller s’isoler lorsque nécessaire, écrire dans son journal intime, lire, dessiner, se reposer avec les animaux de compagnie, etc.

La tente ou le tipi deviennent alors un espace de communication privilégié pour l’enfant, un endroit où il se sent libre de parler, de dire pourquoi il a peur, où il a mal, car il se sent en sécurité dans ce cocon.

Cabane espace blanc DV685

Photo : Christelle, du blog « Un peu Montessori, beaucoup d’amour »

L’aménagement

Cet espace sensoriel pourra évoluer au fil du temps, on pourra venir l’enrichir ou l’adapter en fonction du développement, des acquisitions ou de l’âge de l’enfant. Mais l’idée est de lui créer un cocon douillet. Vous pouvez donc l’agrémenter de coussins tout doux, de couvertures sensorielles, de peluches lestées ou non et, nous le verrons par la suite, plus en détails d‘objets lumineux. Vous pouvez également ajouter un diffuseur d’huiles essentielles pour créer une ambiance olfactive reposante (attention, à bien vous renseigner auprès d’un spécialiste, toutes les huiles essentielles ne peuvent pas être utilisées avec des enfants).

Un lieu cocon qui facilite les apprentissages

La tente est pour Christelle un super point de départ pour se réfugier, mais c’est également un excellent endroit pour l’apprentissage, notamment pour les enfants TDAH (Troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité). Ce sont des enfants qui dans leur tête sont parfois tellement sollicités par toutes leurs pensées et leurs idées, qu’avoir un environnement structuré est d’autant plus important pour se poser. D’autant plus, que certains modèles de tentes peuvent se fermer entièrement pour vraiment créer un cocon coupé de l’extérieur, un espace bien délimité et contenant.

Apprentissages Cabane Milo

Milo en pleine séance d’apprentissages dans sa cabane. Photo : Christelle, du blog « Un peu Montessori, beaucoup d’amour »

2. L’importance de la lumière

On fonctionne différemment en fonction des ambiances lumineuses. Les couleurs et les lumières font vraiment beaucoup de différence sur l’ambiance que l’on veut créer. Une lumière douce bleue, atténuée permettra à un enfant qui a mal ou qui a peur de se sentir plus en sécurité et de s’apaiser pour ouvrir un dialogue. Tandis qu’une lumière jaune ou orange induit une ambiance plus dynamique et plus propice à des jeux et des apprentissages.

L’ambiance lumineuse est donc un élément essentiel dans la création d’un coin refuge, un coin calme. Les produits chouchous de Christelle pour apporter de la lumière dans le coin refuge : les projecteurs !

Le projecteur galaxie

Il habille à lui tout seul les murs avec des lumières qui se déplacent à des vitesses différentes, il est accessible aux enfants fortement malvoyants comme Milo. Il amène l’apaisement.

Le projecteur galaxie : ce projecteur transforme instantanément une pièce en ciel étoilé pour un effet spectaculaire ! Il projette sur tous les murs une animation d’étoiles se déplaçant ou statiques et de nuages galactiques. Idéal pour créer une ambiance propice à la relaxation dans un espace multisensoriel.

Projecteur galaxie

Projecteur galaxie

Le projecteur de l’espace

Le projecteur de l’espace que l’on utilise avec des disques liquides propose différents thèmes qui invitent au langage. En effet, les enfants sont amenés naturellement à décrire ce qu’ils voient… invitant parfois à la rêverie.

Le projecteur de l’espace transforme instantanément toute pièce en un environnement multisensoriel relaxant. Conçu pour les espaces multisensoriels de petite taille, il projette contre le mur une animation colorée de 1,5 m de diamètre maximum. Il est livré avec un disque de décors rempli de gel bicolore rouge/jaune, mais vous trouverez d’autres disques disponibles sur notre site comme des disques féériques avec des images de conte de fées.

Christelle souligne également qu’il existe de nombreux projecteurs ou veilleuses pour répondre à tous les budgets et à tous les besoins : certains sont à brancher, d’autres fonctionnent sur piles… Il existe des veilleuses très accessibles en termes de prix, tel le mini-projecteur kaléidoscope.
Vous pouvez également agrémenter cet espace cocon d’autres objets lumineux comme des lampes sensorielles. Lors du live, vous avez pu d’ailleurs découvrir la grande lampe aquarium dont le ballet des méduses nous envoute et fascine.

 

>> Découvrez tous nos projecteurs et veilleuses

3. La table lumineuse

Christelle est fan de la table lumineuse et ses enfants aussi ! Elle possède chez elle plusieurs modèles (dont un depuis 5 ans, alors que c’est un produit dont elle se sert quotidiennement et qu’elle transporte… dire si elle est solide) et l’exploite de multiples façons !

Tout d’abord, qu’ils soient sous la forme d’une table lumineuse ou d’un cube lumineux, ces supports permettent de faire des activités avec de forts contrastes, idéales donc pour les enfants ayant des troubles visuels comme Milo. De plus, Milo est photophobe. Un des avantages de certaines tables pour lui est donc que l’on peut régler l’intensité de la lumière.

Lors des apprentissages ou activités, la table ou le cube permet de donner un cadre aux enfants qui ont des difficultés de concentration et ont tendance à s’éparpiller. Un autre avantage est qu’ils peuvent être transportés partout : sous la tente, dans la chambre, au salon, etc. De plus, certaines tables présentent un petit rebord comme c’est le cas de la magic light qui permet à l’enfant de ne pas se retrouver en situation d’échec avec des éléments qui tombent de la table.

Pour Christelle, leur utilisation est également écologique, car ses enfants utilisent des marqueurs à tableau blanc pour écrire et dessiner dessus et des crayons de bain sur le cube lumineux. Un coup de chiffon et on recommence à l’infini !

Finalement, ils sont aussi multi-usages ! Ils peuvent servir de table, de table de chevet, de chaise d’appoint, et de tout ce que l’enfant peut imaginer… Les possibilités sont infinies !

Table_lumineuse_Milo

Les 1001 utilisations possibles de cet espace sensoriel refuge et repère

Dans cet espace et notamment avec la table lumineuse, les enfants peuvent faire des apprentissages en privilégiant la manipulation : travailler le prégraphisme, les mathématiques, la découverte des matières. Dans cet environnement cocon, l‘apprentissage sera facilité car lié à un moment agréable. Les enfants découvriront également les ombres et les lumières et imagineront de nouveaux jeux.

>> À lire : Apprendre en jouant avec une déficience visuelle

La tente est accessible à tous les âges, même aux tout-petits. Il suffira alors d’y installer des couvertures toutes douces et des jouets adaptés à leur âge.

Pour Christelle, c’est aussi un espace où on va pouvoir plus facilement ouvrir son cœur, se confier. Elle utilise beaucoup le jeu Emo Park pour parler des émotions avec ses enfants et notamment avec Milo. Mais, ce jeu est aussi parfaitement adapté aux enfants TSA. Christelle utilise également les petits livres de la collection La vie pleine d’émotions de Camomille. Pour elle, il est plus facile d’entrer dans une conversation sur un sujet délicat ou difficile pour l’enfant avec un livre.

Emo Park et Camomille

Emo park : Son petit plus, c’est son originalité ! On parle et détaille les émotions tout en s’amusant. Un super jeu d’observation et de reconnaissance des émotions ! En utilisant une des 6 faces des EMOMARIONNETTES, l’enfant devra imiter l’émotion du personnage représenté sur sa carte. Le premier des autres joueurs qui retrouvera le personnage sur le plateau, gagnera 1 point et ainsi de suite. Les marionnettes pourront également être utilisées comme outils de communication. Dès 5 ans.

La vie pleine d’émotions de Camomille : Ce livre-jeu permet d’explorer de façon ludique 6 émotions fondamentales (joie, colère, peur, surprise, tristesse et dégoût) et différentes possibilités de régulation émotionnelle, tout en développant l’empathie. L’enfant imagine la fin de chaque histoire : comment Camomille la sorcière va-t-elle réagir ? 6 livres histoires, 30 cartes histoires et 24 cartes fin.

Milo dans sa cabane

Milo dans sa cabane avec le coffret de livrets La vie pleine d’émotions de Camomille. Source : Christelle, du blog « Un peu Montessori, beaucoup d’amour »

La tente, une fois fermée, peut aussi devenir un espace où on prodigue des soins doux et agréables à son enfant, à l’abri des regards. Sur la photo ci-dessous, Milo reçoit un massage avec la brosse Wilbarger.

Milo reçoit un massage avec la brosse officielle Wilbarger.

Photo : Christelle, du blog « Un peu Montessori, beaucoup d’amour »

Les tentes, tipis et cabanes sont conçus dans un matériau lavable. Parfait en temps de Covid lorsqu’utilisé en collectivité, mais également très utile si l’on souhaite permettre à son enfant d’y manger, et ce, sans craindre les tâches. Cela peut être pratique notamment pour les enfants ayant des troubles de l’oralité qui ne souhaitent pas manger devant les autres.

Pour éveiller tous les sens, on peut aussi ajouter de la musique avec l’Ocarina par exemple ou même y jouer de la musique avec de petits instruments.

ocarina

Ocarina : Ocarina est un lecteur de musique unique. Il est recouvert de caoutchouc de qualité alimentaire pour un effet antichoc et peut facilement être transporté grâce à sa poignée ergonomique. Il respecte la nature des enfants en les encourageant au niveau perceptif et cognitif sans aucun stress visuel et auditif. Nul besoin de savoir lire pour l’utiliser ! Avec seulement 4 boutons, on démarre Ocarina, on arrête la lecture, ajuste le volume, change les chansons et on s’enregistre pour s’écouter… Dès la naissance.

Toutes nos solutions pour lui offrir un coin calme et apaisant

Revoir le live

Partie 1 :

Partie 2 :


Christelle est la créatrice du blog Un peu Montessori, beaucoup d’amour et la maman de 3 enfants, parmi, lesquels Milo porteur d’une déficience visuelle. Pour pouvoir intervenir dans sa prise en charge adaptée, elle s’est formée à la pédagogie Montessori, puis aux méthodes ABA et PECS. Christelle est donc aussi devenue enseignante à la maison. Sur son blog, elle partage de solution pour enfants malvoyants, des idées d’activités où le sensoriel, la manipulation ont une grande importance et montre que l’on peut avoir une vie quotidienne riche et joyeuse, vivre une partie de l’année comme des semi-nomades en voyageant à l’autre bout du monde et que la fratrie peut être épanouie et complice même quand l’un des enfants est porteur de handicap ! Christelle et toute sa famille sont par ailleurs adepte du Zéro déchet et d’un mode de consommation responsable.

  •  
  •  
  •  
  •  

Mathilde est coordonnatrice Tiers-Lieu chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.