Aucune forme de violence n’est justifiable et toute violence est évitable. Comment sensibiliser à la paix et à la non-violence à l’école ? Comment les enseignants, les éducateurs et les professionnels de la petite enfance peuvent-ils apporter des changements substantiels en prenant des mesures pour empêcher la violence ? 

Il y a quelques années, l’UNESCO publiait un guide à destination des écoles et des enseignants « En finir avec la violence à l’école : guide à l’intention des enseignants ». Qu’en est-il aujourd’hui et quelle approche mettre en place à l’école ?

Nous croyons tous que l’éducation a un pouvoir de transformation et le potentiel de construire et assurer une base solide pour la tolérance, l’empathie, l’acceptation et le respect des droits de l’Homme. Plus que jamais, on considère que le développement affectif de l’enfant est un facteur clé de son succès scolaire. Il est temps de créer un environnement d’apprentissage sécuritaire, bienveillant, dans lequel la scolarité de l’enfant pourra progresser.

Qu’est-ce que la communication dite « violente » ?

Si la violence indique une manière blessante d’agir, la communication violente est une manière tout aussi blessante de s’exprimer. Il peut s’agir de jugements, intimidations, préjugés raciaux, de blâmer, pointer du doigt, discriminer, parler sans écouter, critiquer les autres (ou soi-même), d’être sur la défensive, de juger ce qui est bon ou mauvais, ce qui est juste ou faux…  Voilà ce que l’on peut désormais appeler des comportements de « communication violente ».

Dans le meilleur des cas, penser et communiquer de cette façon peut créer des malentendus, de la frustration, ou simplement nous empêcher d’obtenir ce que nous souhaitons. Cela peut aussi nous empêcher d’avoir des relations sereines avec les autres. Dans le pire des cas, cela peut mener à la colère et même à la violence émotionnelle ou physique.

Notre analyse d’autrui est en fait l’expression de nos propres besoins et sentiments. Marshall Rosenberg.

>> À lire aussi : La pédagogie par la nature

 

Qu’est-ce que la communication non violente ?

La communication non violente, ou CNV, est l’intégration de plusieurs choses :

  1. La conscience, qui est un ensemble de principes favorisant la compassion, la collaboration, le courage et la sincérité.
  2. La langue, pour comprendre comment les mots contribuent à la connexion ou à la distance.
  3. L’écoute et l’expression, pour savoir demander ce que l’on veut, entendre les autres (même en cas de désaccord) et aller vers des solutions qui fonctionnent pour tous.
  4. Les moyens d’influence, pour partager le « pouvoir avec les autres » plutôt que d’utiliser le « pouvoir sur les autres ».

La communication non violente ouvre un chemin de vraie honnêteté, sans critiquer, insulter, humilier ou émettre de jugements intellectuels suggérant que l’autre a tort ou est mauvais. Car plus nous emploierons de mots qui impliquent une critique, plus nos interlocuteurs auront du mal à rester reliés à leur beauté intérieure. Marshall Rosenberg.

Empathie et communication non-violente

>> À lire aussi : Pédagogie, les massages à l’école

 

Mais pourquoi la communication non violente alors ?

La communication non violente résout différents problèmes au sein de la classe et de l’école. Elle va permettre de :

  1. Réduire et mieux gérer les conflits pouvant se produire avec les élèves ou les situations à forte charge émotionnelle.
  2. Rétablir la bienveillance et la coopération.
  3. Entendre les besoins derrière un « non ».
  4. Devenir plus diplomate.
  5. Faire cesser les luttes de pouvoir pour aller vers une confiance mutuelle.
  6. Exprimer des frustrations, des difficultés ou des besoins sans jugement.
  7. Protéger et nourrir l’autonomie des enfants.
  8. Développer l’empathie et réduire les violences à l’adolescence.
  9. Dompter et définir ses émotions.

>> À télécharger : Bienveillance, 10 phrases alternatives et positives

 

Comment initier des projets d’éducation à la paix dans les écoles ?

Et si vous aviez des compétences en communication et des techniques de résolution de conflits en salle de classe pour maximiser le potentiel des élèves en favorisant d’abord la sécurité émotionnelle ? Voici des ateliers à réaliser à l’école pour sensibiliser à la communication non violente :

La roue des émotions

Cette roue va aider les enfants et les adultes à prendre conscience de ce qu’ils ressentent (météo intérieure, sensations physiques…), à mettre des mots sur les émotions qui y correspondent et surtout à identifier le besoin qui s’exprime à travers l’émotion.

Les neurosciences et les techniques poussées d’imagerie cérébrale ont prouvé que pour les enfants et les adolescents, cette compétence favorise les apprentissages. Ainsi, en nommant leurs émotions et leurs besoins, ils peuvent en prendre soin, les mettre à distance, et se rendre ainsi plus disponibles aux apprentissages et activités cognitives et intellectuelles.

La roue des émotions

La pédagogie par la nature

Le rapport à la nature est source de bien-être et de développement positif pour le jeune enfant. Des recherches scientifiques affirment qu’être en contact avec la nature améliore la santé physique, psychique et spirituelle. Les expériences sensorielles sont nombreuses dans la nature : la créativité et la sensibilité de l’enfant sont incroyablement stimulées. L’enfant va travailler sa motricité fine à travers une multitude de manipulations des feuilles, des branches, des fruits… Il va en outre découvrir concrètement la vie, comment en prendre soin et ainsi développer une certaine empathie, ce qui se retrouvera plus tard dans un comportement sensible à l’écologie.

Elise Mareuil, responsable pédagogique et éducatrice de jeunes enfants, propose une école alternative à travers son projet AGAPI. Il s’agit de fonder des écoles maternelles sous forme de coopératives, dans lesquelles les parents, les enseignants et les enfants participeront à la vie de l’école. En proposant du matériel écoresponsable et des méthodes pédagogiques au sein de la nature, ces écoles se veulent résolument tournées vers un avenir radieux.

Les massages à l’école

Les massages entre enfants ne prennent que quelques minutes par jour, mais apportent énormément à l’enfant et à sa famille (aucun adulte ne masse les enfants). C’est l’occasion de faire naître un échange dans les salles de classe et à la maison. L’objectif du massage est d’amener un moment de détente convivial, dans la joie et le respect, et de proposer à l’enfant une autre façon d’apprendre. Les émotions et les valeurs partagées vont se retrouver le soir : les enfants partagent avec leur famille ce qu’ils ont vécu.

Les bienfaits de ces massages sont nombreux. Les enfants, comme les adultes, sont de plus en plus stressés. Grâce à ces massages hebdomadaires, ils retrouvent des moments de sécurité, de calme, de ressourcement. Le climat paisible et respectueux dans la classe favorise l’apprentissage et permet un réel développement de l’enfant qui est plus concentré. Grâce à un langage imagé, les mouvements s’apprennent plus facilement et l’enfant aura un meilleur fonctionnement du système nerveux. Une meilleure connaissance de soi et des autres favorise également l’empathie et donc la diminution des violences. Il est important de noter que l’aspect kinesthésique de l’apprentissage (c’est-à-dire par le toucher) est un facteur privilégié et incontournable pour les enfants.


Sources :

En finir avec la violence à l’école : guide à l’intention des enseignants. UNESCO.

Marshall Rosenberg. Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs). 2002

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Instagram

  • Chez Hop’Toys, on souhaite vous permettre de voir la #rentrée comme une fête… et donc de la célébrer. Dans notre #bloghoptoys on a quelques idées et de super cadeaux à télécharger pour faire de cette semaine de rentrée une semaine exceptionnelle et joyeuse…
#téléchargement #gratuit
  • Les températures baissent, les jours se raccourcissent… Et oui la #rentrée pointe bien le bout de son nez ! Mais pas de panique, chez Hop’Toys on vous propose un #dossier spécial en vous orientant vers des #conseils, des #ressources, des #articles… Pour préparer la rentrée en paix. A bientôt sur le bloghoptoys.fr
  • Certains enfants ont du mal à trouver le sommeil et l'heure du coucher peut vite devenir stressante pour toute la famille. Alors pour aider les enfants à rejoindre les bras de Morphée, découvrez notre sélection pour passer de belles nuits. Des veilleuses, des doudous, des coussins... Tout pour relaxer et détendre avant une bonne nuit de #sommeil.  #hoptoys #handicap
  • Une trousse #ergo trop bien pour la rentrée Elle offre plusieurs compartiments pour ranger les #fournitures scolaires : les stylos d’un côté, les crayons de couleurs de l’autre, les ciseaux dans une pochette… Apporte structure et organisation à l’école : on ne perd plus de temps et d’énergie à chercher au fond de la trousse. Pochettes à l’extérieur pour ranger des fidgets. #rentrée
  • Plus que quelques jours avant la fin des vacances. Alors oui, on en profite au maximum jusqu'à la fin mais il est important également de savoir reprendre les bonnes habitudes pour ne pas avoir du mal les premiers jours de la #rentrée. Pour se faire, on utilise des #outils #adaptés comme des plannings, des #pictogrammes ou encore des #timers pour expliquer aux enfants les #routines. On reprend les bonnes #habitudes !
  • Vous accueillez un enfant ayant des besoins différents dans votre classe, dans votre structure d'accueil ? Mais comment aborder le sujet avec tous les enfants ? Et comment les intéresser ? Pensez avant tout que c'est une formidable occasion pour enseigner la tolérance et le respect de l’autre. Dans cette sélection découvrez des supports ludiques et pédagogiques pour sensibiliser les autres élèves aux différences, mais aussi des outils pour accueillir et accompagner sereinement les besoins particuliers.
  • La #Tortue #Doigts-malins. Essayez de faire glisser les billes dans l’emplacement correspondant à leur couleur ! Pour cela, vos doigts doivent faire preuve d’agilité !
#eveil #motricitéfine
  • Nos #rappels pour l'inclusion ! Vers toujours plus de phrase positives pour une éducation #inclusive. #quote
  • Merci pour vos photos #hoptoys ✨👌✨ #Repost @carlito_et_ginette with @get_repost
・・・
📆 Poutre du temps 📆
«C'est hier la rentrée ?» «Et Noël, c'est dans bientôt ?»
Bref, je tente la poutre du temps de chez @hoptoys_fr pour aider Carlito à se situer sur le temps. L'idée vient des tutos de @mamanstestent sur @lamaisondesmaternelles.
Seul inconvénient pour le moment : je n'ai pas de long couloir dans mon appart, donc elle est collée dans les toilettes et que le mois de septembre 🙈

#kids #enfant #activiteenfant #poutredutemps #hoptoys #etcestletempsquicourt #mumslife #mumoftwo

Suivez-nous !