Aucune forme de violence n’est justifiée et toute violence est évitable. Comment sensibiliser à la paix et à la non-violence à l’école ? Comment les enseignants, les éducateurs et les professionnels de la petite enfance peuvent apporter des changements substantiels en mettant en œuvre des mesures pour empêcher la violence ?

Il y a quelques années, l’UNESCO publiait un guide à destination des écoles et des enseignants « En finir avec la violence à l’école : guide à l’intention des enseignants ». Qu’en est-il aujourd’hui et quelle approche mettre en place à l’école ?

Nous croyons tous en un pouvoir de transformation de l’éducation et à son potentiel à construire et à assurer une base solide pour la tolérance, l’empathie, l’acceptation et le respect des droits de l’Homme. Plus que jamais, le développement affectif de l’enfant est considéré comme un facteur clé de son succès scolaire. Il est temps de créer un environnement d’apprentissage sécuritaire, bienveillant, dans lequel la scolarité de l’enfant pourra progresser.

Qu’est-ce que la communication dite « violente » ?

Si la violence indique une manière blessante d’agir, la communication violente est une manière de s’exprimer de façon tout aussi blessante. Qu’il s’agisse de jugements, d’intimidations, de préjugés raciaux, de blâmer, de pointer du doigt, de discriminer, de parler sans écouter, de critiquer les autres (ou soi-même), d’être sur la défensive, de juger ce qui est bon ou mauvais, ce qui est juste ou faux… Il s’agit ici de ce que l’on peut appeler désormais des comportements de « communication violente ».

Au mieux, penser et communiquer de cette façon peuvent créer des malentendus et de la frustration, ou simplement nous empêcher d’obtenir ce que nous souhaitons. Cela peut aussi nous empêcher d’avoir des relations sereines avec les autres. Au pire, cela peut mener à la colère, et même à la violence émotionnelle ou physique.

Notre analyse d’autrui est en fait l’expression de nos propres besoins et sentiments. Marshall Rosenberg.

>> A lire aussi : La pédagogie par la nature

 

Qu’est-ce que la communication non-violente ?

La communication non-violente, ou CNV, est l’intégration de plusieurs choses :

  1. La conscience, qui est un ensemble de principes qui favorise la compassion, la collaboration, le courage et la sincérité
  2. La langue, pour comprendre comment les mots contribuent à la connexion ou à la distance
  3. L’écoute et l’expression, pour savoir demander ce que l’on veut, entendre les autres même en désaccord, et pour aller vers des solutions qui fonctionnent pour tous
  4. Les moyens d’influence, pour partager le « pouvoir avec les autres » plutôt que d’utiliser le « pouvoir sur les autres ».

La communication non-violente ouvre un chemin de vraie honnêteté, sans critiquer, insulter, humilier, ni émettre de jugements intellectuels suggérant que l’autre ait tort ou soit mauvais. Car plus nous emploierons de mots qui impliquent une critique, plus nos interlocuteurs auront du mal à rester relier à leur beauté intérieure. Marshall Rosenberg.

Empathie et communication non-violente

>> A lire aussi : Pédagogie, les massages à l’école

 

Mais pourquoi la communication non-violente alors ?

La communication non-violente va permettre de résoudre différents problèmes au sein de la classe et de l’école. Elle va permettre de :

  1. Réduire et mieux gérer les conflits pouvant se produire avec les élèves ou les situations à forte charge émotionnelle
  2. Rétablir la bienveillance et la coopération
  3. Entendre les besoins derrière un « non »
  4. Devenir plus diplomate
  5. Faire cesser les luttes de pouvoir pour passer à la confiance mutuelle
  6. Exprimer des frustrations, des difficultés ou des besoins sans jugement
  7. Protéger et nourrir l’autonomie des enfants
  8. Développer l’empathie et réduire les violences à l’adolescence
  9. Dompter et définir ses émotions

>> A télécharger : Bienveillance, 10 phrases alternatives et positives

 

Comment initier des projets d’éducation à la paix dans les écoles ?

Et si vous aviez des compétences en communication éprouvées et des techniques de résolution de conflits en salle de classe pour maximiser le potentiel des élèves en favorisant d’abord la sécurité émotionnelle ? Voici des ateliers à réaliser en classe pour sensibiliser à la communication non-violente :

La roue des émotions

Cette roue va permettre d’aider les enfants et les adultes à prendre conscience de ce qu’ils ressentent (météo intérieure, sensations physiques…), à mettre des mots sur les émotions qui y correspondent mais surtout à identifier le besoin qui s’exprime à travers l’émotion.

Les neurosciences et les techniques poussées d’imagerie cérébrale ont prouvé que pour les enfants et les adolescents, cette compétence favorise les apprentissages. Ainsi, en nommant leurs émotions et leurs besoins, ils peuvent en prendre soin, les mettre à distance, se rendant plus disponibles aux apprentissages et activités cognitives et intellectuelles.

La roue des émotions

La pédagogie par la nature

Le rapport à la nature est source de bien-être et de développement positif pour le jeune enfan t. Des recherches scientifiques affirment qu’être en contact avec la nature améliore la santé physique, psychique et spirituelle. Les expériences sensorielles sont nombreuses en nature, la créativité et la sensibilité de l’enfant sont incroyablement stimulées. L’enfant va travailler sa motricité fine à travers une multitude de manipulation des feuilles, des branches, des fruits… En outre, il va aussi découvrir concrètement la vie, comment en prendre soin et ainsi développer une certaine empathie, ce qui va se retrouver plus tard dans un comportement sensible à l’écologie.

Elise Mareuil, responsable pédagogique et éducatrice de jeune enfants propose une école alternative à travers son projet AGAPI. Il s’agit de fonder des écoles maternelles sous forme de coopératives, dans lesquelles les parents, les enseignants et les enfants vont participer à la vie de l’école. En proposant du matériel éco-responsable et des méthodes pédagogiques au sein de la nature, ces écoles se veulent résolument tournées vers un avenir radieux.

Les massages à l’école

Les massages entre enfants ne prennent que quelques minutes par jour, mais apportent énormément à l’enfant et à sa famille (aucun adulte ne masse les enfants.) C’est l’occasion d’apporter un échange dans les salles de classe, et à la maison. L’objectif du massage est d’amener un moment de détente convivial, dans la joie et le respect, et aussi de proposer à l’enfant une autre façon d’apprendre. Les émotions et les valeurs partagées vont se retrouver le soir : les enfants proposent à leur famille de partager ce qu’ils ont vécu.

Les bienfaits de ces massages sont nombreux. Les enfants, comme les adultes, sont de plus en plus stressés. Grâce à ces massages hebdomadaires, ils retrouvent des moments de sécurité, de calme, de ressourcement. Le climat paisible et respectueux dans la classe favorise l’apprentissage et permet un réel développement de l’enfant qui sera plus concentré. Grâce à un langage imagé, les mouvements s’apprennent plus facilement, l’enfant aura un meilleur fonctionnement du système nerveux. Avec une meilleure connaissance de soi et des autres, cela favorise aussi l’empathie et donc la diminution des violences. Il est important de noter que l’aspect kinesthésique de l’apprentissage (c’est-à-dire par le toucher) est un facteur privilégié et incontournable pour les enfants.


Sources :

En finir avec la violence à l’école : guide à l’intention des enseignants. UNESCO.

Marshall Rosenberg. Les mots sont des fenêtres (ou bien ce sont des murs). 2002

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Instagram

  • Une super promo qui commence demain mais vous pouvez quand même préparer votre panier pour le valider demain ! 😍❤️😍#projecteur #promo #-30€%
  • Un Ballon de #foot en mode #inclusion. Il émet un son quand on tire dedans, avec ces 285 gr en acier. Parfait pour que les déficients visuels puissent jouer avec nous ! #balles #inclusif
  • Une super box @poi.family à gagner sur le site en ce moment 😍 #Repost @poi.family with @get_repost
・・・
Toutes ces lumières sont tellement magiques ! Ayden aime tellement s'apaiser dans son espace sensoriel ! Nous sommes très heureux, nous avons reçu la box de la PoïFamily, offert par Hop'Toys ! Elle est vraiment top.. il y a pleins de belles choses pour se détendre et s'éveiller 😍! découvrez ce qu'il y a à l'intérieur demain dans notre VLOG sur notre chaîne YouTube. D'ailleurs vous aussi vous pouvez avoir cette Box ;) il suffit de participer au jeu concours sur la page Facebook de #hoptoys :) ! Bonne chance à tous ! 
#poïfamily #coucours #eveil 🍀✌️
  • Détournement de nos clients 😍 « Je suis #ergothérapeute et je travaille avec des enfants déficients visuels. J’ai imprimé votre #Twister à #doigts, adapté avec des textures, et nous sommes en train de tester avec des enfants non #hoptoys voyants ! »
  • Vous connaissez les PLANCHES RONDINS BUILD’N’BALANCE ? Un super outil pour créer des #parcours #moteurs de folie pour nos loulou ! #motricité #handicap
  • Une grosse bise à tous les #papas #exceptionnels 👌🌿👌#fete #diy #fetesdesperes #creatif #Repost @lejournaldemllem with @get_repost
・・・
✨Pour leur Papou💛#fathersday #fetedesperes #gouter #yummy #papagourmand #blogger #nancy #kids #hoptoys #papypopcorn @tourismelorraine #sables #confiture #groseilles #jardin #simplylife #dimanche #familytime #igersnancy #igerslorraine #avecleursmains #monsieurheureux
  • Un super #outil pour #jouer avec émotions 18 pièces interchangeables, et plus de 100 combinaisons possibles ! #histoire  #habilitéssociales #autismes #motricité
  • Qu'est ce qui se cache dans notre boite à #secret ? Ben oui, ce sont des balles #sensorielles #velours
  • Imaginez un lieu où les sens sont sollicités dans une optique de bien-être, où la communication est possible autrement, où l’on vit des expériences uniques malgré le #handicap, où l’on peut faire des #apprentissages interactifs ou rééduquer différemment... Un espace #multisensoriel est tout cela à la fois.  #snoezelen #zen

Suivez-nous !