Le magazine Déclic s’invite sur notre blog pour vous livrer des conseils sur votre déclaration d’impôts sur le revenu. Comme il n’est pas toujours évident de bien la comprendre et pour éviter de faire des erreurs, découvrez les conseils de notre experte, Maître Caroline Gelly, avocate au Barreau de Lyon.

Imposable ou non imposable ?

Par principe, la Prestation de compensation du handicap (PCH) n’est pas considérée comme un revenu et ne se déclare donc pas. Cependant, le dédommagement de l’aidant familial (qui peut être un parent), doit quant à lui être déclaré au titre des bénéfices non commerciaux (BNC). Demandez pour cela le feuillet de déclaration complémentaire 2042-C et remplissez la partie « micro-BNC »

Justificatifs et contrôles, rien de sorcier…

Dès que vous percevez l’aide humaine de la PCH, vous devez envoyer tous les trois mois au conseil général les justificatifs de vos dépenses. Si vous salarier un emploi direct, transmettez les fiches de paie ou les CESU (Chèques emploi-service universel) correspondants. Si vous faites appel à un service mandataire ou prestataire, vous pouvez préférer que le conseil général les paye directement (vous n’aurez pas d’argent à avancer !) ou bien fournir les factures des heures réalisées.

Pour en savoir plus sur les démarches juridiques et financières, rendez-vous sur le site de Déclic http://www.magazine-declic.com/

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.