Facebook, YouTube, Instagram, Snapchat ou encore Tik Tok, chaque jour, de nombreuses personnes se rendent sur ces plateformes pour échanger, partager ou se divertir. Seulement, avec Internet et les réseaux sociaux, il est difficile de contrôler ce qui est dit, ce qui se partage et se diffuse. Il peut y avoir des dangers. C’est pour aider nos ados, friands des réseaux sociaux qu’Hop’Toys a créé une infographie sur les 8 bonnes pratiques à adopter pour se protéger et protéger notre entourage sur les réseaux sociaux. 

Renforcer sa confidentialité et contrôler sa vie privée

Sur les réseaux sociaux, il faut protéger son identité. Du moins, ne pas tout dévoiler. Expliquez à votre enfant que le fait d’être sur un réseau social permet de garder contact avec ses amis et de rester en relation avec sa famille, de suivre des actualités… Par contre, il est important de bien choisir à qui on montre ses informations personnelles et de faire attention à ce que l’on dit. Il est donc important de lui apprendre à protéger son identité en évitant de tout exprimer, de tout accepter.

Ça ne veut pas dire qu’il ne faut rien poster, loin de là ! Mais ne partagez pas d’informations qui permettraient de savoir où vous habitez, travaillez ou étudiez. De plus, il faut savoir ce qui est vraiment important à partager. Les contenus sur Internet restent longtemps, très longtemps ! Il faut songer à ce que son profil sur les réseaux sociaux pourra être consulté par d’autres adultes, ce qui peut impacter son avenir professionnel.

Pour cela, votre adolescent peut demander d’approuver les demandes d’identification sur des photos ou des vidéos avant que celles-ci n’apparaissent sur son mur. Cela protégera ainsi son image. Il est également conseillé de ne jamais laisser les paramètres de son compte par défaut. Ainsi, il pourra limiter son profil social à ses amis, sa famille et son entourage proche. Si une photo est partagée et où s’il est identifié sans son accord, aidez-le à demander la suppression, voire à signaler le post si rien n’a été fait (ou si le post nuit à votre enfant).

Respecter l’âge minimum

Les inscriptions sont acceptées à partir de 13 ans pour Instagram, Facebook, Tik Tok, Twitter, Pinterest et Snapchat, et à partir de 15 ans pour YouTube. Aussi, depuis 2018, pour les 13-14 ans, le consentement des parents est désormais requis conjointement à celui du mineur. Il est important de respecter ces règles, elles n’existent pas pour rien. Les réseaux sociaux ne sont pas la vie, il faut avoir les bonnes connaissances pour l’utiliser et les âges minimums indiqués représentent l’âge estimé où l’on a suffisamment de connaissances et de recul pour y être actif sainement.

se protéger sur les réseaux sociaux téléphone

>> À lire aussi : Conseils pour une utilisation raisonnée des écrans

Protéger les autres

Expliquez à votre enfant que, sur les réseaux, on ne peut pas tout dire. Internet est un lieu comme à l’école ou dans la rue, la liberté existe, mais n’est pas sans limites. On peut dire ce qui nous plaît ou ce qui nous déplaît (à condition de respecter les autres). N’oubliez pas aussi de demander à votre enfant de se montrer prudent sur Internet. Il faut toujours vérifier que les sites auxquels il veut accéder sont sûrs !

S’il trouve des photos, des vidéos, des commentaires inappropriés et choquants, il faut qu’il les signale à Facebook ou le réseau social sur lequel il est. Tous les réseaux sociaux permettent de signaler des contenus inappropriés. Dans le cas contraire, si un ami à lui ou que lui directement se fait harceler, n’hésitez pas à vous rendre sur netecoute.fr et à appeler le 3018. Aussi, votre enfant peut signaler les mauvais commentaires qui peuvent faire du mal à ses amis.

Savoir dire non

Il ne faut pas accepter toutes les demandes de contact et ignorer certaines demandes. Sur Internet, tout le monde n’est pas tout gentil et n’est pas un ami. Il faut être extrêmement vigilant avec qui on discute. Un compte avec une belle photo de profil, beaucoup d’amis, sera souvent signe de faux compte. Il faudra ignorer les demandes dès que votre enfant a un doute.

On ne révèle jamais rien sur soi à une personne que l’on ne connaît pas réellement, c’est-à-dire la connaître en dehors d’Internet, l’avoir déjà vue. On peut par exemple dire à mamie où on a passé nos vacances, mais jamais à un inconnu. Sans aller jusqu’à n’être qu’avec la famille/amis proches, il faut être vigilant avec tout le monde.

Dire non pour se protéger sur les réseaux sociaux

Corriger son message

Si votre enfant publie du contenu que vous ne trouvez pas approprié ou qui suscite beaucoup de réactions, il pourra toujours le modifier ou le supprimer après l’avoir mis en ligne. Néanmoins, pour éviter ce genre de problèmes, prenez régulièrement le temps avec lui pour discuter des choses qui sont dites. Sans aller jusqu’à surveiller chaque publication, il est important d’échanger sur ce qu’on dit.

Sécuriser son profil

Pour éviter les piratages et se protéger sur les réseaux sociaux, votre enfant ne devra jamais communiquer son mot de passe, le changer régulièrement et créer un mot de passe fort. Si les sites le permettent, sécuriser au maximum les profils de réseaux sociaux avec les doubles authentifications ! Pour créer un mot de passe fort et efficace, il doit avoir les caractéristiques suivantes :

  • Au moins une majuscule
  • une minuscule
  • 1 chiffre
  • 1 symbole ( ) ? ! # / . – _ [ ] & / * +
  • Contenir minimum 12 caractères
  • Éviter les mots du dictionnaire ou les séries de chiffres (1234, pomme, ballon)
  • Aucune date de naissance, nom de chien, ville (sauf transformé)

3 exemples de mot de passe (ne prenez surtout pas ceux-là, ils ne servent que d’inspiration) :

  • C=Kazu2VdxF?=js4
  • MEK+sz3o?1tBpF3=
  • 7v6h3{sxDe>7AGdp

Une infographie à télécharger gratuitement pour informer vos enfants à la maison ou vos élèves dans votre école ou votre salle de classe :

Les bonnes pratiques réseaux sociaux A4


 

1 x A3 en pdf

Pour imprimer en A4, réduire l'impression à 70%


Publié le 15 janvier 2021, mis à jour le 9 février 2022.

Perrine est chef de projet multimédia chez Hop'Toys. Elle réalise aussi les différentes infographies, illustrations et activités créatives que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.