L’intégration du handicap est un enjeu de société : le handicap étant une notion, qui devrait être comprise et assimilé par tous, dans une logique de compréhension de la différence. 

Malheureusement, le handicap est parfois compris dans une connotation négative, entraînant gêne et incompréhension.  C’est le regard des autres qui fait si mal aux parents, aux frères et sœurs et aux enfants exceptionnels.  Comment dès lors, aider les enfants et adultes porteurs de handicap à s’intégrer dans la société ?

Sensibiliser & expliquer le handicap

Le handicap ou les troubles du comportement sont parfois difficiles à expliquer aux autres, mais aussi à soi-même, car ils peuvent être difficiles à assumer. Si l’on parle tôt ou tard de maladie, de syndrome, de pathologie, le terme «handicap » entre souvent bien plus tard dans le vocabulaire de la famille.

Un terme qui dérange forcément les parents, parce qu’il dépasse la sphère médicale et annonce la discrimination sociale dont leur enfant pourrait souffrir dans l’avenir. Il peut être assez longtemps difficile, émotionnellement, de parler de la déficience, du handicap. Et les parents semblent être assez d’accord avec l’idée largement répandue selon laquelle on n’accepte jamais le handicap de l’enfant, mais on peut petit à petit arriver à le reconnaître, à dépasser le stade du déni, de la révolte et de la souffrance aiguë.

Le choix, par la suite, d’inscrire l’enfant dans le réseau ordinaire (crèche, école, loisirs) va souvent confronter les parents à la nécessité de pouvoir s’exprimer sereinement sur ce sujet, notamment pour rassurer les instituteurs mais aussi et surtout pour aider leur enfant et son entourage à répondre aux inévitables questions qui leur seront posées.

ga406_z

Utilisez divers supports ludiques comme des poupées, des figurines mais aussi des livres jeunesses, permet d’aborder tout en douceur la différence avec les enfants.

infographies

Les infographies (téléchargeables gratuitement sur ce blog) sont à la fois informatives et divertissantes

Acceptez les risques tout en protégeant

Tout parent sait bien qu’il est important de laisser son enfant explorer le monde, faire des rencontres, s’épanouir …  Mais lorsque l’enfant en question est porteur de handicap, notamment mental, chaque parent ressent de l’appréhension : et si les autres le traitaient mal ?  Est-il harassé ? Me le dirait-il si c’était le cas ?  Et s’il tombait amoureux, comment devrais-je réagir ?

Les cercles de relation (Circles), développés par Marklyn P. Champagne et Leslie W. Walker-Hirsch, proposent des pistes à explorer pour construire avec votre enfant une relation avec autrui riche tout en n’occultant pas les dangers potentiels.  Il s’agit d’un outil composé de plusieurs cercles concentriques de différentes couleurs.  Il permet d’appréhender visuellement et méthodologiquement l’environnement social d’une personne en le classant en plusieurs sous-ensembles et de travailler sur les comportements socialement acceptables selon les ensembles.

image-cercle

Exemple de cercle de relation avec Le moi (au centre) puis le cercle privé, le cercle des amis proches, le cercle des connaissances, le cercle des étranger…

L’aider à déchiffrez les relations sociales

Dans les relations humaines et sociales, l’interprétation et le contexte connotent fortement l’information donnée. Ce qui est dit peut prendre un sens différent selon le ton de la voix, la gestuelle, la situation.  Ce sens caché est souvent très difficile à interpréter pour de nombreux enfants.  Ils doivent alors apprendre à déduire le sens à partir d’indices variés.

Par exemple, lorsque nous communiquons avec les autres, il est rare que nous n’utilisions que la seule parole pour faire passer nos idées, communiquer ou informer. C’est souvent tout notre corps qui parle. Nous utilisons des signes pour accentuer telle ou telle idée (ras-le-bol, j’ai eu chaud… ) ou illustrer un vocabulaire déjà imagé (se tourner les pouces…). Lorsqu’un enfant a une déficience visuelle, certaines de ces informations corporelles ne lui parviennent pas. Il ne les utilisera pas non plus de manière spontanée car il n’y a pas d’effet de mimétisme. L’enfant ne reproduit pas naturellement ces gestes lui-même lorsqu’il communique avec les autres. Il doit les apprendre.

Dans une même optique, les scénarios sociaux, développés par Carol Gray, ont pour objectifs de fournir aux personnes autistes de l’information exacte sur les diverses situations de la vie courante. Ils décrivent des situations sociales qui présentent des difficultés pour ces personnes en faisant ressortir les indices pertinents et en leur proposant des réponses plus appropriées. Les scénarios sociaux sont des outils individualisés qui se rédigent dans le cadre d’une démarche d’écriture.

Explorez les différentes situations sociales en s’amusant avec ces différents imagiers et jeux !

ga751

Résolutions de conflits à l’école

ga752

Résolutions de conflits à la maison

ga872

Devine pourquoi

Sébastien est webmaster au sein de la société Hop'Toys. Il est chargé du développement, du référencement et de l'intégrité des sites et des blogs de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.