BALTHAZAR ET LE TEMPS QUI PASSE
Balthazar attend la visite de son grand père, ou comment expliquer le temps qui passe : les jours, les heures,les minutes, et la généalogie...
Pictogenda 2014
Comme son nom l’indique, le "Pictogenda" est un agenda dans lequel il est possible d’organiser le temps à l’aide de pictogrammes.
EDULUDO MA SEMAINE
Ce tableau aimanté aide l'enfant à se situer dans le temps à travers ses activités quotidiennes.
Pastilles magnétiques
Des planches de pastilles magnétiques adhésives de 1,2 cm de diamètre. Pratique, il n’y a rien à découper !
Station créative Xyron
Grâce à la station créative vous pouvez rendre adhésif et magnétiser vos photos et documents sous toutes les formes
Planning transparent 6 fenêtres
Ce planning en plastique souple transparent dispose de 6 poches dans lesquelles vous pouvez glisser vos propres images et pictogrammes.
Planning en tissu 9 emplacements
Ce planning s’accroche à la taille ou à un sac pour l’avoir toujours près de soi. Vous pouvez y « scratcher » divers pictogrammes et images
Time Timer plus
Il permet à l’enfant de « matérialiser » le temps grâce à son système unique de représentation visuelle.
Montre Time Timer enfant
Tous les bénéfices du Time Timer au poignet de l'enfant !

Certains enfants ont besoin de certitudes. L’imprévisible entraîne chez eux une réelle panique qui leur est difficile de contrôler.

Voici quelques outils pour les aider à rendre les événements de la vie de tous les jours plus prévisibles et leur apporter plus de sérénité.

Identifier les évènements clés à moyen terme

Vous pouvez créer une fresque murale en vous inspirant de la poutre du temps du livre « Balthazar et le temps qui passe ».
C’est une frise chronologique sur laquelle vous pouvez inscrire les événements marquant, les saisons, etc…

Lot de 10 pictogrammes à personnaliserUtilisez également le l’agenda Pictogenda : il est entièrement utilisable avec des pictogrammes !
Veuillez à ce que l’enfant puisse évaluer visuellement le temps en respectant une échelle cohérente. 

Et la semaine prochaine ?

Utilisez un semainier mural comme le tableau magnétique ma semaine et identifiez les différents événements par des pictogrammes, des images, des photos.

Vous pouvez tout à fait fabriquer vos propres aimants avec des pastilles magnétiques ou en utilisant la station créative avec la cartouche plastification magnétique.
Veillez à utiliser le même langage pictographique ou visuel sur vos différents supports.

Identifier les événements de la journée

Votre enfant peut utiliser un planning visuel qu’il pourra porter toujours sur lui afin d’avoir l’information sous la main à tout moment.

Un planning […]pour structurer l’exécution des tâches

Nous vous conseillons les plannings portatifs qui se portent à la ceinture et se déplient facilement. 

Vous avez le choix entre la version en plastique : les visuels sont placés sous des petites pochettes transparentes. Ou peut-être préférez-vous le planning version velcro qui permet à l’enfant de détacher les événements du planning lorsqu’ils ont eu lieu ?

Cela permet alors d’avoir une vision claire des événements restant de la journée. Notez que ces plannings peuvent aussi être utilisés pour structurer l’exécution d’une tâche.

Savoir anticiper la fin d’un événement

Quelque fois, la fin d’un événement ou d’une séquence peut entraîner une réaction négative et violente de la part d’un enfant ayant des troubles du comportement.
Encore plus si cette fin n’a pas pu être anticipée !

Time timer cadran rouge

Prendre conscience du temps qui passe

Il existe un excellent outil, pratiquement indispensable pour beaucoup : le Timer Timer.

Il permet de « voir » le temps qui s’écoule et de prendre conscience de la fin d’une période en utilisant comme repère visuel la zone rouge du Timer.

Le Time Timer existe en plusieurs tailles dont une toute petite pouvant être glissée dans un sac et une murale pour la classe.

La montre Time Timer est aussi un outil précieux plus discret.

Au secours, il fait une crise !

pleureUn enfant ayant des troubles du comportement peut réagir très violement à un évènement imprévu : il panique face à une situation qui lui est très difficile à gérer.

Il est important de comprendre que cette crise n’est pas un caprice mais témoigne d’une réelle souffrance pour savoir comment réagir, ou plutôt comment ne pas réagir.

Ne grondez pas l’enfant : cela ne ferait qu’accentuer encore plus sa panique !
Le mieux dans ces situations extrêmes est de parler le moins possible, de résoudre rapidement le problème qui se présente, et éventuellement de donner une explication claire et courte à la situation.

Pour cela, il faut savoir identifier rapidement ce qui a causé la crise. Vous pouvez aussi essayer de détourner son esprit du problème et en présentant des fidgets à manipuler

Source photo : Marc Dupuy

Sébastien est webmaster au sein de la société Hop'Toys. Il est chargé du développement, du référencement et de l'intégrité des sites et des blogs de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.