Nous avons interrogé l’association Educatout sur les activités mises en place à l’occasion de Noël. Des activités qui nous mettent l’eau à la bouche !

Activités de Noël pour les enfants handicapés

Quelles activités mettez-vous en place lors de la période des fêtes ?

Nous mettons en place des activités culinaires et des ateliers contes et mise en scène.

Les activités culinaires consistent en la création de gâteaux, de chocolats à déguster tout de suite et à rapporter à la maison pour les partager en famille.  Mais aussi ces ateliers culinaires permettent de créer des décorations de Noël « comestibles » qui pourront ensuite être mangées ou pas après Noël.

Ce sont des petits sablés aux formes « de Noël », d’étoiles… à accrocher au sapin ou à déposer sur la table…

Apprendre à faire des sablés

Découvrez la recette des sablés de Noël très simple et illustrée à réaliser avec votre enfant à télécharger gratuitement

Quelles sont les objectifs cherchés ?

Cette activité culinaire permet de travailler:

  • La motricité, la connaissance et la reconnaissance des éléments, les saveurs, l’olfaction.. en faisant la pâte.
  • La lecture, la compréhension, l’attention, la mémoire (la recette)
  • La frustration de ne pas manger tout de suite ce qui est produit et la fierté de les montrer à sa famille
  • Le partage à la fin du repas avec sa famille
  • La notion de temps : avant-après (avant Noël, après Noël) défaire le sapin et manger les décorations donne à la fin de Noël un coté plus rigolo et donne une indication temporelle supplémentaire à l’enfant sur le fait que c’est fini, il n’y en a plus, tout a été mangé…
Apprendre à cuisiner pour Noël
Noël et handicap

Pourquoi Noël peut être un « prétexte » supplémentaire ?

C’est un prétexte supplémentaire car il permet donc de pendre les décorations, de travailler sur les notions temporelles, d’attendre, de différer, et donc de travailler sur les notions de frustration, de désirs...mais aussi de partage et est une occasion d’être valorisé par sa famille...

Apprendre à cuisiner

Il permet également de travailler tout cela autour de l’imaginaire et du coté magique et féerique que représente la période de Noël, grâce au contes de Noël qui peuvent être racontés, aux décorations dans les rues et les commerces et à toute la préparation de cet évènement familial.

Peut-être travaillez-vous avec des adultes en perte d’autonomie, est-ce là encore l’occasion d’aborder une rééducation particulière ?

Oui, nous travaillons avec des adultes en perte d’autonomie avec des pathologies très diverses de l’autisme, déficience intellectuelle à l’Alzheimer.

Je vous parlerai des personnes atteintes d’Alzheimer. Noël est une période effectivement très importante sur le plan psychoaffectif, social et cognitif.

Apprendre le partage
  • Pour le psychoaffectif: cela est un moment très important car cela permet d’évoquer les souvenirs, les émotions, les désirs, les regrets, le transgénérationnel.
  • Sur un plan cognitif: il y a donc de nombreuses stimulations mnésiques, olfactives et gustatives (autour là aussi d’ateliers culinaires) nous faisons surtout des temps de discussions, des temps d’écriture et des ateliers culinaires.
Des outils ludiques peuvent être aussi utilisés comme support d’évocation, notamment les lotos des saveurs, les lotos des odeurs. N’hésitez pas à consulter la gamme sénior sur le site www.hoptoys.fr

Sébastien est webmaster au sein de la société Hop'Toys. Il est chargé du développement, du référencement et de l'intégrité des sites et des blogs de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.