Juliette, quel est votre rôle au sein de L’ADAPT ?

Je suis chargée du centre de ressources au sein d’un Centre de Rééducation Professionnelle (CRP) de L’ADAPT Bourgogne. Les personnes en situation de handicap viennent dans notre établissement pour se former à un métier compatible avec leurs incapacités et ainsi retrouver une vie professionnelle. Mon rôle est de faciliter leur accès à l’information sur les métiers, les formations et les entreprises pour les aider dans leur reconversion.

Comment est né le projet d’Handi’Mallette ?

Des questions des enfants du personnel  » Tu travailles dans un centre pour les personnes handicapées, c’est quoi ? » et de celles des enfants des usagers de notre établissement « C’est quoi être handicapé ? Pourquoi tu es fatigué ? Pourquoi tu ne peux plus me porter ? » .
J’ai d’abord constitué une collection de livres pour enfants sur le sujet. Puis l’idée de mettre les enfants en situation de handicap par le biais de jeux et d’ateliers m’a semblé intéressante . J’ai alors découvert des objets et des jeux adaptés dans le catalogue Hop’Toys ! J’ai rassemblé tous ces éléments dans une mallette (qui en réalité est plutôt une énorme valise) qui contient une trentaine de livre, une quinzaine de jeux et une dizaine de CD / DVD. Depuis 2013 nous voyageons avec cette Handi’Mallette pour proposer des sensibilisations au handicap pour les enfants. Aujourd’hui, nous comptabilisons 43 actions et 1900 enfants sensibilisés.

Comment allez-vous la déployer et envers quel public ?

La Handi’Mallette permet de sensibiliser les enfants et les jeunes au handicap dés 3 ans. Nous avons débuté nos animations principalement dans des écoles puis nous avons décliné nos interventions en bibliothèque, dans les centres de loisirs, les festivals musicaux ou culturels. Les angles d’approche ne sont pas les mêmes, ça apporte une vraie richesse. Nous avons par exemple mené un travail avec le théâtre d’Auxerre dans plusieurs classes qui allaient voir la pièce Un chien dans la tête qui aborde la différence, la folie et le regard des autres. La diversification des interventions se poursuit puisque je prépare en ce moment un programme de 7 séances pour répondre aux demandes d’interventions sur les activités périscolaires.
Le déploiement passe aussi par un développement sur l’ensemble de la France. L’ADAPT croit en cette action et se mobilise pour que chaque territoire soit équipé d’Handi’Mallette. Le partenariat avec Hop’Toys vient soutenir cette volonté de développement national.

Que souhaitez-vous véhiculer ?

Nous sommes là pour véhiculer une image positive du handicap. Nous proposons des ateliers ludiques et mettons toujours en valeur les compensations possibles. Nous répondons aux questions des enfants, aux craintes et aux préjugés sur le handicap qui viennent souvent d’une méconnaissance. Notre plus belle victoire c’est lorsqu’à la fin des ateliers, les enfants prennent conscience que la personne handicapée est avant tout une personne avec ses particularités, une personne à découvrir. Comme me l’a dit un enfant : « c’est pas parce qu’on est handicapé qu’on est différent ».
Nous espérons, par ce changement de regard, favoriser l’accueil des enfants en situation de handicap dans les classes ordinaires et plus tard dans la société.

Pour aller plus loin, cliquez ici ! 

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.