Vendredi 21 octobre dernier, à la faculté de médecine de Montpellier, se déroulait la conférence d’Isabelle Filliozat, figure emblématique de la parentalité positive en France. Psychothérapeute, psychopraticienne, conférencière et auteure, elle a distillé tout au long de la soirée des conseils et des clés face à certains comportements de nos très chers enfants. Cahier sur la table et crayon en main, j’ai écouté et noté, enthousiaste à chacune des questions posées, pour vous livrer en plusieurs parties et au cours des prochaines semaines, le compte rendu de cette conférence exceptionnelle ! 

La première partie de la conférence sur l’enfant et les écrans a été abordée il y a quelques temps. La semaine dernière, nous vous parlions des thématique sur les devoirs à la maison et de l’heure du coucher.  Cette semaine, c’est au tour des difficultés que beaucoup de parents rencontrent lors des repas, des enfants qui ne supportent pas le moment du bain, et de la phase « Tu es méchant » chez les tout-petits… Les questions abordées ci-dessous sont donc celles de parents ou professionnels présents dans la salle, pour lesquelles une réponse a été apportée.

Repas Filliozat

Ma fille de 2 ans mange beaucoup moins qu’avant, je suis inquiète…  

Isabelle Filliozat, rassurante, indique ici qu’un enfant de 2 ans mange moins qu’un enfant de 18 mois. L’important ne va pas être la quantité, mais la qualité de ce qu’il mange qui va influencer sur sa santé et sa croissance. Connaissez vous la règle de la main ? Un enfant de 2 ans ne doit pas manger plus que son poing en légumes et féculents, et plus que sa paume en viande et substitut. Il est conseillé de laisser l’enfant décider de la quantité qu’il souhaite manger, et de ne pas faire de commentaires approbateur ou désapprobateur à la fin du repas.

Un enfant qui ne mange pas peut être aussi un enfant qui a mal au ventre lorsqu’il mange, et cela peut être signe d’intolérance. Dans ce cas, l’enfant ne mangera plus par peur d’avoir mal.

Pourquoi il n’aime pas le bain ? Le bain qui devrait être source de relaxation est source d’angoisse avec notre enfant de 3 ans. Comment faire pour lui faire apprécier ?

La plupart des enfants entre 3 et 6 ans ne supporte pas le bain et déteste qu’on leur lave les cheveux. En cause ? Bien souvent, il s’agit du réflexe de Moro persistant : hypersensibilité aux sons, aux lumières, et aux stimulations vestibulaires… Ce réflexe archaïque indique à l’enfant une situation de danger, d’où l’angoisse et les pleurs lors du moment du bain. Les gouttes d’eau peuvent aussi être perçue par l’enfant comme agressive selon leur intensité sur la peau.

Il faut de nouveau chercher des ressources pour que l’enfant se sentent en sécurité dans son bain ou dans sa douche :

  • Pour travailler sur l’hypersensibilité, un coussin Dyn-Air est l’idéal pour travailler la proprioception et la pleine conscience du corps de l’enfant. Vous pouvez inviter l’enfant à s’asseoir dessus pour le bain ou la douche.
  • Rééduquer l’intégration sensorielle pour que petit à petit, l’enfant s’apprivoise. Pour cela, les parents peuvent réaliser des exercices inhibiteurs des réflexes primaires persistants simples, comme des massages durant le bain, des mouvements corporels (se balancer lentement de droite à gauche, puis en faisant un 8…) ou des pressions isométriques (contre résistance), avec l’aide du coussin Dyn-Air.

Colère Filliozat

Mon enfant de 3 ans me dit souvent “T’es méchant Papa”, alors que je n’ai rien fait pour… Cela me peine, mais j’aimerai surtout comprendre pourquoi il dit ça. Que faire ?  

Chez l’enfant, le “T’es méchant Papa” veut bien souvent dire “Tu ne me comprends pas et j’ai peur que tu ne m’aimes pas”. Dans ce cas, Isabelle Filliozat conseille de proposer à l’enfant un jeu libre à l’enfant : “Pendant 10 minutes, je fais tout ce que tu me demandes de faire”. Il veut que vous montiez debout sur le canapé ? Que vous vous transformiez en chat ? Que vous jouiez à la poupée ? Cela va vous aider à vous comprendre tout les deux.

Il veut jouer au Playmobil ? Jouez avec lui en lui demandant “et qu’est ce qu’il dirait ce playmobil ? Et lui ? Souvent, vous comprendrez bien des choses à travers les conversations de ces petits bonhommes !

Retrouvez les 3 parties du compte rendu de la conférence d’Isabelle Filliozat ci-dessous :

Partie 1 : L’enfant et les écrans
Partie 2 : Les devoirs à la maison et l’heure du coucher
Partie 3 : Les repas, le bain, et la colère de l’enfant

Tiré de la conférence d’Isabelle FILLIOZAT “ J’ai tout essayé”, vendredi 21 octobre 2016, Faculté de Médecine de Montpellier. Organisée par l’association Eveil Pur, au coeur de l’enfant.

isabelle_filliozat_bienveillance

Photo credit: styeb via Visualhunt / CC BY-SA

Isabelle Filliozat est psychologue clinicienne et psychothérapeute depuis 1982. Depuis plus de vingt ans, elle accompagne adultes et enfants dans leur cheminement vers davantage de liberté et de bonheur.
Elle est l’auteur de plusieurs livres dont son grand succès L’intelligence du cœur (1997) ou encore Je t’en veux, je t’aime (2004) et Il n’y a pas de parent parfait (2008).
Elle a fondé l’école des Intelligences Relationnelle et Émotionnelle en 2005.

Source : www.editions-jclattes.fr

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.