Objectifs :

  • Développer le sens podotactile
  • Stimuler les sens et encourager la découverte
  • Motiver le mouvement en créant de la surprise

Il vous faut :

  • Un coussin dynair qui marquera le point de départ du parcours
  • Des plaques diverses qui marqueront un chemin multisensoriel (comme le parcours sensoriel). Vous pouvez aussi les créer vous-même (voir plus bas)
  • Du matériel pour des défis sensoriels comme des jeux de reconnaissance tactile avec des balles (vous pouvez alors utiliser celles du lot de balles multisensorielles), des jeux de reconnaissances auditives comme les clochettes musicales, ou des jeux de mimes avec des cartes yoga, ou encore des danses improvisées avec le sac de danse.
  • Un point d’arrivée qui peut être une piscine à balles ou un espace rempli de coussins et de peluches et doudous divers.
  • Un grand dé

Le déroulement

  • Vous allez construire ce parcours comme un immense jeu de l’oie en créant un point de départ et des « cases » qui vont correspondre à des éléments de votre parcours.
  • Choisissez certaines « cases » afin d’en faire des cases défis. Ces cases défis peuvent être connues et identifiées ou rester secrètes afin de créer un effet de surprise pour l’enfant. Vous les annoncerez alors lorsque l’enfant arrivera sur la case. Pour plus d’impact, vous pouvez utiliser une clochette musicale pour alerter l’enfant du défi.
  • A la fin du parcours, créer un point d’arrivée qui sera un peu l’apogée du parcours. Il faut alors choisir quelque chose de très motivant à atteindre : un bain dans une piscine à balles ou un plongeon au milieu d’une mer de peluche…
  • Vous pouvez choisir d’utiliser un dé afin de déterminer la progression de l’enfant sur le parcours ou le laisser complètement libre d’explorer ce parcours sans contrainte.

Quelques idées

Faites vous-mêmes des plaques tactiles : utilisez des plaques de moquettes au toucher différent, des plaques en médium fin sur lesquelles vous collez du papier de verre, ou de la feutrine, des plaques de base de légo, etc… Il faut toutefois veiller à ce que ces plaques soient stabilisées et ne glissent pas lorsque l’enfant va marcher dessus. Utilisez pour cela des bandes Dycem que vous collerez au dessous des plaques.

Créer des parcours moteurs ludiques et variés ?

On peut, l’espace d’un après-midi, facilement créer un parcours moteur chez soi. Voici quelques pistes pour rendre l’activité ludique et motivante. Le degré d’élaboration du parcours sera aussi fonction de la place que vous pourrez y consacrer. Même avec peu de place, vous pouvez tout à fait créer un parcours intéressant en l’enrichissant de défis divers. Voici quelques idées de parcours et d’activités.

Des défis variés :

  • La danse brouhaha : il faut faire le plus de bruit possible (utilisez pour cela la ceinture grelot mais aussi des instruments de musique divers) tout en se dandinant…
  • Les défis souffle : soufflez dans un ballon, faire monter la balle du Flow Ball le plus haut possible…
  • Les défis dextérité : avec des produits comme le gruyère, la pomme à lacets, le tonneau de vis…

Quelques variantes :

LES-COLLINESVous pouvez élaborer d’autres thèmes de parcours. Voici quelques idées :

  • Un parcours montagnard : utilisez des collines, la montagne et bien d’autres « choses » à grimper (des plans inclinés en mousse, des escaliers en mousse, un bilibo renversé, etc…)
  • Un parcours dextérité : prévoyez des défis avec des cannes à pêche, des lancers d’anneaux, etc…

Sébastien est webmaster au sein de la société Hop'Toys. Il est chargé du développement, du référencement et de l'intégrité des sites et des blogs de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.