Idées

Publié le 18 août 2017 / par Véronique / Temps de lecture estimé 7 min.

0

10 idées pour apprendre la tolérance aux enfants

La tolérance, ça s’apprend ! Voici 10 activités amusantes et éducatives à faire avec les enfants pour leur apprendre à comprendre la diversité et l’accepter en faisant preuve de tolérance au quotidien.


 

Avec de la pâte à modeler : l’arc en ciel des diversités

L’idée : tous les humains sont fait des mêmes « matériaux » auxquels on ajoute des « couleurs ».

  • Prenez une pâte à modeler de couleur naturelle. Invitez l’enfant à la manipuler.
  • Divisez la pâte à modeler en plusieurs boules.
  • Ajouter des « différences » : des odeurs (une goutte d’huile essentielle pour certaines, des épices pour d’autres…).
  • Divisez les boules de même senteur en d’autres petites boules auxquelles vous ajoutez des textures (sable, gravier…).
  • Divisez encore les boules et ajoutez ensuite les différentes couleurs de l’arc en ciel à l’aide de colorant alimentaire.
  • Vous avez maintenant plein de petites boules toutes différentes que vous pouvez modeler en petits bonhommes.

Nos pâtes à modeler coup-de-cœur : Pâte à modeler grasse / la Patarev / La soyeuse / La nuage


Avec des œufs : on est tous pareils à l’intérieur

8e04d1c3586d0c8e8993f59068b2cf7e[1]

L’idée : même si notre coquille est différente, à l’intérieur nous sommes tous pareils. 

  • Prenez des œufs et installez-les sur un support pour les stabiliser (par exemple : un carton à œufs).
  • Mettez à disposition de l’enfant de la peinture et demandez-lui de décorer les œufs. Le seul impératif : ils doivent tous être DIFFERENTS.  Le choix des couleurs peut être discuté afin de symboliser telle ou telle différence culturelle, raciale, etc.
  • Lorsque la peinture est sèche, insistez sur les différences visuelles.
  • Demandez ensuite à l’enfant de casser les œufs. Qu’est-ce qu’il observe ? Le message : malgré leurs différences extérieures, les œufs sont tous pareils à l’intérieur !

79b008ec3290bdc1fc383e9bc019930d[1]

Nos peintures coup-de-cœur : la peinture à doigts


Avec des poupées et des jeux de rôle : développer l’empathie

figurines-tous-les-visages-du-handicap[1]

L’idée : la différence fait partie de la vie et donc du jeu de l’enfant.

  • Banalisez la différence en intégrant dans les poupées et figurines proposées aux enfants, des poupées ayant un handicap, des particularités, différentes couleurs de peaux.
  • Veillez à ce que l’enfant intègre ces poupées dans ses jeux de rôles. Profitez-en pour développer l’empathie en posant des questions sur les situations : l’enfant apprendra à se mettre à la place de l’autre, différent.

Nos figurines coup-de-cœur : les sensibilisations handicap (photo) / Toporama


Avec des livres : accepter la différence

tous-pareils-[1]

L’idée : les histoires permettent de s’identifier aux héros tout en généralisant des concepts

  • Ils existent de nombreux livres abordant la différence.  Certains le font de manière symbolique.  D’autres abordent des sujets plus précis comme le handicap, la couleur de peau…
  • Vous pouvez trouver une sélection d’ouvrages jeunesse sur la différence ici.  Cette sélection propose également des bandes dessinées dont certaines seront plutôt destinées à des adolescents et des adultes.

Nos coups-de-coeur : La bande à Ed / Maria et moi / La casserole d’Anatole


Sur You Tube : expliquer de façon simple et visuelle

  • Il existe de nombreuses vidéos éducatives disponibles sur YouTube ou Dailymotion traitant du sujet de la tolérance. Pourquoi ne pas vous faire une PlayList à donner à visionner aux enfants aux lieux des dessins animés habituels ?

 

t notre playList sur [Sensibiliser] Différence & Tolérance.

à voir aussi le super court métrage : La Petite Casserole d’Anatole,

Hidden Monster Webedit from Alex Rajs on Vimeo.


Avec la gamme Keski : éduquer à la différence

les-hinvisibles[1]

  • De petits jeux sous forme d’éventail avec des questions diverses sur le handicap et les différences afin de sensibiliser mais surtout lever les à priori et APPRENDRE.  On aime particulièrement le jeu HINVISIBLE sur les handicaps qui ne sont pas visibles.  A proposer dès 8 ans !

Avec des jeux de société : développer le civisme

 

le-jeu-des-ecureuils-coquins[1]

L’idée : le respect de l’autre, cela s’apprend et se manifeste aussi par l’intermédiaire de petits gestes (attendre son tour, accepter de perdre, garder son sang-froid…)

  • En jouant à des jeux de société ou de cartes, on se confronte à l’autre et aux limites qu’il nous impose.  On doit respecter les règles : ne pas tricher, accepter de perdre une partie avec le sourire, attendre patiemment que tous les joueurs aient passé leurs tours…
  • Et si l’on joue en équipe, on apprend la collaboration !

Nos jeux coup-de-cœur : Les écureuils coquins / ITRAX 


Avec du matériel pédagogique : enseigner les habilités sociales

IMG_7135

L’idée : on peut insister sur l’apprentissage des habilités sociales au même titre que n’importe quel autre apprentissage plus académique.

  • « Les habilités sociales sont l’ensemble de capacités qui nous permettent de percevoir et de comprendre les messages communiqués par les autres, de choisir une réponse à ces messages et de l’émettre par des moyens verbaux et non verbaux, de façon appropriée à une situation sociale » (source : Baghdadli et BrisotDubois, 2011)
  • Il existe de nombreux matériels pédagogiques abordant la thématique des habilités sociales. L’idée est qu’il faut quelque fois insister sur des règles sociales et les apprendre aux enfants et aux adolescents. Les sujets abordés sont vastes : gérer sa colère, ne pas parler plus fort que les autres, savoir réagir de manière proportionnée à une situation…  Découvrez une sélection d’outils sur les habilités sociales ici.

Avec les pédagogies alternatives : promouvoir la bienveillance

L’idée : selon Maria Montessori, l’environnement joue un rôle dans la mise en avant de certaines valeurs : la bienveillance envers les camarades, l’entraide et la responsabilité personnelle du « je fais seul ».

L’organisation de la classe telle que le préconise Maria Montessori et les différences préceptes de la pédagogie encourage la bienveillance entre les élèves. Maria Montessori part du principe que l’enfant a, en lui, ce qu’il faut pour se développer et se construire en relation avec son milieu, pourvu que son environnement soit propice. Même si vous ne souhaitez pas suivre tous les préceptes Montessori, pourquoi ne pas vous inspirer de l’organisation des salles de classe Montessori ou même des espaces Reggio ? Trouvez ici une description de ce qu’est un espace Reggio.

Consultez nos tableaux Pinterest : Montessori et Pédagogies alternatives.


En montrant l’exemple : pour transmettre des valeurs

moi-et-les-autres[1]

L’idée : beaucoup de choses se transmettent aux enfants de façon inconsciente à travers notre attitude en tant que parent ou éducateur.

En tant qu’adulte, on ne transmet pas forcément ce que l’on a reçu, même si on se positionne forcément par rapport à ce qui nous a été transmis. Les croyances éducatives évoluent.  Cependant, il est difficile de transmettre des valeurs si on ne les porte pas en soi.  Le propre des valeurs, c’est qu’elles sont « incorporées » dans notre manière de vivre.

Il importe donc de choisir celles qui vous correspondent le mieux en tant que parents ou éducateurs et tâcher de rester cohérent au quotidien sur ces lignes directrices.

Nos coup -de-cœurs : ET MAINTENANT / Jouons avec les émotions

Tags: , , , , ,


A propos de l'auteur

Véronique est la cofondatrice de Hop'Toys et directrice commerciale. Elle rédige principalement des articles et dossiers de fond, des conseils.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Revenir en haut ↑