Pourriez-vous vous présenter ?Pictogrammes-1

Je suis auteure, illustratrice et maman d’un enfant autiste.  J’ai fait mes études à l’Université des Beaux Arts et, en plus d’un licence en arts visuels, j’en ai obtenu une 2ème en enseignement des arts plastiques et de la musique.  À ma sortie de l’université, j’ai travaillé auprès de jeunes en décrochage scolaire afin de leur transmettre le sens artistique, le désir de se surpasser et, par le fait même, leur permettre de se bâtir une meilleure estime de soi. J’ai également enseigné les arts plastiques dans différentes écoles de ma région.

Pour quelles raisons avez-vous créé les Pictogrammes ?

La naissance de mon fils en mars 2000, m’a projeté dans une nouvelle réalité.  Les premières années, son développement particulier a apporté son lot de questionnements et beaucoup d’incompréhension de ma part et de celle de son entourage.  J’ai donc cherché plusieurs pistes pour lui venir en aide et je me suis trouvée bien démunie face au manque de ressources disponibles sur le marché.

J’ai donc choisis de préconiser un apprentissage basé sur ses intérêts afin de capter le plus possible son attention.  Mes premières illustrations, afin d’enrichir ses scénarios et ses outils pédagogiques, étaient agrémentés des personnages de ses dessins animés.

Finalement, c’est en avril 2005 que j’ai enfin pu mettre un nom sur la particularité de mon fils.  Mon fils est atteint du syndrome d’Asperger.  Peu de temps après l’annonce de son diagnostic, j’ai entrepris de monter pour lui tout un éventail de pictogrammes à son image.  Je désirais que ceux-ci lui soient utiles aussi bien à l’école qu’à la maison et qu’ainsi il puisse devenir le héro de ses propres histoires et de ses routines quotidiennes.

Combien de temps avez-vous mis à le concevoir et quelles ont été les différentes étapes de ce processus ?

J’ai donc consacré les 4 années suivantes à illustrer ce projet d’envergure, jonglant entre les rendez-vous chez les spécialistes et le travail. Mon premier ouvrage a vu le jour en avril 2009. Avec l‘aide précieuse de l’enseignante de mon fils, madame Geneviève Plante, nous avons mis sur le marché « Les pictogrammes, parce qu’une image vaut mille mots ».  En moins d’un mois, tous nos exemplaires s’étaient envolés. Nous l’espérions mais nous n’avions pas réalisé au départ que ce petit personnage à salopettes  jaunes contribuerait à l’apprentissage et à l’autonomie de milliers d’enfants à travers le monde, qu’ils aient un retard de développement ou non.

pictogrammes-2

Avez-vous d’autres projets ?

Aujourd’hui, j’ai 2 ouvrages de pictogrammes à mon actif et je suis à illustrer et concevoir un 3e tome.  Néanmoins, je travaille un peu moins vite que dans les années précédentes puisque répondre au nombre grandissant de nos fans me prend une partie du temps dont je dispose pour travailler. C’est pourquoi, je me suis tournée vers différents spécialistes.  Ils se sont joints à l’écriture de mes livres et leur collaboration m’a permis d’offrir des produits de qualité proposant plusieurs trucs et astuces faciles et pratiques.

Madame Joe-Ann Benoit vient tout juste de me remettre sa 4e formation à distance, que je dois illustrer également.  Elle portera sur l’enfant autiste et Antoine (mon fils) sera le personnage principal qui nous expliquera dans ses mots sa façon d’aborder la vie.  Cette nouvelle formation  sera disponible dans les prochains mois.

Un dernier mot ?

Notre page Facebook : « Les Pictogrammes » compte à ce jour plus de 47 000 fans.  C’est une plateforme d’échange. Chaque jour, les parents tout comme les intervenants partagent avec nous des photos de leurs créations et témoignent de l’affection que les enfants portent au petit personnage que j’ai mis au monde et illustré.  Afin de les remercier de leur soutien, j’offre aussi de temps à autres, et quand le temps me le permet, des pictogrammes gratuits.  Ceux-ci complètent mes ouvrages et sont souvent réalisés dans le but d’aider les enfants en difficulté (hospitalisation, crises, situations problématiques, apprentissages essentiels, etc.).

Merci  à Anne-Marie Legouill pour ce témoignage !

Retrouvez ses deux ouvrages dans la boutique en ligne Hop’Toys : Les pictogrammes, parce qu’une image vaut mille mots et Les pictogrammes II, en route vers l’autonomie.

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.