Le 11 mai, les écoles ouvrent à nouveau selon les recommandations du gouvernement. Il va falloir faire respecter la distanciation physique entre les enfants. Voici une synthèse des idées que nous avons trouvées sur internet afin de vous offrir quelques pistes de réflexion… et d’organisation !

1. Mettre en place un plan de circulation dans la classe et dans l’école qui minimise le croisement des enfants entre eux. Identifier le sens de circulation par des marquages au sol de couleurs très contrastées. Attention, les déplacements doivent aussi s’effectuer à distance des autres élèves assis à leurs bureaux. Ces marquages peuvent être des pieds ou des flèches auto-adhérentes au sol comme ci-dessous. Vous pouvez aussi faire votre marquage à l’aide de ruban adhésif.

marquage au sole pieds

>> Je découvre les marquages PIEDS 

2. Lorsque les enfants doivent faire la queue ou lors d’activités physiques, matérialiser les positions, en prenant en compte la distanciation physique, avec des éléments visuels comme des cerceaux ou des bases de couleurs à poser au sol.

marquage au sol

3. Un challenge pour les enfants du primaire, surtout les plus jeunes, consiste à intégrer combien fait un mètre. Voici une idée de petite activité pour qu’ils visualisent ce que représente cette longueur. Dans un premier temps, demandez à un élève de placer deux objets à une distance d’un mètre. Demandez ensuite à un élève s’il pense que c’est plus petit, plus grand ou égal à un mètre. Ensuite, l’enseignant·e mesure à l’aide d’un mètre-mesureur devant toute la classe pour vérifier la réponse. Dans un deuxième temps, les enfants peuvent regarder autour d’eux et indiquer quels objets sont à leur avis plus proches ou plus distants qu’un mètre.

4. Dans la cour de récréation, tracer à l’aide de craies 2 traits placés à une distance d’un mètre l’un de l’autre, demander aux enfants (un à un) de compter combien de pas il y a dans un mètre, combien de sauts on peut faire, combien de pas-chassés, etc.

5. Pour aider les enfants à s’habituer à leur bulle de distanciation, matérialiser la distance de 1 m avec un affichage spécifique en classe pour que les enfants puissent s’y référer.

6. Faire des jeux pour faire intégrer aux enfants le respect des distances nécessaires comme préconisé ici :
« Faites asseoir les enfants plus loin les uns des autres, faites-les s’entraîner à tendre les bras ou « battre des ailes », ils doivent garder suffisamment d’espace pour ne pas toucher leurs amis. »

>> Voir les autres recommandations de l’hôpital Debré pour le déconfinement des enfants

7. Pour les balades, prévoir une corde avec des nœuds à des intervalles de minimum 1 m et demander aux enfants de tenir leur nœud. Bien se souvenir de l’ordre des enfants pour le trajet du retour afin qu’ils se mettent à la même place et ne touchent bine que « leur » nœud.

8. Prévoir des activités motrices sans contact comme un jeu de « Jacques a dit ».

9. S’inspirer de ce qui se fait ailleurs. En Inde, des écoles ont distribué des parapluies. Les enfants doivent les ouvrir dans la cour ou dans la rue, pour être certains de bien garder leurs distances.

10. A Taïwan, une fois dans la classe, les élèves utilisent une paroi amovible qui se déplie sur leur bureau. Ce qui va les protéger des projections. Ces parois sont initialement utilisées pour aider les enfants ayant des troubles de la concentration. Vous pouvez en trouver ici.

>> Je découvre la barrière Pop Up 

11. S’inspirer de ce qui est fait en Chine et fabriquer des « chapeaux de distanciation » dans les écoles. >> A découvrir ici. 

12. Au Cannet (Alpes-Maritimes), un système de gommettes colorées a été mis en place pour la vingtaine d’enfants accueillis. Chacun se voit attribuer une gommette d’une couleur propre, et cette gommette est apposée à sa place, sur ses crayons de couleur afin que l’enfant n’utilise que son matériel. Un lavabo a même été attribué à chaque enfant, marqué d’une gommette. Un jingle a été instauré pour rappeler le lavage régulier des mains, qui doit durer le temps d’une chanson.

>> Lire l’article de BFM TV sur l’école du Cannet

Véronique est la cofondatrice de Hop'Toys et directrice commerciale. Elle rédige principalement des articles et dossiers de fond, des conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.