L’intégration sensorielle est un processus automatique pour la plupart des personnes. Le cerveau est chargé d’organiser l’information qui détecte les sens et leur donne un sens en créant des perceptions, des comportements et des apprentissages. Les dysfonctionnements dans l’intégration sensorielle d’un enfant peuvent entraîner des difficultés d’apprentissage ou de comportement, en particulier au niveau de la parole et du langage qui dépendent de nombreux processus d’intégration sensorielle. Pour toutes ces raisons, il est essentiel pour les enfants souffrant de dysfonctionnement dans l’intégration sensorielle de réaliser des séances de stimulation sensorielle et il est essentiel pour les professionnels de disposer de produits et d’outils, homologués et sûrs pour effectuer une intervention correcte.

Pourquoi créer une mallette sensorielle ?

Il peut être parfois difficile de s’équiper avec des matériaux spéciaux pour l’intégration sensorielle et certains établissements ne disposent pas forcément d’une salle réservée à l’intégration sensorielle ou d’une salle Snoezelen. De plus, certains thérapeutes effectuent des visites à domicile, c’est comme cela que l’idée de la mallette sensorielle est née. Une petite mallette pouvant être transportée d’un endroit à l’autre et servir pour les thérapeutes effectuant des séances à domicile. Beatriz Blanco Rodriguez, enseignante spécialisée nous parle des produits qu’elle a choisi et qui composent cette mallette.

Dans cette mallette, il y a :

1. Le gel multisensoriel

C’est un gel dont la formule est dermatologiquement testée. C’est un gel frais qui crée de petites bulles qui explosent lorsqu’on le manipule. Sur le plan visuel, on peut observer l’effet des bulles et comment elles se forment, écouter leur son étincelant en fournissant une expérience auditive différente. La plus belle chose à propos de ce gel sont les effets qu’il produit simplement avec la libre manipulation de celui-ci; nous travaillons la proprioception si on le mets dans nos mains, d’abord dans une et nous voyons ce qui se passe.

Le gel produit souvent des vocalisations chez les enfants qui ne parlent pas et cela les incitent à écouter le claquement des bulles et à bouger leur main, en ouvrant et fermant leurs poings pour obtenir plus de claquements et plus de bulles. En séance un patient non verbal a tellement aimé qu’il a utilisé le geste « Je veux » en langue des signe pour en demander plus dans la main. Dans cette seconde approche, j’en ai profité pour mettre du gel dans les deux mains, ce qui a d’abord déclenché le mouvement de serrer les poings dans les deux mains puis de taper les paumes entre elles.

2. Sable à modeler plume

Ce sable est parfait pour la stimulation tactile, non seulement il permet de créer des formes avec et de pétrir, mais nous pouvons jouer à cacher des objets dedans et les chercher en travaillant ainsi sur la stimulation visuelle, faire des transvasements d’un plateau à un autre, d’abord en utilisant les mains, puis une cuillère adaptée ; et laisser des traces sur elle de mains et de pieds. Marcher sur le sable plume est une expérience sensorielle exceptionnelle.

3. Miroir infini

Ce miroir est devenu un basique, ses lumières led attirent visuellement l’attention de tous les enfants et la sensation de profondeur quand ils se regardent les incite à la découverte, à chercher ce qu’il y a derrière et pourquoi il produit cet effet. En l’utilisant avec mes patients, beaucoup essaient de trouver cette sensation de profondeur et vont essayer de rentrer dans le miroir, pour d’autres le miroir produit un sentiment de détente profonde si bien qu’ils se penchent dessus comme si ils allaient dormir.

C’est génial de provoquer des vocalisations, d’inciter à l’émission et à la production de mots ou de gestes parce qu’ils en veulent toujours plus, à le voir comme ça il n’en a pas l’air, mais quand on appuie sur le bouton, on fait de la magie !

4. Baton de pluie

Nous connaissons tous le bâton de pluie, mais savons-nous vraiment ce que nous pouvons en faire ? Il aide à travailler la stimulation auditive grâce au tintement des billes en tombant et on peut jouer à le cacher et le chercher à travers le son, d’où vient le son ? Sur la droite, sur la gauche… Il est également parfait pour la stimulation visuelle en travaillant sur le suivi visuel et la fixation du regard. Et au cas où ça ne serait pas assez, nous pouvons augmenter la rotation du poignet nécessaire pour le déplacer. L’une des activités que je propose avec lui est la coordination, l’imitation et le développement de rythmes très importants dans le développement du langage.

L’adulte agite le bâton de pluie (on peut l’agiter ou le tourner) et donne un temps d’attente pour que l’enfant imite l’action; lorsque cet effet se produit, l’adulte produit un autre rythme et donne à nouveau un temps d’attente pour que se produise l’imitation du rythme proposé. On peut aussi obtenir l’effet inverse et provoquer une réponse non verbale, c’est-à-dire laisser l’enfant libre manipulation et c’est nous qui imitons ses mouvements, en espérant qu’il y aura une conversation non verbale entre nous.

5. Lampe de poche UV 

C’est un basique dans une salle Snoezelen et cela produit des effets magiques. En outre, cette lampe a à une extrémité une lampe torche de type lampe de poche avec lumière normale et le tube de lumière UV est logé sur le côté. Nous pouvons faire beaucoup d’activités et de jeux avec elle, je vous laisse quelques exemples d’activités que j’ai faites et que mes patients adorent :

  • Jouer aux fantômes et au coucou en nous cachant dans des tissus qui brillent avec la lumière UV, ou en cachant des objets qui brillent avec la lumière UV.
  • Écrire des messages secrets avec des peintures qui brillent avec la lumière UV.
  • Griffonner et effectuer des activités de pré-écriture.

Comme nous l’avons vu, avec ces matériaux, nous pouvons réaliser des activités qui favorisent l’intégration des sensations que nous recevons à travers les sens suivants:

  • Sens de la vue
  • Le sens de l’oreille
  • Le sens du toucher
  • Sens proprioceptif

Comme je l’ai indiqué au début, il est très important de savoir que ces matériaux sont sûrs pour nos petits et qu’ils sont homologués. Je voudrais également mettre l’accent sur la formation spécifique nécessaire pour pouvoir réaliser une bonne intégration sensorielle, il est nécessaire de procéder à une évaluation sensorielle préalable de chaque enfant, décider quels matériaux sont appropriés et préparer les séances avec beaucoup de rigueur, organisation et une séquence logique.

est assistante marketing en alternance chez Hop'Toys et rédactrice d'articles sur le blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.