L’imitation a un rôle clé dans le développement des enfants. Comment fonctionne ce mode de communication et pourquoi ? Comment susciter l’imitation ? 

Imiter pour bien grandir

Les bébés imitent rapidement les mimiques ou gestes de leurs parents. Plus tard, vers 18 mois, les enfants sont capables d’imiter et de refaire une action vue auparavant. On parle alors « d’imitation différée« . On découvre alors son enfant donner à manger à son doudou avec sa cuillère, ou lui donner son biberon. Dans les lieux collectifs, notamment les crèches, les jeux d’imitation sont souvent les espaces qui ont le plus de succès ! Quoi de mieux d’imiter « les grands », d’imiter son camarade et d’être imité.  On préconise d’ailleurs aux crèches d’avoir des objets et jeux variés en double exemplaire pour développer des interactions et du partage entre les enfants. Mais aussi pour limiter les conflits… !

Imiter pour communiquer

Dans son livre « Imiter pour grandir », Jacqueline Nadel, spécialiste du développement de la communication non verbale, met en évidence que les enfants s’imitent pour communiquer, n’ayant pas encore acquis le langage. Ce mode de communication (qui disparaît avec l’apparition du langage) s’observe par les échanges des regard, la synchronie ou alternance entre « j’imite » et « je suis imité ». Pour les enfants présentant des troubles du spectre autistique, Jacqueline Nadel observe que les imitations se limitent uniquement à des actions simples et demandées. Mais ses recherches sur l’imitation ont surtout montré que les personnes atteintes d’autisme étaient capables d’imiter et qu’elles pouvaient par ce biais booster leur communication. Si on encourage les enfants autistes à imiter, ils pourront enrichir leur repertoire de mouvements et utiliser l’imitation pour communiquer.  Pour Jacqueline Nadel « Lorsque l’on imite en même temps ce que fait l’autre, la synchronie non seulement se ressent mais aussi se voit. Il se crée alors quelque chose de très fort : on partage la même expérience et chacun le sait ».

À la découverte de l’imitation…

Découvrez en cliquant sur ce lien une vidéo d’Ewan, 5 ans avec Bertrand son éducateur. Grâce aux pairs d’objets, ils vont pouvoir faire les mêmes actions en même temps !

Charlotte, orthophoniste vous livre des idées d’activités et de matériels qu’elle utilise en séance sur son blog « Autisme et orthophonie ». Elle identifie plusieurs types d’imitation avec du matériel différent et adapté. Par exemple : pour l’imitation motrice (la pâte à modeler, cartes pour mimer), l’imitation mimique (kit des émotions, Grimaces), l’imitation vocale (bruit des animaux), etc. Pour retrouver toutes les idées d’activités, cliquez ici. 

>> La sélection : les pâtes à modeler sensorielles

Pour aller plus loin

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.