Le sac de danse est une grande enveloppe en tissu extensible qu’on enfile comme une maxi-chaussette corporelle. Un produit original qui apporte des bienfaits au niveau du sens proprioceptif et vestibulaire. Dans cet article, on vous présente les bénéfices du sac de danse, des idées d’utilisation et mais aussi le témoignage de Marjorie, une maman qui a testé le sac de danse avec son fils Matthew.

Les bénéfices du sac de danse

Il est utilisé pour développer le sens de l’équilibre et faire prendre conscience à l’utilisateur de son environnement proche. Mais il apporte aussi une stimulation proprioceptive et tactile du fait de la résistance apportée à chaque mouvement. Ce feedback permet aux utilisateurs de sentir le contour de leur corps, de créer un espace privé et d’ôter tout tabou ou inhibition. Le sac de danse est aussi bénéfique pour les personnes hyposensibles.

Enfin, le sac de danse est adapté aux enfants  timides ou avec autisme car il permet de créer des relations avec les autres, de s’exhiber en public en respectant sa sphère ou son espace privé. Choisissez-le en fonction de la taille de l’utilisateur qui doit sentir le sac l’envelopper sans qu’il ne le restreigne dans ses mouvements. Le sac existe en 5 tailles et s’utilise à partir de 2 ans. Il est composé de 4 couches de Lycra avec une ouverture renforcée.

Sac de danse extensible : Bougez à l’intérieur de cette enveloppe sensorielle pour développer la conscience spatiale et corporelle ! Ce sac offre une pression profonde apaisante et permet de créer un espace privé ôtant tout tabou ou inhibition. Extensible, il épouse tous les mouvements du corps. Il existe plusieurs tailles.

>> À lire aussi : « L’intégration sensorielle dans le quotidien ».

Des idées d’utilisation du sac de danse

Réaliser un Talent Show

Voici deux vidéos montrant des compositions, des chorégraphies ou des expressions corporelles à refaire avec les sacs de danse à la maison ou à l’école pour la kermesse !

>> À lire aussi : « L’intégration sensorielle selon A. Jean Ayres ».

Autres idée de jeux avec le sac de danse extensible

Travailler les formes

Cela peut être une forme originale de travailler des concepts basiques et de demander aux enfants de réaliser avec leurs corps et les sacs différentes formes :  des grandes formes, des petits formes, des formes rondes,des formes carrés… En plus de travailler ces notions, on travaille la motricité de manière divertissante !

« Bouge comme »

Comme les sacs de danse ôte la timidité, on peut demander aux enfants de se mettre dans la peau d’un animal et de bouger comme lui. Par exemple : Ramper comme un serpent, imaginer être un grand éléphant… Une manière originale de travailler la coordination et l’imagination !

Le sac surprise

Les enfants peuvent remplir le sac de danse avec des objets légers et doux, comme par un exemple un coussin. Une fois le sac remplit, l’enfant peut entrer dans le sac et essayer de bouger dedans, il aura des sensations tactiles provenant de l’intérieur… Mais aussi de l’extérieur si vous avez décidé de faire des chatouilles !

Vous pouvez aussi l’utiliser pour des exercices moteurs, notamment dans un parcours pour ajouter une difficulté supplémentaire. Une fois à l’intérieur du sac, on peut voir encore très bien ce qui se passe. On peut également essayer de faire des postures de yoga ! C’est aussi un excellent outil pour l’autorégulation : à l’intérieur, on se sent protégé et « contenu ».

>> À lire aussi : « TSA : Compréhension neurodéveloppementale ».

Le témoignage de Marjorie, maman de Matthew

Vous connaissez le sac de danse de chez HOP’TOYS ?

Nous l’utilisons depuis quelques semaines. Il vise de manière ludique, à faire bouger l’enfant, dans un milieu contenant- compressif. Il vise à rassembler les parties du corps, dans les moments de désorganisation. Tel un petit cocon, il favorise calme, et apaisement par l’intimité qu’il procure. Il permet aussi le développement de l’équilibre. En tissu extensible, il permet de rentrer dedans en partie ou en entier, et soit d’y bouger, soit de s’y blottir.

Je l’utilise ainsi d’un point de vue moteur, mais aussi dans les moments de dysrégulation. Par contre, une fois la colère présente, je ne peux m’en servir car Matthew n’y rentre pas de lui même, et il m’est impossible ne serait-ce que, de lui glisser une jambe. Pour en avoir discuté avec notre psychomotricienne, ce produit est tellement top, niveau contenance du corps, qu’il l’était trop au départ pour Matthew. Mais c’est ça qui est chouette !  Un produit, où on voit les progrès de l’enfant qui s’y familiarise et, évolue sur l’un de ses troubles. Grâce à ça ! Je peux vraiment souligner le caractère évolutif causal chez mon fils.  De fait, de longues semaines, impossible de le faire entrer dedans.

Appréhender le sac de danse pas à pas

Avec patience, nous l’avons sorti régulièrement, inspecté sous toutes les coutures (peu d’ailleurs, ce qui le rend à mon avis bien solide!), touché, senti pour mon fils, scratché-descratché au niveau de la fermeture. Quand j’ai vu sa réaction au départ, j’ai choisi de ne pas le forcer.  J’ai alors demander à sa psychomotricienne de travailler son utilisation en binôme.  Nous voilà elle en cabinet, et moi à la maison, à stimuler Matthew avec le sac de danse. Et notre travail collaboratif commença à porter ses fruits.

Au départ, on a détourné son utilité première. On l’a rempli de balles sensorielles, et utilisé comme sac. Le but étant que Matthew le prenne en main, le transporte, ose y mettre et en ôter des objets. Voir qu’il n’y avait pas de risques pour son intégrité. Et rapidement, il a pris confiance. On a réussi à l’y faire entrer dans un premier temps ses jambes, puis son corps. La tête, ça sera pour plus tard. Et il arrive à y rester de plus en plus de temps.

C’est le premier outil Hoptoys que j’utilise et qui nous demande autant d’adaptation mutuelle. Mais comme le souligne notre psychomotricienne, c’est tout le bien de ce produit ! Plus cela bloque, plus il permet de faire évoluer l’enfant !

>> À lire aussi : « Tout savoir sur l’intégration sensorielle ».

Les plus

  • Hyper adapté à nos enfants, présentant des atypicités sensorielles et-ou un TDAH.
  • Bandes scratchs, facile à manipuler pour rentrer dedans. Ce qui favorise une utilisation plus autonome par l’enfant. Qui peut choisir de s’enfermer complètement dedans.
  • Bruit de scratch qui plaît beaucoup à Matthew.
  • Tissu respirant, ce qui me sécurise sur le risque d’étouffement quand Matthew l’utilise. Cependant, jamais je ne le laisse avec ce produit hors de ma surveillance!!! Tout ces dispositifs relèvent des soins et ne sont pas des jouets!
  • Lavable en machine et séchage rapide.
  • Se plie comme une serviette, prend très peu de place. Donc facile à emporter !
  • Laisse passer la lumière, ce qui rassure l’enfant, donnant une véritable impression de cabane sous les draps.

Nous remercions grandement Marjorie que vous pouvez retrouver sur sa page Facebook Notre enfant, notre vie, son atypie

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.