Après vous avoir présenté tout au long de l’été différentes activités possibles avec votre enfant porteurs de handicap, le théâtre, les parcs d’attractions, les fermes pédagogiques et l’accrobranche. Pourquoi ne pas organiser un après-midi musée avec votre enfant ? Il n’y a pas d’âge pour se cultiver et apprendre de nouvelles choses. La culture étant à la portée de tous, ce sera l’occasion d’apprendre ensemble et de partager une expérience unique.

Une  majorité des musées se soucient de plus en plus de l’accessibilité des personnes atteintes de handicap et des outils de médiation et activités éducatives qui leurs sont proposés.

Dans cet article nous allons vous parler de quatre initiatives muséales qui se distinguent tout particulièrement par leur volonté de développer l’offre proposés aux personnes atteintes de handicap, ces quatre structures offre un éventail de possibilités pour permettre à tous de découvrir l’art.

Le Musée d’éthnologie, d’art et d’histoire de Saint-Jean-d’Angely, en Charente-Maritime
http://www.alienor.org/MUSEES/index.php?/fre/La-liste-des-villes/Saint-Jean-d-Angely/Musee-de-Saint-Jean-d-AngelyCe musée a fait de l’accessibilité son cheval de bataille, pour le personnel du lieu l’aménagement du musée pour les personnes handicapées ne se limite pas à son accessibilité physique. Ainsi, il a été développé dans ce musée tout un dispositif de mise en place des œuvres pour en faire profiter le plus grand nombre. Les collections des expositions permanentes et temporaires sont disposées sur des présentoirs à hauteur de fauteuil roulant. Les pièces sont inclinées pour un meilleur angle de vue. L’éclairage a été revu pour ne pas créer de mauvais reflets. Des frises tactiles ont été réalisées pour les personnes atteintes de handicap visuel, notamment pour une exposition sur l’art Roman.

Le Musée d’histoire de Lyon
Un musée accessible © musées GadagneLe musée propose différentes activités pour découvrir l’histoire de la ville selon votre situation de handicap. Notamment de nombreuses activités à destination des personnes atteintes de handicap visuels et auditif, telles que des visites traduites en LSF ayant pour thème  » Lyon, centre du monde ! », des balades traduites en LSF de « Grange Blanche : un hôpital pavillonnaire au service de l’hygiénisme » et un parcours tactile qui permettra à travers 4 stations « bâtiment » en braille et gros caractères de comprendre l’histoire du bâtiment.

Le musée du quai Branly de Paris
Maquette en trois dimension du musée du quai Branly © musée du quai Branly, photo Alexandra Lebon, réalisée par Tactile Studio, avec le mécénat de la Fondation Konica MinoltaIl vous propose des activités culturelles aux thématiques variées, notamment pour les personnes atteintes de handicap visuel et mentales pour qui il est possible  d’explorer les cultures d’Afrique, d’Océanie, des Amériques ou d’Asie en participant à diverses activités.  Par exemple: des visites contées ou tactiles à travers le Plateau des collections, des ateliers de musique ou de danse dans les salles d’ateliers du musée, l’écoute d’une lecture lors des « Lectures partagées dans le noir » et la découverte tactile d’un objet des collections lors des séances des « Aventures d’une œuvre dans le noir ». En plus de cet accompagnement individuel, le musée du quai Branly met à disposition des outils pour que les personnes atteintes de handicap puissent profiter en toute autonomie de leur visite, comme un parcours tactile, une maquette tactile et sonore, des audioguides et un souffleur d’images.

Le musée Fabre de Montpellier
visiteur_en_situation_d_handicap_auditif_largeLe musée Fabre propose à ses visiteurs un accessibilité totale de toute sa collection. Le musée met également à dispositions des visiteurs atteints de handicap des outils très spécifiques tels que des bornes d’information qui permettent au fil du parcours d’identifier le thème et le numéro de la salle grâce à une signalétique braille. La spécificité du musée Fabre est qu’il est tourné vers le multimédia et le numérique. A l’entrée du musée, une galerie multimédia permettent d’obtenir de multiples informations sur le musée, d’élaborer un parcours qui correspond aux affinités de chacun, et de l’imprimer. Des salons d’interprétations ponctuent ensuite la visite des collections permanentes. Ils permettent de faire une pause en répondant aux questionnements que suscite la découverte des salle grâce à des ordinateurs en libre accès.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la législation et les adaptations nécessaires pour l’accessibilité des musées vous pouvrez retrouver ici la Charte d’accueil des personnes handicapées dans les équipements culturels.

Pour retrouver tous les musées de France accessibles, le site Acces Handi vous propose une liste complète de tous les lieux accessibles en spécifiant le handicap pris en charge.

Alors Amandine Vicente-Biosca, community manager et rédactrice pour le blog Hop'Toys.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.