Découvrez le portrait de Sasha, un jeune homme de 10 ans atteint de dyspraxie et présentant des troubles du développement avec hyperactivité (TDAH). Souriant et ultra sociable, il est très attaché à tout ce qui fait son quotidien et le rassure : ses sœurs, son instituteur, son chat et son mercredi après-midi chez ses grands parents. Il aime les choses routinières et programmées et sera au contraire vite déstabilisé par une surprise comme une fête improvisée pour son anniversaire.

Comment s’organisent ses journées ?

Il a une AVS à ses côtés 18h par semaine qui l’aide surtout à prendre confiance en lui. Ils s’entendent très bien ! Il a la chance d’être suivi en Sessad avec une équipe formidable et dévouée : suivi psychologique, séance avec un ergothérapeute et prise en charge orthophonique (depuis l’âge de 3 ans).  Il fait  aussi de l’équitherapie et participe à un groupe de motricité.

SASHA---dyspraxie et TDAH SACHA---dyspraxie et TDAH

Quels sont ses loisirs ?

Il adore les voitures et beaucoup de ses jeux s’imbriquent autour de cette thématique. Il commence juste a faire ses premiers montages de véhicules lego avec l’aide de son papa. Il collectionne les « belles cylindrées » en modèles réduits et nous complétons sa collection régulièrement après un bon bulletin. Le week-end est articulé souvent autour de promenades en vélo avec sa grande sœur, activité qu’il affectionne particulièrement.

A contrario, des choses qu’il n’aime pas faire ?

Il n’aime pas toutes les activités qui le mettent en difficulté et lui rappellent son handicap : dessin, coloriage, peinture, construction

Abordez-vous certains apprentissages par le jeu ?

Beaucoup de ses apprentissages scolaires passent par le numérique dès que j’en ai l’occasion : il travaille bien mieux et plus facilement les tables de multiplication sur Ipad que sur papier !  Il adore aussi les briques aimantées de construction, Manetico : plus de chute intempestive de ces travaux et il peut rivaliser d’imagination avec sa petite sœur !

SASHA-dyspraxie et TDAH SASHA-dyspraxie et TDAH

Qu’aimeriez-vous dire en conclusion ?

Je suis très fière de son parcours, c’est un battant et aujourd’hui plus que jamais. A vous parent d’enfant dyspraxique et/ou TDAH gardez le cap, ils méritent qu’on se batte pour eux. Et ne doutez pas de vous car vous êtes le meilleur allier de votre enfant !

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.