L’activité Physique Adaptée (APA) correspond à une intervention professionnelle qui relève d’une formation universitaire spécifique niveau licence ou Master STAPS mention APA et Santé. Elle mobilise des connaissances scientifiques pluridisciplinaires pour évaluer les ressources et les besoins spécifiques des populations et concevoir des dispositifs et des projets d’intervention. Téléchargez gratuitement notre infographie pour faire connaître votre métier au grand public !

Le rôle d’un enseignant·e en APA

L’enseignant·e en APA propose des situations motrices d’enseignement qui utilisent des activités physiques, sportives ou artistiques dans des conditions techniques, matérielles, réglementaires et motivationnelles adaptées à la situation et à la sécurité du pratiquant, dans un objectif de rééducation, de réadaptation, d’éducation, de prévention et/ou d’insertion sociale.

L’intervention en APA (prise en charge et/ou accompagnement) consiste en des activités de diagnostic éducatif (attentes, besoins et ressources du pratiquant), de co-constructions de projets personnalisés, de conceptions de contenus de séances, de mises en œuvre, d’encadrements et d’évaluations des séances d’interventions en APA.

Elle s’effectue en pleine autonomie en articulation avec celle des autres professionnels de la santé, de l’éducation ou du développement social.

Sport et handicap

>> À lire aussi : « Sport pour tous : et si on allait nager ? »

Pour qui ?

  • Les enfants / adolescents / adultes de tout âge
  • Personnes âgées
  • Les personnes malades ou accidentées
  • Personnes en situation de handicap
  • Les personnes en difficulté sociale

Où exerce l’enseignant·e en APA ?

  • Secteur sanitaire (Hôpitaux et centres hospitaliers, Centres SSR, Réseaux de santé)
  • Secteur médico-social (établissements et services pour l’enfance et la jeunesse en situation de handicap, établissements et services pour adultes en situation de handicap, établissement et services pour personnes âgées)
  • Structures fédérales sportives
  • Secteur social (établissements concourant à l’aide sociale à l’enfance, établissements relevant de la Protection judiciaire de la Jeunesse, Organisations d’aide aux chômeurs, sans-abris et SDF, établissements pénitentiaires…)
  • Associations ou sociétés de « service en APA » (ex. : libéral)

Enfant qui danse

>> À lire aussi : « 4 sports adaptés insolites ».

L’enseignant·e en APA :

  • conçoit et rédige un document cadre pour la pratique de l’APA dans le service ou l’établissement,
  • évalue les besoins, les attentes, et les capacités des pratiquants,
  • élabore un programme individualisé en adaptant les activités physiques, sportives ou artistiques aux besoins des pratiquants et selon les moyens,
  • enseigne les activités physiques adaptées en accord avec le programme personnalisé,
  • réalise et formalise des bilans de l’intervention en APA,
  • participe à l’amélioration de la qualité de vie de la personne,
  • se coordonne avec une équipe de professionnels pluridisciplinaires.

Téléchargez gratuitement notre infographie réalisée en collaboration avec Marie Galissaire, enseignant·e en Activités Physiques Adaptées :

Infographie : L'enseignement en Activités Physiques Adaptées


1 x A3 en pdf

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.