Mélanie Bodelet est kinésithérapeute, mais pas que : elle a ouvert un centre d’équithérapie « Kiné à l’étrier » en 2012, alliant ainsi son métier à sa passion : l’équitation.

logokine

Quel est votre parcours ?

J’ai toujours été attirée par le monde du cheval, et ce depuis toute petite. Lorsque j’ai débuté mes études je m’étais renseigné sur comment rattrapé le monde du cheval par la suite, et j’ai donc trouvé cette formation en équithérapie qui existait. J’ai été diplômée en kinésithérapie en 2009, et l’année suivante, je débutai ma formation en équithérapie !

Pourquoi avoir choisi l’équithérapie ?

Cela permettait d’allier mon métier à ma passion, l’équitation est pour moi une véritable passion de petite fille. J’ai toujours rêvé de faire de l’équitation, j’en ai parlé très longtemps à mes parents avant qu’ils acceptent. Nous habitions alors en région parisienne, et ce n’était pas un « sport » commun. Avec force de persuasion, je les ai convaincu et ai pu commencer l’équitation à l’âge de 16 ans.

J’ai acheté une ferme il y a un an et demi aux alentours de Pujols, dans le Lot et Garonne, où durant deux après-midi par semaine, je propose des séances d’équithérapie.

Qui peut bénéficier de l’équithérapie ?

Des patients aussi bien enfants et adultes. Etant donné que je suis kiné, je m’occupe principalement de patients ayant des troubles moteurs. Actuellement, j’ai une petite fille de 4 ans, Lola,  porteuse d’un handicap moteur et cérébral et qui a commencé les séances lorsqu’elle avait tout juste deux ans. Les progrès sont impressionnants.

Les patients ont souvent une lourde pathologie, et les soins en salle sont assez restreints. Lorsque ce sont des prises en charges régulières, quasi-quotidienne, on arrive vite au bout du travail en salle. En équithérapie, nous sommes en extérieur, on travaille avec un animal, les patients n’ont pas l’impression de venir en séance, bien au contraire : ils viennent prendre du plaisir avec l’animal, ils viennent s’occuper d’un animal, le rapport est vraiment différent. On arrive à faire faire des choses aux patients qu’ils ne pourraient pas faire en salle.

Le fait d’être assis sur un cheval stimule tous les muscles du corps et permet d’avoir une certaine posture, d’étirer les muscles, de mobiliser la colonne vertébrale d’une façon dont le corps n’a pas l’habitude. Cela permet également de gérer et trouver l’équilibre mais aussi de connaitre ses limites.

Pour reprendre l’exemple de Lola, qui a 4 ans, en salle j’ai du mal à lui faire ouvrir les mains, à travailler la préhension, à attraper des objets, alors qu’en séance d’équithérapie, je lui demande d’attraper la brosse pour brosser le poney, de lever le bras pour lui brosser le dos, c’est un petit poney, mais vu qu’elle est petite, il faut vraiment qu’elle tende le bras. Ce sont vraiment des efforts qu’elle fait lors de ses séances d’équithérapie, efforts qu’elle ne ferait pas en salle, dans un cursus de soins classiques.

Pourquoi le cheval dans la thérapie, qu’apporte-t-il de plus par rapport à la zoothérapie classique ?

Il existe de nombreuses thérapies par l’animal, la dolphinothérapie, la zoothérapie (par le chien)… Après le cheval cela reste un symbole, symbole de puissance et de liberté. Ces symboles sont très importants, peut-être pas sur une petite fille de 4 ans, mais dès que l’on commence à entrer sur une prise en charge adulte, réussir à maitriser un cheval ça redonne confiance, ça donne une estime de soi supérieure. Derrière, il y a tout un penchant psychique. Lorsqu’on monte un cheval il y a la sensation de portage qui est aussi recréée, le patient se laisse bercer par le cheval, cela nous renvoie à notre enfance, et c’est pour cela que l’équithérapie est aussi utilisée en psychologie, versant que je n’utilise pas de mon côté.

Perrine est chef de projet multimédia chez Hop'Toys. Elle réalise aussi les différentes infographies, illustrations et activités créatives que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Instagram

  • Chez Hop’Toys, on souhaite vous permettre de voir la #rentrée comme une fête… et donc de la célébrer. Dans notre #bloghoptoys on a quelques idées et de super cadeaux à télécharger pour faire de cette semaine de rentrée une semaine exceptionnelle et joyeuse…
#téléchargement #gratuit
  • Les températures baissent, les jours se raccourcissent… Et oui la #rentrée pointe bien le bout de son nez ! Mais pas de panique, chez Hop’Toys on vous propose un #dossier spécial en vous orientant vers des #conseils, des #ressources, des #articles… Pour préparer la rentrée en paix. A bientôt sur le bloghoptoys.fr
  • Certains enfants ont du mal à trouver le sommeil et l'heure du coucher peut vite devenir stressante pour toute la famille. Alors pour aider les enfants à rejoindre les bras de Morphée, découvrez notre sélection pour passer de belles nuits. Des veilleuses, des doudous, des coussins... Tout pour relaxer et détendre avant une bonne nuit de #sommeil.  #hoptoys #handicap
  • Une trousse #ergo trop bien pour la rentrée Elle offre plusieurs compartiments pour ranger les #fournitures scolaires : les stylos d’un côté, les crayons de couleurs de l’autre, les ciseaux dans une pochette… Apporte structure et organisation à l’école : on ne perd plus de temps et d’énergie à chercher au fond de la trousse. Pochettes à l’extérieur pour ranger des fidgets. #rentrée
  • Plus que quelques jours avant la fin des vacances. Alors oui, on en profite au maximum jusqu'à la fin mais il est important également de savoir reprendre les bonnes habitudes pour ne pas avoir du mal les premiers jours de la #rentrée. Pour se faire, on utilise des #outils #adaptés comme des plannings, des #pictogrammes ou encore des #timers pour expliquer aux enfants les #routines. On reprend les bonnes #habitudes !
  • Vous accueillez un enfant ayant des besoins différents dans votre classe, dans votre structure d'accueil ? Mais comment aborder le sujet avec tous les enfants ? Et comment les intéresser ? Pensez avant tout que c'est une formidable occasion pour enseigner la tolérance et le respect de l’autre. Dans cette sélection découvrez des supports ludiques et pédagogiques pour sensibiliser les autres élèves aux différences, mais aussi des outils pour accueillir et accompagner sereinement les besoins particuliers.
  • La #Tortue #Doigts-malins. Essayez de faire glisser les billes dans l’emplacement correspondant à leur couleur ! Pour cela, vos doigts doivent faire preuve d’agilité !
#eveil #motricitéfine
  • Nos #rappels pour l'inclusion ! Vers toujours plus de phrase positives pour une éducation #inclusive. #quote
  • Merci pour vos photos #hoptoys ✨👌✨ #Repost @carlito_et_ginette with @get_repost
・・・
📆 Poutre du temps 📆
«C'est hier la rentrée ?» «Et Noël, c'est dans bientôt ?»
Bref, je tente la poutre du temps de chez @hoptoys_fr pour aider Carlito à se situer sur le temps. L'idée vient des tutos de @mamanstestent sur @lamaisondesmaternelles.
Seul inconvénient pour le moment : je n'ai pas de long couloir dans mon appart, donc elle est collée dans les toilettes et que le mois de septembre 🙈

#kids #enfant #activiteenfant #poutredutemps #hoptoys #etcestletempsquicourt #mumslife #mumoftwo

Suivez-nous !