Nicolas et Anthony, leur relation avec leurs chiennes

  • Prénoms : Nicolas et Anthony
  • Présentation : Nicolas, 13 mois à la trisomie 21. Anthony, 9 ans est autiste (fils de mon conjoint né d’union précédente)
  • Animal préféré : leurs 2 chiennes

Comment s’est passé la première rencontre avec son animal préféré ?

Pour Nicolas, mes deux fofolles de chiennes étaient très curieuses et enjouées. Anthony n’a pas démontré d’intérêt mais il a dû apprendre à faire attention lorsqu’elle étaient chiots.

La relation de votre enfant avec un animal a t-elle apporté un changement dans sa vie ?

Nicolas adore les chiennes. Il trouve drôle le léchage (excessif) de Lacie. Il tente de tirer leurs poils… travaille la coordination des mouvements et la persévérance.
Il apprend à fermer la bouche (Lacie aime bien donner des becs là…je sais c dégeu mais bon je n’arrive pas à l’empêcher à 100%)…

Anthony pour sa part a appris à être plus doux, à jouer avec les chiens (il courait et essayait de les empêcher de l’atteindre quand les chiennes couraient derrière lui).
Il a eu sa phase où il avait peur des chiennes et criait BOBO mais ça a passé.
Il arrive mieux à prendre conscience des autres autour de lui lors de ses déplacements…et aussi à ne pas laisser ses jouets partout à terre et le plus important à redonner les jouets du chien à terre. Donc il a appris que les choses qui ne lui appartiennent pas doivent être redonné.

Avez-vous une anecdote à nous raconter concernant votre enfant et son animal préféré ?

Mes deux chiennes surveillaient Nicolas quand il était bébé et surveillaient mes gestes également. Ex : je fais la vaisselle et bébé pleure dans sa chaise, elles viennent me voir en chignant pour m’avertir : Lâche la vaisselle et occupe-toi de bébé ! Trop mignon !

Pour conclure…

J’ai toujours eu des animaux à la maison. J’avais 3 chats, 2 chiens à la naissance de Nicolas. J’ai trouvé des familles pour deux de mes chats et celles que je n’arrivait pas à donner est morte en mai après des semaines de traitements.
J’adore mes animaux, ils font partis de la famille. J’ai eu des peurs car les animaux peuvent blesser sans le vouloir. Oui il y a eu des pleurs à cause des aboiements et des grafignes involontaires… il y aura surement d’autres pleurs à venir. Mais je vois les yeux de Nicolas briller quand il est à côté des chiens. J’ai juste peur quand il sera plus vieux et qu’elles mourront, je ne saurais pas comment lui expliquer mais bon… c’est pas pour tout de suite !

Perrine est chef de projet multimédia chez Hop'Toys. Elle réalise aussi les différentes infographies, illustrations et activités créatives que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.