Conseils

Publié le 15 janvier 2015 / par Elsa / Temps de lecture estimé 3 min.

1

Quels moyens et supports pour une communication alternative ?

La communication alternative s’adresse aux personnes non verbales et celles ayant des difficultés d’apprentissage du langage. Il s’agit de mettre en place une communication différente qui permettra à la personne de s’intégrer et d’interagir avec son environnement tout en favorisant son développement personnel. La communication alternative s’adresse aussi bien aux personnes polyhandicapés, atteintes d’autisme (en particulier pour les non verbaux) ou encore d’handicap auditif. Tour d’horizon sur les différents moyens et supports qui existent.

Quels moyens ?

  • La langue française des signes.

Langage visuel et gestuel, la LSF offre un support particulièrement adapté pour les enfants qui rencontrent des difficultés de discrimination des sons, de compréhension et d’audition. Il s’appuie beaucoup sur le langage mimique, sur l’imitation mais aussi sur la symbolisation. L’expression du visage est très importante ! Ce langage peut être mis en place dès le plus jeune âge avec l’aide de la collection de livre « Bébé Signe » que l’enfant soit porteur de handicap ou non. Pour plus d’infos sur la LSF, cliquez ici.

Kestumdis-2 Kestumdis-3
  • Les pictogrammes

La méthode PECS « Picture Exchange Communication System ». Système de Communication par échange d’images, cette méthode consiste pour une personne non verbale d’échanger une image contre un objet. Découvrez notre dossier complet sur le PECS.

une pecs

Le MAKATON. Mode de communication multimodale qui allie les pictogrammes, les gestes et la parole, ce type de communication répond aux besoins de nombreux utilisateurs, qu’ils soient enfants ou adultes : retard mental, autisme, polyhandicap, troubles spécifiques du langage, atteintes neurologiques. Découvrez notre dossier complet sur le Makaton.

makaton

Source : http://www.isaac-fr.org/

Quels supports ?

  • Des logiciels comme SymWriter. Logiciel de traitement de texte par symbole et synthèse vocale, il s’adresse aux parents et professionnels qui utilisent un mode de communication par l’image et qui désirent créer des supports d’apprentissages. Par exemple, avec Symwriter, vous pourrez imprimer des grilles de Pictogrammes et mettre en place la méthode PECS citée ci-dessus. Pour en savoir plus, cliquez ici.
  • Les Go Talk sont des communicateurs très simples d’utilisation. On associe à chaque image un son et il est possible d’intégrer ses propres pictogrammes. Plusieurs modèles sont disponibles en fonction du niveau cognitif de la personne et de son utilisation.
  • Application Ipad. L’application Hop’N’Book est un support pour mettre en place une communication alternative très ludique. On réalise des grilles de communication, on les personnalise, on enregistre ses propres messages, etc.
  • Des cahiers de communication. Très utilisés dans la méthode PECS et Makaton, les cahiers de communication existent de différentes formes et tailles en fonction de objectifs et de l’utilité que l’enfant va en faire.
  • Les planning et routines. De nombreux supports à pictogrammes existent pour une utilisation simple au quotidien, chez vous. Par exemple, les supports d’affichages magnétiques sont aimantés et peuvent être personnalisés en glissant sous la poche transparente des images ou pictogrammes de votre choix. Notre dossier complet sur les supports d’affichages ici.
  • Un centre de contrôle Idéo Picto. Particulièrement recommandé pour les personnes atteintes de troubles autistiques, la gamme IDEO propose de nombreux supports d’affichage et sa propre base de pictogrammes, qui sont tous magnétiques ! Retrouvez ici notre dossier.

Tags: , , , ,


A propos de l'auteur

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.



Une reponse pour Quels moyens et supports pour une communication alternative ?

  1. yona dit:

    ces memes programmes sont aussi eccellents pour des personnes devenues handicapes de la parole apres une hemmorragie cerebrale, reapprandre a se faire comprendre et comprendre son interlocuteur!!!!!! j’en ai employe quelques uns

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Revenir en haut ↑