Cette semaine, chez Hop’Toys, nous avons eu le plaisir de recevoir Antonin Fauret, créateur d’un formidable objet éducatif et sensoriel : Totemigo. Si cet outil a fait son entrée à notre catalogue à la rentrée dernière, nous l’avions déjà repéré, il y a 3 ans, lors d’un week end d’étudiants en orthophonie auquel nous participions. L’outil était alors encore un prototype, mais nous avions remarqué son formidable potentiel éducatif du fait notamment de la manipulation à laquelle il invitait, de son caractère versatile, évolutif… Mais laissons Antonin Fauret vous présenter ici son outil et la (belle) histoire de celui-ci.

Un produit qui a une histoire

Capter l’attention

Totemigo c’est une histoire qui démarre lorsque les parents d’un très bon ami adoptent une petite fille trisomique. Je suis parti en vacances avec elle, je l’ai parfois gardée le soir, je l’ai vue grandir. Et comme chacun peut l’imaginer, c’est le genre d’expériences qui marque.

Des années plus tard en école d’ingénieur j’apprends à donner vie à mes idées, et vient alors l’envie d’aider en concevant un matériel éducatif. Il s’agissait de créer un produit qui s’adapterait à la fois aux différentes compétences fondamentales et qui serait captivant. En effet, pour cette petite fille comme pour d’autres enfants il est difficile de fixer son attention.
Avant même de commencer la conception, je regarde ce qui se fait dans le monde du handicap ; je lis beaucoup, je questionne, j’essaye de comprendre. Nous sommes alors au début de l’année 2017. Je découvre une table multisensorielle dans un des laboratoires de Lyon. Sur celle-ci ? Des totems que l’on dispose pour déclencher des effets lumineux et sonores et qui créent une belle harmonie. Cette table était tout simplement captivante ! Je comprends alors que l’outil que je cherche à créer devrait être sensoriel.

Des totems au Totemigo

C’est là que les experts du monde du handicap, de l’éducation, et de la rééducation entrent en scène. Grâce à eux, plutôt que de baisser les bras j’ai pu faire évoluer le prototype pour conserver le sensoriel tout en donnant une dimension pédagogique. Du chaos des fils et des composants électroniques a émergé le Totemigo. D’où vient ce nom ? Rappelez-vous les totems de la table multisensorielle !

Ensuite, pendant plusieurs mois nous avons co-créé avec toute une communauté d’orthophonistes, d’enseignants spécialisés, de parents, et d’autres experts. Nous nous sommes rendu compte ensemble que l’outil prototypé était non-seulement intéressant pour cette petite fille trisomique, mais aussi pour tous les autres enfants. En effet Totemigo s’adapte à chaque enfant et à chaque apprentissage en tenant compte des besoins spécifiques, de l’âge, du niveau, et des centres d’intérêts. Nous avons vu des enseignants l’utiliser en classe pour travailler la conjugaison, des orthophonistes l’utiliser comme support visuel pour faire des demandes, des éducateurs pour mettre en place des langages alternatifs comme le Makaton, ou encore des parents tout simplement l’utiliser pour des activités ludiques et éducatives. Chacun avait son idée d’activité !

Petit à petit Totemigo a pris sa forme définitive. Il fut alors porté au financement participatif. C’était en février 2018. Quatre semaines de campagne hyper intenses pendant lesquelles il a fallu tout donner pour permettre au projet d’enfin voir le jour ! Mais heureusement nous avons atteint l’objectif et l’avons même dépassé. Quelques mois d’attente pour la fabrication plus tard, les utilisateurs recevaient l’outil et commençaient à l’utiliser. Et cette petite fille porteuse de trisomie ? Elle utilise le matériel avec son orthophoniste ! Finalement, au cours de cette belle aventure, j’ai pu rencontrer des personnes formidables qui toutes ensemble permirent de concrétiser ce qui n’était qu’une idée. Ainsi j’ai, entre autre, pu rencontrer Yunshan et Eric qui avaient conçu la figurine AniMate (développement de la communication, de l’autonomie, et de la compréhension du corps) ; nous avons ensemble créé la structure Ideereka (pour Idea + eurêka !) et continuons à créer du matériel évolutif qui tient compte des besoins de chaque enfant !

>> Lire aussi : L’utilisation d’AniMate en orthophonie 

Totemigo pour qui pour quoi ?

Mais à quoi sert Totemigo ? L’expérience accumulée depuis son lancement et les avis des utilisateurs montrent que Totemigo est un superbe outil captivant pour travailler dans 3 domaines :

  • le langage oral (par exemple la mise en place du Makaton, la phonologie, …)
  • le langage écrit (par exemple la construction de phrases avec la conjugaison, l’entrée dans la lecture, …)
  • les logicomaths (par exemple la sériation de classes, la décomposition, l’addition, …)

Ce sont à la fois des orthophonistes (ou logopèdes), des enseignants spécialisés, des parents, ou des éducateurs dans des établissements qui utilisent le Totemigo. Si nous oublions une profession, mille excuses, l’outil a tellement de possibilités. Pour l’anecdote, une graphothérapeute utilise régulièrement notre outil ! C’est en fait l’évolutivité de Totemigo qui permet de faire le grand écart entre le travail pointu de compétences aussi différentes par toutes ces personnes.

Ce qui ne change pas et qui reste au cœur de l’univers Totemigo c’est l’enfant et son besoin d’activité individualisées, captivantes, et ludiques.

Comment utilise t-on Totemigo ?

Nous avons voulu rendre l’outil aussi intuitif que possible à la fois pour l’adulte qui le met en place et pour l’enfant qui le manipule.

Tout d’abord l’adulte doit accéder au site web dédié (app.totemigo.com) pour y récupérer une activité. Lors de la première utilisation, il faut créer un compte grâce à un code d’activation unique qui est fourni avec Totemigo. Sur le site l’adulte peut choisir entre créer une nouvelle activité ou télécharger une activité déjà existante. Souvent un nouvel utilisateur va télécharger des activités déjà en ligne, et, une fois qu’il a pris en mains le matériel, laisser libre cours à son imagination pour individualiser sa pratique en créant !

Une fois une activité créée ou sélectionnée, on la télécharge, on l’imprime, et on la plastifie (c’est conseillé pour qu’elle dure plus longtemps). Ensuite avec des ciseaux ou un massicot on découpe les bandelettes en suivant les traits et il ne reste plus qu’à glisser la vignette dans le Totemigo !

On tient la bandelette entre le pouce et l’index et on la glisse progressivement dans l’outil. Cette insertion de vignette a d’ailleurs été brevetée ! Pour l’adulte, un changement d’activités ne prend que quelques secondes. Et hop, il ne reste plus qu’à manipuler !

La mise en place de l’outil Totemigo dépendra de la situation. Quand on travaille en 1 pour 1 en travail à table, on donnera la consigne à l’oral ou en tirant des cartes consignes (que l’on peut créer soi-même ou récupérer dans des jeux que l’on a déjà) ; l’enfant tourne les hexagones pour répondre à la consigne et on valide avec lui. Par exemple, ici, on demande à l’enfant « Aligne des moyens de transport » :

Il est aussi possible de se servir de Totemigo comme d’un support de génération de consigne aléatoire (et très ludique). Par exemple ici l’enfant tourne les hexagones et répond à la question.

Lorsqu’on anime des ateliers avec d’avantages d’enfants, on prendra le soin de choisir des activités réalisables en autonomie. Un système d’autocorrection existe pour le Totemigo : des symboles de couleurs sont générés automatiquement et imprimés dans le coin de chaque case. Ces formes constituent une combinaison que l’enfant compare à la liste des bonnes réponses (elle aussi générée automatiquement). Si la combinaison que l’enfant a formée en répondant à la consigne est présente dans la liste, alors c’est gagné !

Les avantages de Totemigo

Pourquoi utiliser Totemigo plutôt que des cartes imprimées ?

Totemigo est à la fois captivant, concret, et évolutif.
Captivant avec son côté sensoriel et sa manipulation active. Les 14 aimants que contient chaque hexagone permettent une fluidité et un retour haptique à chaque fois que l’on aligne des faces entre elles. C’est vraiment magique et enfants comme adultes restent captivés lorsqu’on leur présente. La manipulation implique également l’enfant dans l’activité. Il doit expérimenter en tournant et déplaçant les blocs.
Concret parce que l’outil matérialise l’abstrait des mots, nombres, pictogrammes en les organisant en suite logique. Dans un exercice de syntaxe l’enfant tourne l’hexagone du verbe pour changer la conjugaison et il déplace les hexagones pour trouver le bon ordre des mots. Lorsqu’on travaille sur les additions, l’enfant déplace les nombres et découvre la commutativité de l’addition. Les activités prennent une 3e dimension avec Totemigo !
Évolutif c’est un avantage pour l’adulte. Car avec un seul outil il est en mesure de proposer des activités variées au même enfant en suivant son évolution, ou bien des activités individualisées à un groupe d’enfants.

Aujourd’hui, nous continuons à améliorer ce Totemigo. La partie physique à manipuler ne bouge pas, mais la partie web s’enrichit régulièrement et nous imaginons des extensions pour prolonger ou faciliter l’expérience d’utilisation.

Bref, l’aventure continue !

  •  
  •  
  •  
  • 11

Marianne est responsable de communication chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog. Passée par l'édition, la médiation culturelle et l'enseignement, elle aime tout particulièrement aborder des sujets pédagogiques, culturels et d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.