Pour les familles d’enfants ayant des besoins spéciaux , une sortie au cinéma peut vite s’avérer difficile… Alors comment permettre à tous les enfants d’y avoir accès ? Quelles stratégie les cinémas peuvent-ils mettre en place ? Comment en tant que parent nous pouvons permettre à nos enfants porteurs de troubles sensoriels d’y avoir accès ? 

Et si toutes les personnes pouvaient avoir accès au cinéma ? L’expérience du cinéma est importante pour chaque enfant, elle lui permet de partager avec tout un public une histoire, des émotions, des éclats de rire, et parfois même de la peur. Le cinéma divertit et enchante son public, il enflamme l’imagination et donne aux enfants les compétences, la curiosité et la créativité dont ils ont besoin pour comprendre le monde complexe dans lequel nous vivons.

Anticiper la sortie au cinéma

Avant de se rendre à une projection au cinéma pour la première fois avec un enfant, qu’il ait des troubles sensoriels ou non, il est important de lui expliquer comment celle-ci va se dérouler. Que ce soit à l’aide de question posée à l’enfant, d’explications données, de pictogrammes, voici quelques idées à aborder :

  • Que trouve-t-on dans une salle de cinéma ?
  • Décrire l’atmosphère qui y règne
  • Expliquer à quel moment le film va commencer
  • Expliquer comment le film arrive sur l’écran (par projection)
  • Expliquer pourquoi est-ce différent du fait de regarder un film à la télévision — en termes de taille de l’écran et du lieu de projection, d’origine de l’image…

Les cinémas sensori-friendly

Dans de nombreux cinéma à travers le monde, des ajustements sont réalisés visant à rendre le cinéma plus inclusif et accessible aux personnes ayant des sensibilités sensorielles et à tous ceux qui peuvent bénéficier de cet environnement. Ces ajustements peuvent être réalisés dans tous les cinémas afin de promouvoir l’accessibilité du cinéma pour tous :

  • Un environnement zen où les gens comprennent les besoins des familles et des enfants ayant des besoins sensoriels
  • Une salle à la lumière tamisée et non éteinte
  • Un son diminué
  • Les bandes annonces et les publicités ne sont pas diffusées
  • Un personnel formé aux troubles sensoriels
  • Un accès facilité et aux normes handicap
  • La liberté pour les enfants de se déplacer et de s’assoir où ils souhaitent
  • La possibilité d’apporter ses propres encas et boissons
  • Des horaires adaptées (pas seulement en semaine…) pour les parents qui travaillent
  • Même en retard pour la séance, les familles peuvent assister à la projection
  • Les communicateurs et autres supports électroniques et adaptatifs sont autorisés

Grâce à ses ajustements, l’inclusion sensorielle profitera non seulement aux enfants avec autisme , avec des troubles du traitement sensoriel , des troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité, aux enfants avec une trisomie 21, mais aussi à tous ceux qui souffrent d’une surcharge sensorielle. Les cinémas doivent pouvoir créer des souvenirs positifs et durables pour tous les cinéphiles !

Quelles stratégies mettre en place avec son enfant lors d’une séance ?

Du son aux effets spéciaux en passant par la et les odeurs de nourriture, aller au cinéma peut être difficile pour les enfants ayant des problèmes de traitement sensoriel . Mais cela ne signifie pas que votre enfant doit passer à côté. Voici quelques conseils pour emmener les enfants avec des troubles sensoriel au cinéma :

  • Essayez de trouver un cinéma sensori-friendly proche de chez vous
  • Prenez vos tickets à l’avance, soit en les commandant sur Internet, soit en vous rendant en amont dans votre cinéma.
  • Préférez y aller en matinée, lorsqu’il y a moins de monde.
  • Certains cinéma permettent de choisir son siège, ce qui peut être rassurant pour vous et pour l’enfant qui pourra prévoir où il se situera dans la salle. Choisissez un siège qui répondra aux besoin de l’enfant : à côté d’un allée pour ne pas avoir une autre personne à ses côtés, au fond pour donner de la distance fasse aux images, ou tout devant si vous pensez partir plus tôt que la fin de la séance.
  • Prévoyez un kit sensoriel contenant des outils pour aider l’enfant à gérer une surcharge sensorielle : il peut s’agir de casque anti-bruit, de bouchons d’oreille anti-bruit, d’un fidget, d’un collier de mastication, d’un outil de diète sensorielle…
  • Entrainez vous à aller au cinéma ! Les problèmes d’anxiété et de traitement sensoriel vont souvent de pair. Organisez une soirée ciné à la maison, faites semblant d’entrer dans le cinéma, achetez des pop-corn ou quelques friandises, puis trouvez un siège. Ensuite, éteignez les lumières montez le son du film plus fort que d’habitude, et voyez comment votre enfant réagit.
  • Choisissez le film avec soin. Pour une première fois choisissez un film peu stimulant. Évitez les séances en Dolby-Surround qui peuvent emmener l’enfant à se sentir piégé par l’action. Évitez également les films en 3D si votre enfant a une sensibilité visuelle ou des troubles proprioceptifs. Pensez également à la maturité émotionnelle de votre enfant. Tous les enfants n’ont pas la capacité de s’autoréguler. Et même les enfants plus grands peuvent ne pas être prêt pour des films classifiés pourtant pour leur âge.
  • Assurez-vous que votre enfant sait que vous pouvez partir à tout moment. Discutez avec votre enfant de la façon dont l’un d’entre vous peut prendre la décision de partir et de la façon dont vous irez tous les deux. Pendant le film, si votre enfant vous dit que l’expérience est trop difficile ou que vous pouvez voir qu’un effondrement sensoriel est imminent, n’hésitez pas à partir. Il est important que tout le monde garde à l’esprit que l’objectif est de s’amuser !

L'inclusion au cinéma : autisme, TDAH et autres troubles sensoriels

Bénéfique pour les enfants, mais aussi pour les parents

Pour les parents c’est un véritable défi d’amener leurs enfants lors d’une séance ordinaire. Le silence peut être stressant pour un parent dont l’enfant peut à tout moment avoir une surcharge sensorielle et un besoin d’évacuer celle-ci en bougeant, en faisant des bruits… Cela attire généralement beaucoup l’attention du public, l’enfant le ressent et ça lui empêche de se calmer et de désamorcer la situation. Malheureusement, il s’agit d’ignorance et de non-compréhension du public présent.

Ces projections peuvent également être un vecteurs de socialisation, autant pour les enfants que pour les parents, avec d’autres familles vivant des expériences similaire. Pouvoir venir avec d’autres familles qui ont des enfants avec des besoins sensoriels spécifiques, qui font face aux même défis et qui sont tout autant tolérants, rend la sortie au cinéma plus facile.

Les solutions pour une société + inclusive

Pour redéfinir la notion d’accessibilité et rendre les lieux sensori-inclusif ou sensori-friendly, les stades peuvent proposer à leur jeune public des salles sensorielles, véritable salles de répit pour se couper d’une surstimulation qui peut être difficile à gérer lors des évènements auxquels n’est pas habitué l’enfant.  Également, les stades peuvent mettre à disposition des Sensori-Bag, kit contenant des outils d’autorégulation permettant aux personnes hypersensibles ou hypersensorielles de recouvrer leur calme en cas de surcharge sensorielle.

Les salles sensorielles au stade

Sensori bag : La sensibilité au bruit et une surstimulation visuelle peuvent être de réels obstacles pour certains enfants. Afin de pouvoir sortir en famille ou avec ses amis, et ainsi profiter de moments de divertissements ou de sorties sportives, nous vous proposons le Sensori Bag qui permettra à votre enfant d’avoir l’expérience la plus confortable possible tout en participant aux sorties familiales. Le sac à dos comprend un casque antibruit, une balle à modeler, un tangle, un tapis lesté et un éventail du bruit.

Kit coin refuge : Le kit coin refuge permet aux personnes ayant des troubles sensoriels et souhaitant participer et partager des moments de convivialité avec leurs proches, de pouvoir s’isoler, se recentrer, se calmer et se détendre, si elles en ressentent l’envie. Une belle initiative inclusive à proposer dans les restaurants, les bibliothèques, les stades ou encore les parcs d’attractions… Comprend une colonne à bulles et son podium, un pouf géant, un projecteur océan, un cube lumineux et ses accessoires.

Téléchargez notre infographie

À téléchargez et à imprimer, et aussi à afficher dans tous les cinéma près de chez vous !

Infographie "Une société plus inclusive : Au cinéma"


Une société plus inclusive : Au cinéma

 

 

1 x A3 en pdf

Pour imprimer en A4, réduire l'impression de 70%

Et retrouvez toutes nos affiches pour une société plus inclusive sur Pinterest…!


En planifiant la sortie au cinéma, en prévenant votre enfant à l’avance, en tenant compte des problèmes sensoriels de celui-ci et en prévoyant ensemble un signal pour partir, vous pourrez peut-être éviter les effondrements et les conséquences d’une surcharge sensorielle. N’hésitez pas à féliciter votre enfant une fois la séance passée ! Et vous, quels ont les cinémas qui proposent des séances adaptées dans votre région ? 

Sources :
Aborder le cinéma avec de jeunes enfants, UPOPI, Septembre 2016 
Going to the Movies with Your Sensory-Defensive Child, Parents Place, Deanne Kelly, BS, OTR/L, 18 février 2014

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.