Comment re-concevoir les stades pour les rendre plus accessibles et pouvoir ainsi accueillir les fans ayant des troubles sensoriels ? Véritable projet permanent dans de nombreux stades à travers le monde, comment mettre en pratique des stades plus inclusifs en France ? Comment en tant que parents se rendre au stade avec son enfant ayant des troubles sensoriels ? 

Les grands évènements sportifs de l’année accueillent les plus grandes équipes et rassemblent des milliers de supporters qui encouragent leur équipe à la victoire : chant, sifflement, applaudissement lorsqu’une équipe marque ou gagne, font partie de l’atmosphère d’un stade ou d’un terrain. Comment faire pour qu’un enfant au besoin sensoriel spécifique ne se sente pas submerger par toutes ces stimulations ?

Les troubles sensoriels (autisme, tdah..) au stade

Donner des ressources à l’enfant

Lors des matchs et de certaines finales, les décibels peuvent grimper jusqu’à 101, soit aussi fort qu’un marteau-piqueur qui serait juste à côté de soi. Alors, comment faire pour amener son enfant à un match tout en le protégeant ? Suivez nos conseils :

  • Gérez vos propres attentes et réactions émotionnelles. Une sortie au stade peut être stressante, même pour des familles n’ayant pas d’enfants aux besoins sensoriels spécifiques.
  • Commencez par un évènement sportif local, qui sera plus petit et moins impressionnant. En y allant progressivement, l’enfant va pouvoir s’habituer et prévoir ce qu’il va se passer.
  • Sur YouTube, recherchez des bruits correspondant à l’atmosphère d’un match : trompette de supporter, chants des équipes, bruit d’ambiance du stade que ce soit pour le rugby ou pour le football… Tout cela lui permettra de s’habituer à l’atmosphère du stade. Attention cependant, beaucoup de chants contiennent des jurons…
  • Planifiez à l’avance votre sortie au stade avec votre enfant en intégrant cette date dans son calendrier !
  • Établissez un planning avec des pictogrammes en intégrant des pauses régulières en plus des mi-temps.
  • Visitez le stade à l’avance. De nombreux stades proposent une visite du stade qui vous permet de voir toutes les parties de celui-ci dans une atmosphère plus calme. Dans les plus stades, comme le stade de France par exemple, vous pouvez même visiter les coulisses, les vestiaires des joueurs et les trophées reçus.
  • Ensemble, pensez à lire un livre sur l’évènement auquel vous allez assister : match de rugby, de foot, tournoi de tennis… Vous pouvez également réaliser des scénarios sociaux sur ce qu’il se passe dans un stade et illustrant chaque étape du jeu.
  • Sous forme de jeu de rôle, répétez votre arrivée au stade : du passage aux portiques de sécurité, au contrôle des billets, jusqu’à arriver à la place réservée, et même pourquoi pas jusqu’à l’achat du hot-dog, faites comme si vous y étiez !
  • Ne planifiez pas plusieurs évènements le même jour, voir la même semaine. Choisissez-en un seul pour vous concentrer sur celui-ci.
  • Tout bruit autour de 70 décibels est considéré comme fort. Pour les personnes ayant des problèmes de traitement sensoriel et de sensibilité sonore qui ont été exposées à des bruits prolongés au-dessus de ce niveau, c’est physiquement douloureux. Prévoyez un casque anti-bruit, ou des bouchons d’oreilles afin de limiter le bruit et la pollution sonore.
  • Prévoyez des lunettes de soleil pour le protéger de la luminosité du stade.
  • Emportez un sac sensoriel avec vous pour occuper l’enfant s’il en ressent le besoin.
  • Prévoyez ensemble un signal si l’enfant se sent en surcharge sensorielle et souhaite partir.

Amener les salles sensorielles dans les stades pour plus d’inclusion !

Que ce soit pour les enfants ayant des troubles du spectre de l’autisme, une trisomie, un syndrome de stress post-traumatique, une démence et bien d’autres handicaps, de nombreux stades à travers le monde ont intégré dans leurs loges des salles spécifiques pour ces enfants qui ont besoin de s’autoréguler dans une atmosphère apaisante, appelées aussi salle d’observation sensorielle.

Les solutions pour une société + inclusive

Pour redéfinir la notion d’accessibilité et rendre les lieux sensori-inclusif ou sensori-friendly, les stades peuvent proposer à leur jeune public des salles sensorielles, véritable salles de répit pour se couper d’une surstimulation qui peut être difficile à gérer lors des grands évènements. Également, les stades peuvent mettre à disposition des sensori-bag, kit contenant des outils d’autorégulation permettant aux personnes hypersensibles ou hypersensorielles de recouvrer leur calme en cas de surcharge sensorielle.

Les salles sensorielles au stade

Sensori bag : La sensibilité au bruit et une surstimulation visuelle peuvent être de réels obstacles pour certains enfants. Afin de pouvoir sortir en famille ou avec ses amis, et ainsi profiter de moments de divertissements ou de sorties sportives, nous vous proposons le Sensori Bag qui permettra à votre enfant d’avoir l’expérience la plus confortable possible tout en participant aux sorties familiales. Le sac à dos comprend un casque antibruit, une balle à modeler, un tangle, un tapis lesté et un éventail du bruit.

Kit coin refuge : Le kit coin refuge permet aux personnes ayant des troubles sensoriels et souhaitant participer et partager des moments de convivialité avec leurs proches, de pouvoir s’isoler, se recentrer, se calmer et se détendre, si elles en ressentent l’envie. Une belle initiative inclusive à proposer dans les restaurants, les bibliothèques, les stades ou encore les parcs d’attractions… Comprend une colonne à bulles et son podium, un pouf géant, un projecteur océan, un cube lumineux et ses accessoires.

Téléchargez notre infographie

Vous allez pouvoir télécharger et imprimer cette infographie pour la partager et l’affichez dans les stades de votre commune ou de votre équipe préférée !

Infographie "Au stade"


Infographie "Au stade"

 

Affichette :

1 x A3 en pdf, pour imprimer en A4, réduire l'impression à 70 %.

et retrouvez sur Pinterest toutes nos affiches pour une société plus inclusive !


En planifiant l’événement sportif, en avertissant votre enfant à l’avance, en tenant compte des problèmes sensoriels de celui-ci et en utilisant un signal pour partir, vous pourrez peut-être éviter les effondrements et les conséquences potentiellement dangereuses, telles que la fuite de votre enfant. Et, n’oubliez pas, si votre enfant réussit à supporter l’atmosphère du stade, assurez-vous de le féliciter et de lui montrer votre fierté ! 

Sources :
5 Simple Ways to Help Your Child with ASD Cope with Crowded Events, Autism Parenting Magazine, Jamie E. Carter, Ph.D., 12 septembre 2016

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Instagram Hop'Toys