Face à un problème, que faisons-nous pour le résoudre ? On mobilise nos connaissances et notre capacité à raisonner, on le décompose, on cherche et on applique des solutions – parfois inventives – et on se trompe quelquefois. Comme tout, cela s’apprend ! Dans cet article, on vous présente 10 jeux pour entraîner sa faculté de résolution de problèmes. 

Des activités de tri et de classement

Ces activités permettent de structurer notre pensée, d’exercer notre faculté de raisonnement et sont un apport dans le développement du langage. Elles peuvent aussi représenter un premier pas vers l’apprentissage des mathématiques.

Dans un jeu d’association, on va reconnaître et comparer des informations visuelles. Par exemple, en se basant sur la ressemblance de forme ou de couleur, on va trier et associer des éléments. Cette activité nous amène à raisonner. Pour un tel jeu, vous pouvez proposer à vos enfants des compteurs et leur demander de rassembler les éléments d’une même couleur dans un récipient.

Ici, nous avions réalisé une activité avec des compteurs en forme d’animaux, à répartir dans des bols correspondants à leurs couleurs.

Activité de pêche aux animaux

>> Je découvre l’activité !

Les casse-têtes

Dans un casse-tête, le but va être de trouver une solution au défi proposé en s’appuyant sur son raisonnement. De plus, ces jeux nous permettent d’entraîner notre pensée dite latérale, celle qui nous aide à avoir une approche plus créative dans l’appréhension d’un problème.

Par exemple, dans le jeu Fais ta valise – qui vous rappellera peut-être des souvenirs de préparation de vacances – il s’agira de ranger correctement les différents éléments dans une valise afin que celle-ci puisse être fermée. L’aspect évolutif des casse-têtes, comme dans Le petit chaperon rouge ou Il était une ferme, permet de s’adapter à l’enfant et à sa progression. Ainsi, l’enfant ne sera pas confronté à un défi trop simple ou trop difficile pour lui.

Il était une ferme pour découvrir la résolution de problèmes

>> À lire : « Les bienfaits des casse-têtes évolutifs »

Les fonctions exécutives

La planification, l’inhibition et la flexibilité mentale sont des fonctions exécutives. Elles impliquent respectivement de :

  • Mettre en place une stratégie, et donc prévoir mentalement des étapes à réaliser, pour atteindre un objectif.
  • Inhiber nos heuristiques, c’est-à-dire résister aux automatismes.
  • Changer de stratégie, détecter nos erreurs et les corriger et nous montrer réactif en fonction des exigences de notre environnement.

Planification et flexibilité mentale

Ces fonctions exécutives vont être mobilisées dans la résolution de problèmes. Un jeu comme Singes en fuite va demander aux enfants de planifier les déplacements des singes dans leur fuite du zoo, en tenant compte des obstacles et de la trajectoire du gardien. Le jeu leur demandera également d’ajuster leurs actions en fonction des situations qui se présentent à eux. Par exemple, changer de trajectoire lorsque le gardien s’approche un peu trop près des singes. Cela implique donc de développer des stratégies de planification et de flexibilité.

La résolution de problèmes complexes demande aux enfants un effort de planification, qui est une des fonctions exécutives. La planification implique, entre autres, d’inhiber la tendance à produire des réponses rapides, lesquelles risquent de donner de mauvais résultats.

(Siegler, 2010)

Singes en fuite et Sans problème

À l’instar des jeux Sans problème ou de Top That, vous pouvez introduire de la nouveauté dans les routines. Sans problème propose de réfléchir à des situations pouvant se présenter au quotidien et à envisager différentes solutions pour résoudre un même problème. Par exemple, se protéger de la pluie avec un parapluie… ou avec un journal ! Dans la vie courante, cela peut se retranscrire dans le choix du chemin pour aller à l’école, dans la découverte de saveurs nouvelles, etc. Plusieurs choix sont possibles pour arriver à un objectif !

Inhibition

L’inhibition, c’est notre capacité à résister aux automatismes, aux distractions, à déjouer les pièges, à écarter ce qui n’est pas pertinent dans la résolution d’une tâche. Quand on cherche à résoudre un problème, il est important d’apprendre à ne pas répondre trop précipitamment et à éviter les pièges.

Bazar Bizarre et Cartador apprendre inhibition pour résolution de problèmes

Bazar Bizarre et Cartador permettent tous les deux d’exercer l’inhibition. Par exemple, Bazar Bizarre va permettre d’apprendre à gérer l’impulsivité dans nos réponses. Sa mécanique est simple : 5 objets sont déposés devant les joueurs et une carte est retournée. Les joueurs doivent déterminer si l’objet sur la carte est présent sur la table. L’objet doit cependant être parfaitement identique, jusqu’à la couleur de celui-ci. Le maître-mot à retenir : pas de précipitation !

Premiers pas en programmation

Pour faire ses premiers pas dans la programmation peuvent être proposés des outils pédagogiques. Et si nous aidions une souris à récupérer son morceau de fromage ? C’est l’élément ludique que propose le jeu de la souris et du labyrinthe ! Il s’agit d’un robot éducatif pour aborder les bases des STEM et exercer sa logique. STEM est un acronyme pour désigner 4 disciplines : Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques.

Comment ce jeu va-t-il aider à la résolution de problèmes ? Simplement en proposant aux enfants d’anticiper le parcours de la souris dans le labyrinthe. Pour cela, une souris avec des boutons directionnels, des cartes d’activités et des cartes de programmation sont à disposition des enfants. On peut décider de suivre un modèle de labyrinthe ou non et la souris peut également s’utiliser sur la plupart des surfaces.

Un enfant joue avec le jeu de la souris et du labyrinthe pour apprendre la résolution de problèmes

La programmation comporte de nombreux avantages puisqu’elle va aider à la résolution de problèmes mais aussi à la compréhension et l’acceptation de l’échec. L’échec n’est pas la finalité, il est une expérience qui permet d’apprendre et de progresser.

>> À lire : « Comment inciter à la persévérance »

Avez-vous d’autres idées d’activités ou de jeux pour s’entraîner à résoudre des problèmes ? Partagez-les nous en commentaires !

Découvrez toute notre sélection

Article mis en ligne le 9 février 2022. Mis à jour le 9 mars 2022.

Céline est chargée de webmarketing et communication chez Hop'Toys.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.