Chaque jour nous réalisons une multitude de tâches et d’activités dans le cadre de notre travail, de nos plaisirs ou encore de notre vie familiale. Ces activités sont rendues possibles de par l’implication de nombreuses ressources cognitives et motrices. Parmi ces dernières, nous pouvons distinguer des fonctions cognitives de « haut niveau » qui permettent de s’adapter aux différentes problématiques que nous pouvons rencontrer. Ces fonctions cognitives supérieures, se regroupent sous l’appellation « fonctions exécutives ». Elles permettent de s’ajuster à différentes situations plus ou moins complexes, comme par exemple organiser son emploi du temps, cuisiner un nouveau plat, apprendre à dessiner une nouvelle forme géométrique, résoudre un problème etc. Elyes est psychomotricien. Il vous partage ses conseils pour la rééducation des fonctions exécutives en psychomotricité.

Quelles sont les fonctions exécutives ? 

Les fonctions exécutives se subdivisent en plusieurs domaines qui sont aujourd’hui relativement bien documentés. Nous retrouvons l’attentionla planificationl’inhibitionla flexibilité mentale ainsi que la mémoire de travailEn effet, nous avons besoin de nous arrêter, de planifier ou encore d’être attentif pour mener à bien toute activité. Ces fonction exécutives maturent progressivement durant l’enfance et l’adolescence jusqu’à l’âge du jeune adulte. 

fonctions exécutives

>> À lire aussi : « 13 jeux pour renforcer les fonctions exécutives ».

Pourquoi une rééducation ? 

Ces fonctions exécutives peuvent êtres altérées dans le cadre de nombreuses pathologies comme dans le Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité (TDA/H), le Trouble Développemental de la Coordination (TDC), le Trouble du Spectre de l’Autisme (TSA), les addictions etc. 

Différents professionnels participent activement à la rééducation de ces fonctions comme par exemple les psychomotriciens, les orthophonistes et les psychologues. 

Le psychomotricien, professionnel de santé faisant partie du corps des rééducateurs, exerce auprès d’enfants, d’adolescents, d’adultes et de personnes âgées. C’est un professionnel paramédical spécialiste du développement psychomoteur et de l’organisation psychomotrice. 

>>À lire aussi :  Un environnement favorable aux fonctions exécutives

Quels outils pour rééduquer les fonctions exécutives ? 

Dans le cadre de la rééducation des fonctions exécutives, le psychomotricien utilise de nombreux outils et jeux qui vont solliciter activement ces fonctions. 

Idées de jeux pour cibler des fonctions exécutives : 

Travailler l’inhibition

Par exemple pour travailler l’inhibition, à savoir la capacité à stopper un comportement impulsif, il peut utiliser des jeux comme « Halli Galli ». Dans ce jeu très ludique, il faut faire sonner la cloche lorsque 5 fruits identiques sont visibles sur les cartes. Les personnes ayant un défaut d’inhibition sonneront plus facilement lors de l’apparition de plus ou moins de 5 fruits identiques. C’est par cet outil ludique et simple de compréhension, que nous pouvons renforcer l’inhibition. Ainsi, il permet de diminuer l’impulsivité motrice dans le cadre de rééducation fonctions exécutives avec un/une psychomotricien/ienne. Les fonctions exécutives étant étroitement liées, ce jeu permet également de solliciter l’attention sélective et concentrée, intéressant non ?! 

halli galli

Renforcer l’attention

Le psychomotricien utilise d’autres jeux qui vont cibler en priorité d’autres fonctions exécutives. Nous pouvons citer le fameux jeu du « Lynx » qui est un outil très pertinent pour renforcer l’attention. Ce jeu consiste à rechercher des petits objets parmi de nombreux autres. 

On peut comprendre assez facilement pourquoi ce jeu permet de travailler l’attention. Mais le psychomotricien est également attentif à la manière dont le patient procède pour réaliser sa recherche. Il est intéressant d’établir au préalable une stratégie de recherche (par zone, de manière aléatoire, avec son doigt …) pour parvenir à gagner la partie ! Encourager le joueur à établir une stratégie, c’est l’aider à planifier (planification) un plan avant de se lancer trop rapidement (impulsivité, difficultés d’inhibition). C’est par ce biais là que nous arrivons à solliciter plusieurs fonctions exécutives sur un seul et même jeu. 

le lynx

>> À lire aussi : « Neurosciences et fonctions exécutives ».

 Impliquer la planification

Certains jeux comme « Lièvres & Renards » vont davantage impliquer la planification. Cette activité nécessite d’organiser au préalable les déplacements nécessaires pour remporter la partie en mettant les lièvres en sécurité dans leurs terriers. Mais là aussi, l’intérêt en psychomotricité et en particulier en rééducation des fonctions exécutives est important ! Il faut rester concentré (attention) et ne pas être impulsif dans le démarrage (inhibition), au risque de perdre la partie ! Enfin, le psychomotricien prête également attention à d’autres observations comme par exemple, la manipulation motrice des pions dans ce jeu. 

lievres-renards

Ainsi, comme vous l’avez probablement compris, chaque jeu sollicite différentes fonctions exécutives à des degrés variables. Ces fonctions exécutives, travaillées en rééducation psychomotrice (psychomotricité) vont permettre au patient de mieux s’organiser dans les tâches de la vie quotidienne (s’arrêter, planifier et réaliser l’action en étant attentif). 

L’avantage majeur de ces jeux repose sur le fait que la famille des patients ou le patient lui-même, peuvent facilement se les procurer. Les protocoles de rééducation en psychomotricité ne pouvant être réalisés qu’en séance, les patients pourront tout de même continuer à solliciter ces fonctions en utilisant les nombreux jeux disponibles sur le site Hop’Toys. Néanmoins, si les difficultés sont trop importantes, une évaluation et une rééducation en psychomotricité peut s’avérer nécessaire. 


LEZHARI Elyes – Rééducateur Psychomotricien DE 

J’exerce dans un service de pédopsychiatrie avec des enfants et des adolescents qui présentent des troubles des apprentissages (TDA/H, TDC, dyspraxies, dysgraphies), des troubles neuromoteurs et des troubles psychiatriques aux profils très variés. 

Lien vers ma page Instagram : @Reeducation_psychomotrice 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.