Les murs sensoriels stimulent les sens et les émotions grâce aux perceptions sonores, tactiles ou visuelles qu’ils proposent.  A l’occasion de la participation de Hop’Toys au salon Autonomic à Paris les 8, 9 et 10 juin, nous avons créé un mur sensoriel pour éveiller les sens des visiteurs. Pour en réaliser un chez vous facilement, on vous explique tout en 4 étapes !

1ère étape : définir les objectifs

L’atout principal des murs sensoriels, c’est de pouvoir les moduler sur le fond et la forme. Entre un enfant avec un handicap moteur, avec des troubles autistiques ou avec une déficience visuelle, les objectifs du mur sensoriel sont différents et évoluent en fonction des goûts et des enjeux pédagogiques. Les murs prennent alors un aspect différent au niveau de leur forme et de leur taille mais aussi dans leur contenu.

Pour les personnes en fauteuil, il sera important de créer une mur accessible, pour un enfant porteur de troubles autistiques avec des troubles sensoriels, on misera sur un contenu riche en sensation et pour des enfants malvoyants, un contenu avec de nombreux produits en noir et blanc.

2ème étape : trouver le support idéal

Au niveau du matériau, nous vous conseillons une planche en bois. En fonction de se que vous souhaitez mettre dessus, et si vous comptez l’accrocher ou non, à vous de choisir une planche plus ou moins épaisse. Pour la taille, tout est possible ! Format carré, rectangulaire, ovale, posée sur le sol ou accrochée au mur… A vous de décider de le peindre ou non. La boutique Hop’Toys en propose un ici au format : 91 * 31 cm sur lequel on ajoute des panneaux sonores, tactiles et visuels.

3ème étape : s’équiper de différents types d’attaches

Colle, piton à visser, velcro, crochet à vis, aimant… Autant d’attaches possibles qui sont à choisir en fonction du produit présenté. Bien penser également au côté évolutif du mur 🙂 Et bien sûr, le kit du petit bricoleur : ciseau, cutter, ficelle, patafix, scotch, etc.

Dans la photo ci-dessous, les balles sensorielles ont été installées grâce à des crochets à vis. Et le miroir incassable avec du scotch double-face.

crochet mur

 

4ème étape : choisir les éléments sonores, tactiles, visuels

Les murs sensoriels peuvent être :

  • Un assortiment d’éléments sonores, tactiles et visuels. On peut également se concentrer sur un seul sens, ou deux.
  • Un assortiment d’éléments autour d’une thématique : les saisons, les couleurs, la mer, les avions, la cuisine… Tout est possible !
  • Un assortiment d’éléments autour d’un apprentissage : des serrures/loquets/lacets pour travailler la motricité fine, coller des lettres rugueuses pour l’apprentissage à la lecture, des buzzers pour développer la relation de cause à effets, etc.
  • Un assortiments d’un peu tout ça 🙂

Voici quelques idées :

 

Et pour encore plus d’idées, rendez-vous sur notre tableau Pinterest !

Capture

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.