Dans ce dossier, on vous propose de faire un point sur tous nos articles autour de l’hygiène bucco-dentaires, la préparation de la routine, les séquences, le matériels, les aides Time-Timer, la stimulation de la zone oro faciale…

Utiliser des renforçateurs

Pour vous aider, on a un témoignage de Liza, dentiste, qui partage avec nous son expérience professionnelle : « Une de mes patientes est en train d’apprendre à se brosser les dents, elle a 5 ans. D’abord, elle a appris à toucher ses lèvres et elle recevait un renforçateur à chaque réussite (10 fois par session, renforcement à chaque succès), puis elle a appris à toucher ses dents de devant du haut. Une fois que cette étape a été réussi on est passé sur les dents de côtés et ainsi de suite. Lorsqu’on obtenait 100% de réussite 3 fois de suite on passait à une étape supérieur. Ensuite nous avons introduit du dentifrice et comme précédemment nous avons utiliser des renforçateurs à chaque étape (prendre la brosse a dent, le dentifrice, mettre le dentifrice, ouvrir le robinet, brosser le haut, le bas, les côtés, le dessus, éteindre le robinet, ranger). »

Quelques idées de renforçateurs :

Utiliser la technique « B.R.O.S » de brossage

Elle constitue une bonne méthode qui respecte la fragilité des gencives et garantit un brossage complet, même des zones «difficiles ».

B = Brosser haut et bas séparément
R = « Rouleau » ou mouvement rotatif pour brosser les gencives, puis les dents.
O = Oblique, on incline la brosse à 45° sur la gencive
S = Suivre un trajet pour faire le tour de toutes les dents, sans oublier celles du dessus

Une bonne idée est d’utiliser une marionnette « bouche » pour bien montrer les différents mouvements à l’enfant.


Exercices et prévention des risques

La plaque bactérienne est l’ennemi numéro 1 à combattre ! Ce dépôt de plaque est la première étape dans le développement de la carie. La plaque dentaire accueille de nombreuses bactéries. Lorsqu’on consomme du sucre, ces bactéries se transforment en acides qui attaquent l’émail des dents. Cette plaque est aussi responsable d’affections des gencives, fragilisant ainsi le soutien des dents.  La prévention est la meilleure des actions pour maintenir une bonne santé bucco-dentaire.

Elle s’articule autour de :

• Une alimentation saine, constituée d’aliments frais et variés, et minimisant la prise d’aliments sucrées (soda, pâtisseries, bonbons…).

• Une hygiène orale au quotidien avec des brossages de dents

• Un suivi régulier chez le dentiste

• Un renforcement des dents par apport de fluor


Préparer la routine

A l’aide des TomTag


Quelques conseils pour l’encourager

  • Utiliser le Time Timer permet de quantifier visuellement le temps passer à se brosser les dents
  • Il peut être préférable pour l’enfant de s’asseoir lorsqu’il se brosse les dents, d’autant plus s’il y a des troubles de la coordination ou de la posture
  • Problème d’hypersensibilité ? Préférez une approche progressive… Commencez en touchant les lèvres ou juste l’intérieur de la bouche avec une brosse à dents durant quelques secondes, matin et soir. Puis petit à petit, passez à un brossage de plus en plus complet. Vous pouvez aussi utiliser des outils de stimulation oro-faciale
  • Même si le brossage vous parait insuffisant, privilégiez toujours la régularité. Un brossage, même léger, est toujours mieux que pas de brossage du tout !
  • Rendez le moment du brossage plus agréable : chanter une chanson, une comptine, mettez de la musique…
  • Brossez-vous les dents en même temps que lui pour l’encourager et le motiver
  • Récompensez-le après chaque brossage pour l’encourager !

Autisme : utiliser le PASO

Le programme Autisme & Santé Orale a pour but de proposer un parcours adapté en santé orale (accompagnement, prévention, dépistage, Education pour la Santé, soins, suivi…) aux personnes avec autisme et présentant d’autres Troubles Envahissants du Développement (TED). Comment? grâce à des outils de communication et de médiation à destination des aidants familiaux et des professionnels qui sont téléchargeables gratuitement sur le site internet de SOHDEV. 

Les principaux objectifs de ce programme sont :

  • Proposer une prévention à l’aide d’outils adaptés
  • Favoriser la coopération du patient au cours des soins d’hygiène au quotidien
  • Proposer un parcours personnalisé élaboré en concertation avec la famille et les professionnels
  • Favoriser la coopération du patient au cours des soins dentaires
  • Suivre des indicateurs en santé bucco-dentaire chez les personnes avec autisme ou présentant des TED

Quels sont ces outils?

  • Un carnet de liaison : conseils de prévention et de préparation des visites chez le dentiste
  • Des pictogrammes accompagnés de légender explicatives en fonction de la séance à préparer
  • Des bandes dessinées : « Une journée avec Ti’Dent » et  » Une journée avec Ti’Boy »
  • Une bande d’animation « Une journée avec Ti’Dent »
  • Un calendrier de brossage avec vignettes à personnaliser
  • Une bande son : « Les instruments du dentiste »

Il existe également une application numérique intuitive et interactive, composée d’images et de sons. Cette application permettra aux enfants et adolescents avec autisme et leur entourage, d’accéder à un ensemble d’outils de communication et de médiation pour les aider à intégrer l’hygiène bucco-dentaire au quotidien et à préparer les visites chez le dentiste.


Les stimulation de la zone oro-faciale avec le z-vibe

Le z-vibe est livré avec un embout générique et un embout bouton pour varier l’intensité des vibrations. Mais vous pouvez changer d’embouts aux deux extrémités du z-vibe. Un de ces embouts permet de varier l’intensité des vibrations en le tournant. Seule l’extrémité « embout générique » est complètement étanche. Sachez également que la vibration est plus forte sur l’extrémité où se trouve le moteur.

z-vibe

Trouver le bon dentiste

Il existe des réseaux pouvant vous conseiller et vous orienter vers un professionnel ayant l’habitude de la prise en charge d’enfants porteurs de handicap.

Le réseau handident : Cette association a été créée en 2004 par l’APF et le comité Régional de Coordination de l’ordre des chirurgiens-dentistes du Nord Pas de Calais. Depuis le réseau s’est étendu en PACA, Midi Pyrénées, Alsace…

Le Rhapsod’if (Réseau Handicap Prévention et Soins odontologiques d’Île-de-France) est désormais opérationnel. En tant que cellule de coordination, il peut vous orienter vers les établissements aptes à prendre en charge votre enfant, selon le problème rencontré. Le réseau joue aussi la carte de la formation, pour les chirurgiens-dentistes, qui peuvent organiser des séances de prévention efficaces dans les centres d’accueil de jeunes handicapés. Jusqu’à 2011, le réseau se destine principalement aux enfants et adolescents de 0 à 20 ans en situation de handicap.

Le réseau luciole donne une liste de quelques réseaux dentaires en France et leurs coordonnées.


Pour aller plus loin :

Julien est chargé des réseaux sociaux chez Hop'Toys. Sur ce blog, il assure la rédaction de certains articles. Son terrain de jeu favori : les loisirs créatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.