Créé le 17 juin 2016, mis à jour le 14 juin 2019

A l’occasion de la fête des père ce dimanche, nous avons interview un papa blogueur que certains connaîtrons peut être : Jean-François du blog papa positive ! Il revient sur son rôle de papa mais aussi sur des sujets comme la pleine conscience, la bienveillance et les neurosciences. 

Jean-François, pouvez-vous vous présenter et présenter votre famille ?

J’ai 39 ans et je suis papa depuis plus de 9 ans (et papa solo depuis 3 ans). Diplômé en sciences , ancien manager dans une grande entreprise, fils d’une assistante maternelle, je m’intéresse depuis plus de 20 ans à la psychologie, le développement personnel, la communication ainsi qu’à la parentalité. J’ai donc acquis des connaissances en neurosciences, thérapies comportementales et cognitives, communication non-violente, programmation neuro-linguistique, psychologie positive et psychologie cognitive.

Depuis 2 ans, je partage sur papapositive.fr mes retours d’expérience sur les pratiques qui fonctionnent ainsi que mes réflexions sur les informations issues des livres, des échanges en direct, des vidéos et des différents articles dans la presse internationale. Mes propos s’appuient majoritairement sur les experts reconnus : Isabelle Filliozat, Carl Rogers, Faber et Mazlish, Christophe André, Boris Cyrulnik, Jane Nelsen, Marshall B. Rosenberg, Martin Seligman, Michel Lejoyeux, Steve Biddulph, Sonja Lyubomirsky, etc. (j’en oublie certainement). En plus du web, j’écris (auto-édition) et j’anime des ateliers autour de la psychologie positive, la pleine conscience, la gestion émotionnelle, le stress, la confiance en soi pour les enfants et les adultes.

Pour vous, être Papa, c’est…

Être papa est une formidable chance, presque une seconde naissance ! Afin d’en profiter un maximum, j’ai réorganisé toute ma vie depuis quelques années. Mes activités web me permettent en effet d’être disponible pour mon fils et de l’accompagner au quotidien. Dès qu’il dort (et avant qu’il ne se réveille), j’enfile mon costume d’entrepreneur/blogueur !

Quels sont vos plus beaux souvenirs en tant que père ?

Chaque jour apporte son lot de petits bonheurs qui trouvent leur place dans un rituel de gratitude. Mais si je devais citer quelques événements :

  • la naissance de mon fils
  • la première fois où je l’ai tenu dans mes bras
  • son premier sourire
  • le premier cododo
  • ses premiers pas
  • les premiers mots
  • la première co-lecture, etc.

Enfin vous l’aurez compris, beaucoup de premières fois et l’émerveillement se poursuit encore aujourd’hui !

La fête des pères a t’elle de l’importance à vos yeux ? Des cadeaux drôles, marquants, ou kitch que vous avez reçu de la part de vos enfants ?

Je n’ai jamais reçu de collier de nouilles ! Les cadeaux de la fête des père ont pour moi une portée symbolique et affective. J’observe avec joie l’évolution des créations au fil des ans. J’aime aussi assister à leur confection. Je les expose dans le salon.

Avez vous des conseils à donner aux futurs papa ?

Bien sûr ! Choisissez l’amour, la pleine conscience, la bienveillance et…les neurosciences ! Il est important de comprendre que nous pouvons choisir la façon dont nous allons nous comporter en présence de nos enfants et comment nous jouerons ou pas le rôle de guide pour favoriser leur épanouissement sans leur imposer des contraintes issues de notre ego ou de nos propres conditionnements éducatifs.

Lorsqu’on se souvient à chaque instant que c’est l’amour qui prime sur tout le reste, tout devient plus simple, limpide.
La pleine conscience parce que l’attention ici et maintenant est ce qui a de plus essentiel. C’est ce qui nous permet de rentrer en empathie, aider l’expression émotionnelle, mieux déterminer les besoins des enfants et de ne pas subir les assauts d’un mental tyrannique et parfois impitoyable. La pleine conscience est aussi un excellent remède contre le stress. Myla et Jon Kabat-Zinn ont signé un remarquable ouvrage à ce sujet (« être parent en pleine conscience »).

La bienveillance contribue au développement du cerveau des enfants tout en les formant à devenir respectueux et altruiste. La bienveillance est l’alliée du bonheur individuel autant que collectif. Je citerai Mère Teresa :« la paix du monde commence à la maison ». Autre aspect à ne pas négliger : la bienveillance envers soi-même. En effet, cette bienveillance implique de comprendre que les erreurs permettent d’apprendre et d’avancer, que la perfection n’existe pas, qu’il n’est jamais trop tard pour réparer ou changer et qu’il ne sert à rien de s’auto-dénigrer.

Enfin, les neurosciences nous apporte des validations rationnelles sur les principes précédents. Je vous conseille particulièrement les livres de Catherine Gueguen, Daniel Siegel ou Isabelle Filliozat.

Chez Hop’Toys, on adore votre blog, comme beaucoup de parents qui vous suivent à travers celui ci… Que souhaitez vous transmettre à travers ?

Merci de me lire ! Le blog est avant tout une ressource accessible à tout moment. J’y partage mes découvertes, mes pensées, mes expériences, des outils et j’aime échanger avec les lecteurs sur les réseaux sociaux ou en direct. J’adore ce dynamisme !

Un petit mot sur Hop’Toys ?

Hop’Toys propose une gamme de produits étoffée, qualitative et adaptée à tous les enfants. J’apprécie vos valeurs humaines et la pertinence de vos publications sur votre brillant blog. Merci de m’avoir sollicité pour cette interview. A bientôt. 🙂

est assistante marketing chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog ! :)

1 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.