Virginie, quand est né votre blog et pour quelles raisons ?

Le blog « Au fil des jours, je vous parlerai de… Camille » est né il y a quatre ans, peu après le début d’une prise en charge comportementale et le commencement, avec Camille, ma fille autiste, de notre aventure dans les apprentissages à domicile. Camille bénéficiait jusqu’alors d’un accompagnement qui ne répondait pas à mes attentes et ne prenait pas en compte ses potentialités ni ses spécificités. Ce blog répondait au besoin de partager avec d’autres familles d’enfants porteurs de handicap notre parcours sinueux, nos tâtonnements et nos réussites. Dans une optique d’informer, de donner des pistes de réflexion dans l’accompagnement de son enfant au quotidien et transmettre des supports pédagogiques et idées d’activités.

Partant du constat que pour apprendre et généraliser, il fallait proposer à Camille un panel d’outils et de jeux attractifs, liés à ses centres d’intérêt, tout en étant créatif et réactif, j’ai progressivement diffusé mes observations, mes investigations, mes découvertes ainsi que des supports, pour une économie de temps pour d’autres familles. Travailler tous les domaines de développement avec son enfant demande de l’énergie, de la disponibilité et du matériel.

Deux blogs tenus par des mamans d’enfants différents, le blog d’Alexandre et Raphaël et celui de Sixtine, ont parallèlement été source d’information, de compréhension du handicap et d’inspiration pour moi, de sorte que j’ai à mon tour eu envie d’écrire et de retranscrire notre expérience.

Quelle est votre ligne éditoriale ?

L’accès à l’éducation et l’autonomie, dans le respect de la différence avec un accent particulier sur la présomption de capacités.

Que souhaitez-vous le plus transmettre à travers votre blog ?

Le blog a pour vocation de montrer qu’au-delà des différences, malgré les difficultés inhérentes au handicap, nos enfants peuvent apprendre, s’épanouir et évoluer parmi les autres, à condition qu’on leur en offre la possibilité avec des outils spécifiques, en décomposant les apprentissages, en proposant des aménagements de l’environnement… A ce titre, il met en valeur indirectement les aidants familiaux qui œuvrent au quotidien au bien-être de leur enfant et développent une connaissance approfondie de celui-ci avec des compétences complémentaires des professionnels.

Des situations concrètes sont présentées avec mon cheminement personnel et le côté créatif que Camille m’a offert de redécouvrir pour : la détourner de ses idées obsessionnelles, lui donner envie d’apprendre, d’expérimenter, de s’ouvrir à d’autres centres d’intérêts, prendre confiance en elle et ses capacités.

Je prends beaucoup de plaisir à tenir ce blog parce qu’au final, je me suis adaptée à son fonctionnement différent et je « pense » autrement le fait de lui apprendre à apprendre pour la dévoiler comme elle est. Camille apprécie que je la prenne en photo, et relate nos expériences. Au fil du temps, j’ai orienté les billets vers le traitement visuel de l’information, la communication par échange d’images, l’autonomie lesquels ont une place importante dans notre vie et son épanouissement personnel. Ce sont ses points forts et/ou nos axes de travail et ils sont le fil conducteur du blog.

Un mot à propos de Hop’Toys ?

J’ai découvert Hop’Toys dans la salle d’attente de l’orthophoniste et j’ai aussitôt adhéré au côté ludique, fonctionnel, astucieux et adapté des produits. Les jeux de L’autobus, Chefs en délire et La liste des courses ont été les premiers jeux Hop’Toys avec lesquels j’ai commencé à travailler avec Camille pour développer la coopération et la station assise puis le tour de rôle, la discrimination visuelle…Ce que j’apprécie particulièrement, c’est l’intérêt éducatif des jeux et le fait qu’ils couvrent très souvent plusieurs compétences. Ma ludothèque a progressivement pris forme jusqu’au début de la belle aventure de parent testeur…et au constat qu’il me manque un espace supplémentaire pour ranger tous ces jeux !

S’associe à la qualité des produits le concept Hop’Toys de changer le regard sur le handicap en associant les enfants porteurs de handicap aux produits, en les dévoilant tels qu’ils sont : des enfants qui jouent, apprennent par le jeu et se développent !

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.