Quoi de mieux que la nature pour découvrir et apprendre ? Grandir grâce à la nature : c’est l’objectif des nouvelles méthodes pédagogiques de l’école de la nature. Des écoles du monde entier se tournent vers cette approche écologique, sociale et incroyablement sensorielle.

Nature et développement positif

Le rapport à la nature est source de bien-être et de développement positif pour le jeune enfant. Des recherches scientifiques affirment qu’être en contact avec la nature améliore la santé physique, psychique et spirituelle. Les expériences sensorielles sont nombreuses en nature, la créativité et la sensibilité de l’enfant sont incroyablement stimulées. L’enfant va travailler sa motricité fine à travers une multitude de manipulation des feuilles, des branches, des fruits… En outre, il va aussi découvrir concrètement la vie, comment en prendre soin et ainsi développer une certaine empathie, ce qui va se retrouver plus tard dans un comportement sensible à l’écologie.

Elise Mareuil, responsable pédagogique et éducatrice de jeune enfants propose une école alternative à travers son projet AGAPI. Il s’agit de fonder des écoles maternelles sous forme de coopératives, dans lesquelles les parents, les enseignants et les enfants vont participer à la vie de l’école. En proposant du matériel éco-responsable et des méthodes pédagogiques au sein de la nature, ces écoles se veulent résolument tournées vers un avenir radieux.

Accompagner l’enfant dans ses découvertes

L’adulte qui accompagne l’enfant dans sa découverte de la nature a la responsabilité de montrer les nombreuses possibilités. Entre exploration et questionnement, l’enfant va toucher, sentir, goûter, écouter et voir un millier d’éléments naturels en évolution constante. L’adulte peut guider l’enfant en lui dévoilant tout le potentiel ludique de la nature. L’important est d’apporter un regard bienveillant et positif dans la découverte des sens. Montrez les aspects positif, tournez chaque action comme un jeu, après quoi l’enfant saura de lui-même jouer et imaginer dans ce vaste univers.

Un contact régulier et positif avec la nature donne à l’enfant une sensibilité à l’écologie. Cet accompagnement par l’adulte permet donc de forger des personnalités responsables, empathiques et sensibles.

Les neurosciences affectives nous apprennent qu’une relation adulte-enfant bienveillante et soutenante favorise un bon développement du cerveau

Jean Epstein, psychosociologue, a étudié le rapport entre l’enfance liée à la nature et les violences à l’adolescence. Il en ressort que des jeunes ayant eu un contact régulier et positif à la nature présentent beaucoup moins de comportements violents à l’adolescence. En effet, c’est dans les premières années qu’il est crucial d’appréhender la notion de vivant, de partage et d’empathie.

Fille dans l'herbe

Des émules dans le monde entier

On voit des noms et des concepts qui diffèrent légèrement : école en nature, forest school, école éco-citoyenne… Mais ce qui les rassemble, c’est leur ambition et leurs valeurs tournées vers la nature et l’enfant. Ces écoles mettent l’accent sur la nature comme moyen d’apprendre. On en trouve beaucoup en Europe et aux Etats-Unis. En Suisse par exemple, une classe prend l’habitude de sortir en forêt chaque semaine pour expérimenter et apprendre.

En Uruguay, à Jaureguiberry, une école unique a été créée : 100% éco-responsable, elle ne consomme aucune énergie et ne pollue pas. Son architecte a voulu bâtir une école à base de déchets recyclés et dont la consommation d’énergie serait totalement verte. Les enfants y apprennent l’importance de la nature, et la relation qu’ils entretiennent avec elle est très forte. Ils cultivent un potager pour la cantine et ils utilisent les meilleures pratiques pour économiser les ressources.

La pédagogie de la nature peut revêtir des formes très différentes, mais l’ambition est toujours la même : faire grandir les enfants dans le respect de la nature. On ne compte plus les études scientifiques qui affirment les bienfaits d’une éducation par la nature. Les enfants sont plus épanouis et plus sociables dans ces classes qui réfléchissent aussi à l’inclusion.


Sources : 

Apprendreaeduquer.fr, JOUER AVEC LA NATURE : un chemin vers une pédagogie positive et bienveillante, 21 Octobre 2016

Eveil-et-nature.com, Ils vont à l’école dans la nature. Qu’apprennent-ils ?

Rédacteur chez Hop'Toys, j'aime interviewer des professionnels pour écrire des articles. Amoureux de la langue française, je suis aussi jongleur de diabolo et auteur de chansons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.