Fraîchement diplômé·es en ergothérapie, vous vous orientez aujourd’hui vers l’ouverture de votre propre cabinet en libéral. Chez Hop’Toys nous adorons ce genre de projet, et nous souhaitons vous accompagner au travers de cet article dans les indispensables à savoir et à avoir pour vous lancer dans votre activité indépendante. Afin de pouvoir vous éclairer sur le sujet nous avons interrogé Laura Flament qui est ergothérapeute diplômée d’état en libéral.

Quelles sont les démarches professionnelles pour ouvrir son activité en libéral ?

Tout d’abord, contacter les ergothérapeutes du secteur. Cela permet de faire une « étude de marché » afin de savoir s’il y a de la demande ou non. Une fois les démarches administratives effectuées, ça n’est pas obligatoire mais on peut adhérer au SYNFEL (syndicat national français des ergothérapeutes libéraux) et/ou à l’ANFE (association nationale française des ergothérapeutes libéraux). Cette dernière est elle-même adhérente à la WFOT (fédération mondiale des « Occupational Therapist ») et nous représente donc au niveau international. Elle fait le lien entre le public et les ergothérapeutes et nous soutient dans les démarches administratives. Ces deux instances permettent également notre référencement, et mettent en oeuvre des actions de formations continues.
Il est également nécessaire d’informer les médecins et professionnels de santé du secteur de son installation et du rôle de l’ergothérapeute dans les parcours de soin.

Quelles sont les démarches administratives ?

S’inscrire auprès de l’ARS pour obtenir son numéro ADELI (nous sommes une profession réglementée)
Ensuite, il y a deux solutions : En tant qu’ergothérapeute nous avons la possibilité de s’inscrire en auto-entreprise pour débuter, ou bien de s’inscrire directement en déclaration contrôlée : il est utile de se renseigner auprès d’un comptable si il y a un doute !
Il faut également souscrire une assurance professionnelle, une assurance pour le cabinet, une mutuelle et il est recommandé de se renseigner sur les types de complémentaires retraite.
Il faut également adhérer à une AGA (association de gestion agréée)

Quelles sont les aides à l’installation ?

Le SYNFEL propose des formations à l’installation.
L’ANFE peut également être aidante, assez disponible au téléphone.
Certaines maisons de professions libérales offrent des formations au niveau de la comptabilité et des démarches administratives.
Selon la situation professionnelle antérieure, il existe une aide de pôle emploi (l’ACCCRE) qui permet de se lancer en libéral sous certaines conditions

Quels sont les premiers jeux et outils à acquérir ?

Les premiers outils nécessaires sont les bilans: selon le modèle sur lequel se base l’ergothérapeute pour travailler, il y en a plusieurs. Pour une pratique en pédiatrie: la NEPSY, le BHK (évaluation de l’écriture), le M-ABC2, l’outil OT’Hope… le profil sensoriel de Dunn peut également donner une base d’appui aux professionnels formés en intégration sensorielle. Les observations sont également très importantes, ainsi que les échanges avec la famille et l’enfant. Il est nécessaire d’avoir un ordinateur.

Les indispensables pour l’installation libérale en ergothérapie

Des jeux pour stimuler les fonctions exécutives :

Rush hour modèle standard : Faites glisser les véhicules en avant ou en arrière afin de libérer le camion du marchand de glace. Bien entendu, aucun véhicule ne doit être soulevé. Dès 8 ans. Contient : 15 voitures dans l’embouteillage, 1 sac de rangement, 40 cartes de défis progressifs

Tourte de classement : Un plateau en forme de gâteau divisé en 5 parties égales pour effectuer toute sorte de classement. Vous pouvez aussi créer vos propres fonds et les glisser dans celle-ci afin de proposer des activités variés avec d’autres compteurs. Livré avec deux pinces de préhension, 6 compteurs et 3 fonds imprimés recto-verso

Gagne ton papa :  Un formidable outil pédagogique pour s’initier à la géométrie dans l’espace. En duo, il faut être le plus rapide pour réaliser les figures imposées. En solitaire, il s’agit de trouver un maximum de Pentas.

Puzzles le monde du vivant par 4 :  De très jolis puzzles en bois de 18 et 21 pièces sur le thème du monde du vivant, à reconstituer avec ou sans le modèle. Les illustrations, riches et colorées imprimées sur le bois, favorisent le langage.

Des jeux de stimulations neuro-visuelle :

Le lynx : Retrouvez l’objet représenté sur la carte piochée parmi tous ceux présents sur l’énorme plateau de jeu. Pour gagner, un œil de lynx et de la méthodologie vous seront utiles ! Idéal pour travailler la discrimination visuelle.
Robot face : Secouez le dôme à billes de couleurs pour déterminer le portrait-robot de l’extraterrestre recherché et soyez le premier à le retrouver parmi la centaine de modèles représentés sur le grand plateau de jeu. Un excellent jeu de discrimination visuelle plein de fantaisie qui plaira à tous !

Des outils de stimulation sensorielle :

Jeu olfactif topscent : Topscent, c’est le jeu éducatif pour éveiller l’odorat ! Grâce à ses 12 capsules d’odeur, défiez votre vue, vos réflexes et votre odorat ! Si vous reconnaissez l’odeur que vous avez sentie dans les cartes, tapez sur le paquet en annonçant votre fruit ! Mais attention à ne pas vous tromper au risque d’être éliminé…

Lot de 4 balles hérisson : 4 jolies balles hérisson à la texture très agréable et aux formats différents ! Ces balles sensorielles sont efficaces pour développer la stimulation tactile et pourront être utilisées en massage. Leur aspect texturé avec leurs picots et le fait de pouvoir les gonfler à sa guise permettent de faire d’elles des outils pertinents pour les séances d’intégration neurosensorielle. Les plus petits, quant à eux, adoreront les attraper pour essayer de les mâchouiller !

Des outils à tester pour permettre des préconisations personnalisées :

Stylo lesté : Il a été conçu pour atténuer les tremblements et mouvements involontaires de la main grâce à un design unique. Il est lesté et son poids est reparti afin de garantir un bon équilibre du stylo lors de la préhension de même qu’une diminution de la fatigue liée à celle-ci. Stylo bille noir. Poids du stylo: environ 113 g. Dim. 15,5 cm.

Ciseaux easy-grip grande boucle pour enfant : Ciseaux easy-grip auxquels on a rajouté une poignée située sur la grande boucle qui permet au majeur, à l’annulaire et à l’auriculaire d’être utilisés pendant que l’index est placé à l’extérieur de la boucle pour que le mouvement soit plus précis. Livré avec capuchon de protection pour le rangement. Existe pour droitiers et gauchers.

Fidget ananas billes : Un très joli fidget à presser ! Cet ananas est rempli de petites billes. Lorsque vous le serrez, vous pouvez voir et sentir toutes ces petites billes se déplacer sous vos doigts, créant une expérience tactile très agréable. Vous ne pourrez plus le poser! Dès 5 ans. En plastique. Dim. 11 x 7 cm.

Règle croco : Très solide, cette règle a été spécialement conçue pour les enfants ayant une coordination difficile. Sa grosse poignée en forme de crocodile offre une prise en main très facile. Sur un bord, une graduation simplifiée pour les premières mesures, sur l’autre bord, graduation normale jusqu’à 30 cm.

Des jeux pour rééduquer des capacités plus spécifiques

Cadre d’habillage Montessori : Ces cadres d’habillage d’inspiration Montessori développent les compétences de vie pratique de la pédagogie. L’enfant affine sa motricité fine, sa coordination et sa capacité de concentration. 5 cadres vendus à l’unité : boutons (dès 3 ans), laçages (dès 4 ans), pressions (dès 5 ans), zips (dès 6 ans) et boucles (dès 7 ans). En bois. Dim. 30 x 30 cm.
Couverture sensorielle multiactivités : Une couverture d’activités unique. Elle garde non seulement les mains occupées, mais elle est également une excellente source de stimulation visuelle, tactile et sensorielle tout en gardant les genoux bien au chaud ! Elle est idéale pour les personnes qui ont souvent les mains agitées et aiment pouvoir les occuper sans cesse. La couverture est en tissu polaire et mesure 70 cm x 60 cm. Elle dispose de 9 activités sensorielles.
Il peut également être intéressant de proposer une dînette pour permettre d’évaluer et d’améliorer les manipulations et coordinations lors des repas), des activités pour améliorer les coordinations, des jeux de topologie et d’orientation temporo-spatiale… mais aussi une base de matériel pour les activités créatives qui sont très importantes en ergothérapie !
Pendant nos études, on développe des capacités de réflexion et de créativité qui nous permettent de nous adapter à toutes les demandes et toutes les situations… le principal est de s’adapter à l’enfant, de répondre à ses demandes d’autonomisation, et de le laisser un maximum fabriquer ses propres outils pour son autonomie au quotidien ! Cela lui permet d’être acteur de sa rééducation et de son indépendance… Il faut donc, avant toute chose, être imaginatif et à l’écoute de toutes les demandes. Pour ma part, j’ai commencé avec du petit matériel, puis en fonction des demandes et des différents profils des enfants que je recevais, j’ai acheté et créé mon matériel; cela s’est fait au fil du temps, et aujourd’hui j’ai des outils assez diversifié.
On tiens à remercier Laura Flament qui est ergothérapeute diplômée d’état en libéral

est assistante marketing en alternance chez Hop'Toys et rédactrice d'articles sur le blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.