Les manchons et guide-doigts, qu’est-ce que c’est ? Dans quels cas les utiliser ? Comment les choisir ? Quelles sont leurs spécificités ? Dans cet article, Cloé MAILLET, psychomotricienne, répond à ces questions et vous présente notre Combi-Pack de manchons plus en détail. 

Qu’est-ce qu’un manchon ?  

C’est un petit objet qui vient se placer à l’extrémité du crayon, proche de la mine, là où les doigts se positionnent dans l’écriture. Ces guide-doigts vont permettre aux utilisateurs de placer correctement leurs doigts dans l’objectif d’une prise tridigitale (à trois doigts).  

Il est important à mon sens de garder en tête que l’utilisation d’un manchon ne doit pas être systématique dès que la prise n’est pas tridigitale. Il existe en effet une multitude de prises qui sont fonctionnelles. Parmi celles-ci, on retrouve entre autres la prise tridigitale latérale, la prise quadridigitale (à quatre doigts) dynamique, la prise quadridigitale latérale, et toutes les autres prises avec lesquelles l’enfant est à l’aise.  

Différentes prises en main du crayon

Dans quel cas utiliser un guide-doigts ? 

Un guide va être mis en place suite à un bilan graphomoteur complet. Suite à ce bilan, c’est le professionnel paramédical qui va décider ou non de mettre en place des outils et médiations dans le but de rééduquer l’écriture. On va chercher à rendre l’écriture lisible, mais également non douloureuse et fonctionnelle. C’est dans la mise en place d’outils que le manchon peut être indiqué. Le professionnel paramédical va alors choisir quel guide-doigts proposer à l’enfant ou au patient de manière générale.  

Les manchons vont essentiellement et dans un premier temps venir aider à la prise de conscience de la prise tridigitale. Les guide-doigts ne doivent pas en première intention avoir vocation à durer dans le temps. Dans le cadre de la rééducation de l’écriture, le professionnel va proposer à l’enfant de varier ses supports et ses outils afin de généraliser la prise, pour ensuite ne plus être dépendant de manchons.  

Comment choisir le manchon à utiliser ?  

Il existe une multitude de manchons et de guide-doigts différents, tellement qu’il est facile de s’y perdre ! Je vais vous présenter les spécificités des manchons qui sont présents dans le Combi-Pack de chez Hop’toys. Ce pack est à mon sens parfait, car il regroupe les grandes classes de guide-doigts et permet d’avoir une vision assez globale de ce qu’il est possible de proposer aux enfants. Ce que je vous conseille, c’est d’avoir ce Combi-Pack pour que l’enfant puisse les essayer et choisir celui qui lui convient le mieux. Comme on le sait, chaque enfant est différent, et la théorie ne colle pas toujours à la pratique ! Avec le Combi-Pack, vous pouvez laisser l’enfant libre de choisir le guide-doigts avec lequel il sera le plus à l’aise.  

Les manchons du Combi-Pack

Différents types de manchons

Le premier manchon (à gauche), simple et triangulaire, n’a pas de contrainte au niveau du positionnement des doigts. Il permet donc une liberté au niveau de la prise, tout en assurant un positionnement tridigital puisque chaque doigt se positionne sur une face du triangle. La matière de ce guide-doigts empêche le stylo de glisser, même si ce n’est pas antidérapant. Je l’apprécie particulièrement, car il permet de généraliser plus facilement la prise en passant directement à un crayon Jumbo, puis à un crayon classique.

Contrairement au guide-doigts précédent, le deuxième manchon (au centre) présente des encoches spécifiques pour venir placer chaque doigt. Sa matière lisse pourrait laisser glisser les doigts, mais les emplacements pour les doigts sont assez profonds et une fois en place, rien ne glisse. Ce manchon est assez agréable à utiliser, les emplacements sont intuitifs et ne sont pas trop contraignants. Cependant, il sera plus compliqué à estomper dans un objectif de généralisation, puisque les doigts sont dépendants du manchon.  

Hop’toys propose également dans le Combi-Pack ce genre de manchon tout simple avec une matière toute douce (à droite), qui permet de venir placer les doigts sans qu’ils ne glissent. Sa matière particulière absorbe l’excès de transpiration. Il est donc parfait pour les enfants qui transpirent beaucoup de la main lors de l’écriture. De plus, la texture fait en sorte que, avec une pression minimum, le stylo reste en place . Il fonctionnera à merveille avec les enfants qui se présentent sur un versant hypotonique.  

Différents types de manchons

Il existe également ce genre de guide-doigts (à gauche), tout petit, avec des emplacements prédéfinis pour les doigts. Ces encoches sont très précises et positionnent les doigts de manière ferme, sans liberté de mouvement. Je trouve ce type de manchon plus compliqué à utiliser dans le cadre d’une rééducation.

Celui-ci (au centre) ressemble au précédent, en plus grand, et je le préfère amplement ! Ce manchon présente également des emplacements pour les doigts, mais les encoches sont plus larges et permettent une certaine liberté au niveau du positionnement des doigts. De plus, il offre la possibilité d’une prise haute du crayon et également d’une prise basse ! Il permet donc à l’enfant de personnaliser un peu plus sa prise ! Il est plus compliqué à estomper, car l’enfant est dépendant de l’emplacement guidé des doigts.  

Le dernier guide-doigts du Combi-Pack se présente comme ceci (à droite). Il est à mi-chemin entre les manchons sans guide d’emplacement de doigts et les manchons avec encoches pour les doigts. Il permet donc de guider l’enfant sur lemplacement optimal des doigts, tout en lui laissant la liberté dpositionnement. De plus, sa matière est vraiment très agréable, antidérapante et toute molle ! Il permettra aux enfants sur un versant hypertonique de réduire la douleur au niveau des doigts lors de l’écriture.  

>> Activité : « 10 labyrinthes à télécharger »

Pour résumer

Il existe deux grandes familles de manchons : ceux avec emplacement guidé des doigts et ceux avec positionnement libre. Je vous conseille de laisser l’enfant choisir le manchon avec lequel il sera le plus à l’aise, tout en veillant à généraliser la prise. La mise en place de guide-doigts doit se faire dans le cadre d’une prise en charge rééducative par un professionnel paramédical, qui saura accompagner l’enfant dans son écriture et sa personnalisation.  

Cloé MAILLET parle de l’utilité des manchons en vidéo sur son compte Instagram :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Cloé Psychomot (@cloe_psychomot)


Cloé Maillet

Cloé MAILLET est psychomotricienne en UEMA.
Vous pouvez la suivre sur son compte Instagram : @cloe_psychomot.

 

Céline est assistante communication chez Hop'Toys.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.