Les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de démences apparentées ont besoin d’un accompagnement riche en stimulation cognitives régulières et d’un maintien de la participation sociale.  Le manque d’activité engendre souvent de l’apathie comme de l’anxiété et engendre en cascade des troubles comportementales. L’objectif  de la méthode Montessori adaptée est de proposer des activités  adaptées aux capacités et centre d’intérêt des personnes M.AM.A.  Ces activités vont donner un sentiment d’action : le fameux « aider à faire seul » de la méthode originale. L’idée est de permettre de continuer à vivre le plus longtemps possible dans l’action et de sortir absolument de la passivité tout en maintenant un lien social.

A la base cette méthode a été créée par Maria Montessori pour éduquer les enfants de quartiers pauvres de Rome. Elle a ensuite été adaptée par le professeur Camp pour être utilisée avec des personnes âgées présentant des troubles cognitifs.

Un environnement adapté

La pédagogie Montessori se concentre sur les aptitudes disponibles et adapte l’environnement (ex : signalétique et matériel adaptés) afin qu’il ait un sens pour les personne sans qu’il y ait besoin d’utiliser des fonctions supérieures pour le comprendre.  La signalétique doit aider le repérage dans l’espace, la reconnaissance des objets, notamment pour pallier aux déficits cognitifs dus à la maladie.

La stabilité est  un facteur clé de l’environnement afin d’éviter de générer des angoisses et de préserver l’autonomie dans l’espace.

L’importance des routines

Il est important de créer des routines et rituels, notamment en codifiant chaque début et fin d’activité.  Décomposer l’activité en plusieurs étapes facilite la compréhension et la complétion de celle-ci.

L’accompagnant se focalise sur de la communication non verbale, sensorielle et motrice plutôt que celle verbale uniquement : parlez moins, montrez et regardez plus, faire sentir et écouter…

La méthode va aussi s’attacher à ne pas mettre la personne âgée en situation d’échec car celui-ci influence négativement l’estime de soi et peut générer de l’angoisse qui ensuite engendre des troubles du comportement (agression, agressivité…).

L’importance de la mémoire procédurale

cn535-2_500
Les pièces de cette cabane peuvent facilement être assemblées puis démontées autant de fois que nécessaire. Idéal pour réserver ou éveiller les capacités de travail manuel de chacun ! Le kit est livré avec 11 cartes de planification avec dessins explicatifs étape par étape.

Les activités Montessori adaptées reposent sur les habiletés préservées et la mémoire procédurale des personnes malades Alzheimer.  Les animations proposées ne sont pas restreintes à des seules activités de loisirs mais intègrent aussi les gestes et actions que nous effectuons au quotidien du lever au coucher.  Ainsi, tous les actes de la vie quotidienne sont des activités qu’il est possible de proposer aux personnes qui vivent en Ehpad : mettre la table, plier le linge, jouer aux cartes, arroser les plantes…

Pour aller plus loin:

Montessori – une solution pour accompagner les personnes âgées atteintes de la maladie Alzheimer: Le Professeur Cameron Camp à Paris pour présenter l’Approche Montessori adaptée aux personnes âgées présentant des troubles cognitifs.

 

Sébastien est webmaster au sein de la société Hop'Toys. Il est chargé du développement, du référencement et de l'intégrité des sites et des blogs de la société.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.