Dans le cadre du mois de l’autisme, nous avons interrogé Lydie Laurent, fondatrice d’Epsilon à l’école sur la thématique : autisme & Montessori. Comment et pourquoi utiliser les principes de la méthodes Montessori avec des enfants autistes ? Pour quels bénéfices ? Lydie nous explique tout !

Lydie, présentez-nous votre parcours

J’ai été une élève dyslexique et dysorthographique des année 1970 et j’ai du affronter à plusieurs reprises les foudres de l’Education nationale. Heureusement, j’ai aussi eu la chance de rencontrer des enseignants formidables et de bénéficier du soutien inconditionnel de mes parents. Lorsque je suis devenue enseignante (d’abord en tant que professeur de physique-chimie), je me suis fait la promesse de toujours défendre les élèves à besoins particuliers. Je n’imaginais pas que la vie m’amènerait aussi loin dans ce domaine. En effet, mon fils a été diagnostiqué autiste sévère à l’âge de trois ans. Et j’ai du me battre pour qu’il puisse tenir sur les bancs de l’école. Dans cet objectif, j’ai repris des études en passant un Master Scolarisation et Besoins Éducatifs Particuliers, je me suis formée aux approches cognitives et comportementales de l’autisme, à la pédagogie Montessori et je suis devenue enseignante spécialisée pour les élèves qui présentent des troubles cognitifs.

Au cours de mon parcours, j’ai constaté que les connaissances et les savoir-faire humains  en matière d’enseignement sont fort riches et permettent d’affiner l’art de la pédagogie. Mes sources d’inspirations proviennent de grands pédagogues comme Maria Montessori et des dernières données en matière de recherche dans le domaine des sciences de l’éducation et de l’apprentissage. Pour chaque élève, en fonction de l’objectif choisi, il est essentiel de sélectionner le meilleur outil pédagogique et les meilleurs gestes professionnels en fonction du contexte rencontré.

Les progrès de mon fils et des autres élèves que j’ai eu la chance de soutenir m’ont donné l’énergie de créer le réseau Epsilon à l’école afin d’aider davantage d’enfant. Ce réseau propose :

  • des formations en soutien scolaire spécifiques pour enfants présentant des troubles spécifiques des apprentissages (troubles dys, TDA/H, autisme)
  • du coatching parental,
  • la mise en relation de professionnels dont les compétences théoriques, pratiques et éthiques sont certifiées avec les familles en recherche d’aide au niveau du soutien scolaire.

Comment avoir eu l’idée d’appliquer la pédagogie Montessori pour pallier les difficultés des enfants avec autisme ?

Les enfants au développement « ordinaire» trouvent la plupart du temps dans leur environnement les conditions nécessaires à l’apprentissage du langage, du jeu et des relations sociales. Ils développent ainsi dans leur vie quotidienne les prérequis nécessaires à tout apprentissage plus spécifique. Ce n’est pas le cas pour les enfants autistes. Les outils pédagogiques développés par Maria Montessori pourront donc être utilisés pour leur apprendre à explorer et comprendre le monde. Ces derniers ont l’avantage d’isoler les difficultés et d’être concrets.

autisme montessori

Nuanciers Montessori

Ces deux qualités sont des points forts pour soutenir le développement scolaire des élèves avec autisme. Cependant, les élèves avec autisme auront besoin d’aide pour généraliser les compétences acquises avec ce matériel pédagogique jusqu’à ce qu’ils soient capables de s’en servir sans enseignement et sans aide dans leur environnement ordinaire.

Quelles sont les principaux avantages de la pédagogie Montessori pour les élèves avec autisme ?

La pédagogie Montessori a l’avantage de permette aux enfants d’apprendre à apprendre. Et aussi d’amener les élèves à vivre concrètement leurs apprentissages en développant leur esprit critique, à aller vers les concepts et l’abstraction avec subtilité. Cependant, les difficultés rencontrées par les élèves avec autisme amènent à ajuster la pédagogie Montessori à plusieurs niveaux. Par exemple, au niveau de leur développement général, de leurs capacités d’autorégulation, de la communication, de leur motivation atypique, de leur manque d’initiative, réticence aux changements.

Trouble du développement

Les enfants qui présentent de l’autisme ne suivent pas les grandes lignes du développement des enfants neurotypiques (terme utilisé par des adultes avec autisme, dit neuro atypiques pour désigner les personnes dites ordinaires). Afin de les aider, il est donc nécessaire de les évaluer précisément afin de déterminer leurs émergences et de leur proposer une ambiance adaptée à leur développement réel plus qu’à leur âge biologique.

Autorégulation

Maria Montessori pensait qu’aucun être humain ne pouvait être éduqué par une autre personne. « L’individu doit agir lui-même ou il ne le fera jamais ». De ce fait, elle laisse les enfants expérimenter par eux même, leur donne juste les éléments essentiels pour les aider à aller au bout de leur découverte et leur permettre de construire eux même leur savoir.
Cependant, un enfant avec autisme peut vite développer un sentiment d’incompétence acquis suite à ses échecs et devenir très réticent à la nouveauté, à l’expérimentation et la découverte. De plus il sera souvent envahi au niveau sensoriel lors de ces premières explorations et il conviendra de l’aider à revenir vers cette exploration jusqu’à ce qu’il y repère les éléments pertinents pour son apprentissage. Il aura donc besoin d’être incité et guidé dans ces découvertes. En tant qu’enseignant, il s’agira de l’amener à passer par toutes les étapes suivies naturellement par les enfants neurotypiques, en le guidant physiquement, verbalement, visuellement. Dans cet objectif, des procédures d’enseignement basées sur la preuve mise en évidence en science de l’apprentissage peuvent être utilisées.

Communication et aide au développement du langage

Cet aspect n’est pas proposé dans la pédagogie Montessori car l’enfant neurotypique absorbe le langage des adultes qui l’entourent sans difficulté, absorbe aussi rapidement les règles de base de la communication. Pour les enfants avec autisme, des adaptations sont nécessaires : ils ont besoin d’apprendre à communiquer et à intégrer les règles sociales. Certains d’entre eux apprendront à communiquer via des images ou des signes.

Motivation

La phrase clef de la pédagogie Montessori est « Aide-moi à faire seul« . Cette pédagogie est fondée sur la volonté d’aider l’enfant à se construire et à développer son autonomie à partir de l’observation de ses rythmes de développement. Le respect de ce principe dans les écoles Montessori est la clef de la motivation de l’enfant. Maria Montessori précise qu’aucune remarque ni positive, ni négative ne doit être faite à l’enfant en fin d’activité. L’enfant apprend ainsi à auto-évaluer son travail et trouve les ressources en lui-même pour progresser.
Cependant, un enfant avec autisme présente régulièrement une motivation intrinsèque particulière car il est peu enclin à la découverte, souvent réfractaire à la nouveauté, et en plus, il présente une cécité sociale. Or la motivation sociale comme par exemple l’envie de devenir grand et autonome, d’être reconnu par les adultes, notamment ses parents, savoir que l’on réussit, est un facteur de motivation important chez les enfants neurotypiques.
Conscient des difficultés rencontrées par l’enfant avec autisme, l’enseignant devra en tenir compte car la motivation est la clef de tous apprentissages. L’enfant présentant un trouble du développement a besoin d’être davantage guidé pour s’orienter vers les meilleurs comportements.

Manque d’initiative

Dans les classes Montessori, les enfants sont libres de choisir leur activité en fonction des présentations qu’ils ont eues, du matériel disponible. Ils se mettent seuls au travail chaque jour.

Cependant, les enfants avec autisme, manquent d’initiative et ont besoin d’être lancés dans leur travail. De ce fait, les enfants en difficulté travaillent en 1 à 1 et pour ceux qui ont développé plus de compétences, la technique du choix forcé peut être utilisée. Il a obligation de choisir une activité et ensuite une activité différente. En effet, un enfant avec autisme pourrait se passionner pour un matériel pédagogique particulier et se focaliser uniquement sur celui-là et ceci indéfiniment….
D’ailleurs, dès que l’enfant avec autisme, utilise le matériel pédagogique comme outil de stimulation pour mettre en place une stéréotypie, le matériel lui est enlevé tout de suite ou l’enseignante l’aide à réaliser les gestes utiles pour l’apprentissage. L’enfant avec autisme sera guidé pour vivre autant d’expérience que ses pairs.

Réticences aux changements

Cette difficulté n’est pas prise en compte dans la pédagogie Montessori et il convient de l’intégrer afin de favoriser les apprentissages d’un enfant avec autisme. De ce fait, plusieurs présentations seront souvent nécessaires afin que l’enfant avec autisme puisse absorber tous les éléments pertinents. Un système de travail TEACCH qui structure l’espace et le temps peut aussi apporté un confort dans la cadre scolaire.

Quels ont été les « résultats » après avoir utilisé une telle pédagogie avec eux ?

La synergie entre la pédagogie Montessori et les approches cognitives et/ou comportementales (TEACCH/ ABA) forme un ensemble cohérent pour l’éducation des enfants avec autisme. Cet ensemble leur permet de suivre ou de se préparer à suivre les activités pédagogiques proposées par l’enseignant qui l’accueille dans sa classe et de l’aider à participer à la vie sociale de l’établissement scolaire.

Pour aller plus loin :

Découvrez le site le réseau Epsilon à l’école et les 3 livres réalisés en collaboration avec Véronique Cellier en cliquant ici. 

  • Epsilon, un enfant extra-ordinaire, qu’est ce que l’autisme ? qui permet  aux enfants d’essayer de se mettre à la place d’un élève avec autisme et de comprendre ses perceptions
  • Epsilon, un élève extra-ordinaire, qu’est-ce que l’autisme dans l’enseignement ? qui permet d’expliquer les adaptations dont peuvent bénéficier les élèves à besoins particuliers aux autres enfants.
  • D’UNE CLASSE A l’AUTRE : les gestes professionnels qui favorisent l’école inclusive. Il contient 58 fiches pratiques à destinations des professionnels et des parents.

 

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.