Ça y est, votre loulou rentre en 6ème ! Mais alors, vous dites-vous, comment le préparer à cette rentrée un peu spéciale ? Comment le préparer aux nouvelles attentes et aux différences d’apprentissages qu’offrent le collège ? Pas de panique, Hop’Toys vous guide.

La transition du primaire vers le collège est un véritable bouleversement dans la vie d’un enfant. En effet, il peut y vivre une rupture sur plusieurs plans à la fois ; à savoir les plans géographiques, affectifs et pédagogiques. Changement d’établissement, découverte de nouvelles façons de travailler, multiplicité des enseignants, variation de l’emploi du temps, plus d’autonomie… Cette transition conduit à des changements fondamentaux auxquels l’enfant doit s’adapter. Il est donc nécessaire que vous vous montriez indulgent, ouvert et clément à la discussion.

Restez à l’écoute

Invitez votre enfant à vous parler de ses ressentis, de ses craintes, de ses envies. Restez à l’écoute, et tâchez également de lui expliquer clairement ce qui l’attend. N’hésitez surtout pas à vous rendre, avec l’enfant, aux journées portes-ouvertes et aux journées d’accueil de l’établissement. Visitez ensemble le lieu où il fera sa rentrée, et rassurez-le autant que possible quant à ses doutes et ses peurs. Faites-lui savoir qu’il peut compter sur vous, mais également sur ses professeurs, en cas de besoin.

Corriger ses lacunes

Si votre enfant a des difficultés particulières dans certaines matières, apportez-lui votre aide et mettez en place des sessions de « rattrapages » entre vous, à la maison. Faites différents exercices, étudiez en vous amusant, tâchez de mêler le ludique au didactique. Il n’est pas question de passer toutes les vacances à travailler, mais bien d’apprendre un peu en s’amusant et de se remettre à niveau si besoin. N’hésitez d’ailleurs pas à vous renseigner un peu sur le programme de 6ème pour que votre loulou sache à quoi s’attendre.

Développer son indépendance

L’autonomie et l’indépendance sont deux notions phares et véritablement utiles au collège. De ce fait, votre enfant doit apprendre l’indépendance avant d’entrer au collège. Même s’il peut se tourner vers vous ou ses professeurs, il doit aussi savoir se débrouiller et se faire confiance.

Il y a de nombreuses façons de permettre à votre enfant de développer son indépendance.

Au restaurant, ne commandez plus à sa place ; laissez-le passer sa propre commande. Pareil à la boulangerie ou chez le médecin : laissez-le s’adresser aux autres et exprimer la demande tout seul.

Laissez-lui des responsabilités. Laissez-le verrouiller et déverrouiller la porte d’entrer, par exemple. En plus d’entraîner sa motricité fine, cela lui apprend qu’il est en mesure totale de rentrer et quitter la maison, mais également qu’on lui fait confiance.

Envoyez-le en quêtes solo. Ramener le caddie sur le parking du magasin, aller chercher du pain tout seul, passer à la caisse tout seul… Faites ça petit à petit, doucement mais sûrement. Allongez les missions au fil du temps.

Et pourquoi ne pas l’inscrire en colonie de vacances, ailleurs, un peu plus loin que d’habitude ? En plus de l’ouvrir aux activités extérieures, cette colonie lui permettrait de passer du temps en compagnie de nombreux autres enfants, et ouvrirait sans doute ses compétences sociales.

Développer ses compétences sociales

Pour renforcer ses compétences sociales, les interactions sociales sont de mises. Permettez-lui de rencontrer d’autres enfants, mais aussi des adultes. Invitez-le à discuter avec les gens qui l’entourent.

N’hésitez pas à vous rapprocher des familles que vous savez inscrites au même collège, permettez aux enfants de se rencontrer. Qui sait, peut-être que des amitiés naîtront avant même la rentrée ?

Vous pouvez également inscrire votre enfant à diverses activités sportives et/ou collectives. En plus de le défouler ou de le détendre, cela lui permettra de rencontrer de nouvelles personnes.

Renseignez-vous, exercez-le

Comme expliqué précédemment, vous pouvez visiter l’établissement lors de temps dédié, mais vous pouvez également prendre soin de contacter le personnel pour en savoir plus sur ce qui pourrait éventuellement poser souci à votre bout de chou.

Certains établissement mettent en place un système de casiers. Dans ce cas, et si possible, demandez éventuellement un casier supérieur, au bout de la rangée. En effet, un casier inférieur et placé dans un espace restreint peut donner une sensation d’enfermement et de mal-être à l’enfant. (Cela varie bien évidemment d’un enfant à un autre, mais tâchez de vous renseigner au préalable).

En ce qui concerne les cadenas, mettez en place des sessions d’exercices avec votre enfant pour qu’il puisse s’exercer à débloquer une serrure et/ou une combinaison. En effet, selon ses besoins, ce geste peut être particulièrement difficile à produire, il est donc nécessaire de l’habituer à cette tâche.

Concernant les cours de gymnastique, concertez votre enfant pour savoir son ressenti quant au fait de se changer devant d’autres élèves. L’intimité du corps et la surcharge sensorielle variant d’un enfant à un autre, il est primordial de connaître le ressenti qui lui est propre. Rassurez-le, expliquez-lui comment se déroulent les séances de rechanges.

Si cela lui plaît, renseignez-vous pour savoir quelles activités artistiques peuvent être pratiquées au sein de votre établissement, et permettez à votre enfant de tester diverses activités et de choisir celle de son choix. Il est important qu’il puisse s’épanouir – même en dehors de la salle de classe !

Alors, rassuré.e ? N’hésitez pas à nous faire part de vos propres conseils !

Sources :

Gayle Fisher, « Preparing Your Child with Learning Differences for the Transition from Elementary School », Friendship Circle, 24 juillet 2017

Passionnée d'art et d'écriture, Audrey est assistante digital content manager et créatrice de contenus visuels et rédactionnels sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.