Pourriez-vous vous présenter ?

Nous sommes un cabinet de 3 kinésithérapeutes : Mr Lauriac Jacques, Melle Vicente Michelle et moi même , Lucie Dupeux. Michelle et moi sommes spécialisées en Sensori motricité. Nous accueillons des enfants de 0 à 12 ans, généralement, quel que soit leur trouble de développement. Nous travaillons en lien étroit avec les 3 orthophonistes qui composent également notre cabinet Occitanie des Petits.

Depuis combien de temps exercez-vous et quels typologie de patients accueillez-vous ?

Je travaille, depuis dix ans en libéral et au sein du CAMSP de Montpellier. Michelle travaille depuis 6 ans en libéral et en pédiatrie au CHRU et Jacques travaille depuis 35 ans en libéral et en institution. Nous nous occupons de tous types de nourrissons et d’ enfants nécessitants une prise en charge.

Comment avez-vous utilisé la toupie Koala ? Quels sont ses points forts ?

Dans un premier temps j’ai laissé à disposition la toupie Koala aux enfants. Beaucoup d’entre eux on voulu l’essayer et ont pris un réel plaisir à tourner, à la tester ou encore à monter dessus. L’utilisation avec les plus petits ou les enfants atteints de troubles spécifiques nécessitent un accompagnement adapté. Il est nécessaire d’amener ces enfants à appréhender les mouvements de cette toupie pour pouvoir progressivement rentrer et bénéficier des échanges qu’offre cet espace contenant . Un autre avantage de cette toupie est de pouvoir la retourner, de s’en servir de cabane ou encore de « montagne »; ce qui offre un nouvel espace d’échanges avec les enfants.

Avec qui l’avez-vous utilisėe ?

Je l’utilise avec tous les enfants qui composent ma patientèle, surtout ceux qui ont des troubles gravitaires (difficultés à appréhender la verticalité, chutes fréquentes, difficultés de coordinations et d’échanges verbales ). Le seul critère d’exclusion est celui de la taille de l’enfant car au delà d’environ 1m55 ils ont du mal à s’y installer.

toupie-3 toupie-1

Pourriez-vous conseiller quelques exercices à des parents qui ont cette toupie ?

Je ne préconise pas forcément d’exercices à faire avec la toupie mais plutôt des sollicitations sous forme de jeux partagés . Je trouve que c’est un outil intéressant pour favoriser l’installation des enfants, elle offre des appuis très adaptés. Surtout pour les enfants qui manquent d’organisation motrice (manque d’équilibre, chutes fréquentes, difficultés à faire attention à son environnement, enfants qui n’aiment pas être sur le dos….. ). Cet espace contenant favorise, alors, l’enroulement du bassin donc les interactions visuelles, les mouvements de bouche, les coordinations oeil-mains……. Les parents peuvent proposer aux enfants des jeux comme des lancer de balles, des transvasements d’objets plus moins gros ou texturés de droite à gauche, des jeux de jambes pour faire tourner la toupie.

Astuce : Pour pouvoir apporter du confort aux enfants qui n’aiment pas le contact dur, je propose des couvertures ou des tissus à mettre a l’intérieur.

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.