Nous avons interviewé la maman de Paul-Loup, un petit garçon de 4 ans et demi, autiste. Depuis peu, Paul-Loup suit la méthode des 3I. Carole, sa maman, nous explique les raisons qui ont motivées le choix de cette méthode.

Pourriez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Carole, je suis maman de deux enfants, une fille de 6 ans, Romane, et un garçon de 4 ans et demi, Paul-Loup, qui est autiste. Ils ont eux-mêmes une grande sœur de 16 ans, Fanny.

Vous pratiquez la méthode des 3I, pouvez-vous nous en dire plus sur cette méthode ?

Cette méthode résulte de l’expérience réussie de deux grands-mères qui ont conduit en dix huit mois leur petit-fils de deux ans et demi, autiste profond, à une vie sociale et scolaire normale grâce à une thérapie éducative inspirée de méthodes d’origine américaine (Greenspan, Floortime, Son Rise, A.B.A,…) éprouvées et adaptées par l’observation et la réflexion. 3I comme : Intensive (40 h par semaine du lundi au dimanche), Individuelle et Interactive. Elle se pratique à domicile dans une salle d’éveil adaptée où des intervenants se relaient pour stimuler l’enfant par le jeu : 1h30 par personne, une fois par semaine. Elle vise à faire repasser l’enfant par les étapes du développement de la prime enfance. Approximativement, plus de 85 familles utilisent cette méthode. .

Depuis combien de temps utilisez-vous cette méthode ?

Nous sommes des débutants car nous avons commencé le 10 novembre 2008. Et avant même de prendre notre décision, mon mari et moi avons assisté à une réunion organisée par la présidente de l’association : Autisme Espoir Vers l’Ecole.

Est-ce que les intervenants ont suivi une formation particulière ? Qui sont les intervenants ?

Oui, la même que la notre, organisée dans notre village et complétée lors des prochaines réunions bilans mensuelles. Les intervenants sont bénévoles, hommes, femmes, actifs, retraités… Ils apportent leurs compétences (manuelles, musicales, sportives, ludiques, orales, communicatives, imaginatives) et les utilisent pour détendre l’enfant.

Pourquoi avoir choisi cette méthode plutôt qu’une autre ? Qu’est-ce qui vous a séduit ?

Nous avons choisi cette méthode car elle nous a paru la plus logique et accessible de suite avec un suivi et un soutien de tous instants de la part de l’association et de leurs psychologues. Sans compter que cette méthode repose entièrement sur le bénévolat.

Quelles sont les contraintes ?

Tout d’abord trouver les 30 bénévoles !! Il faut être disponible tous les jours pour les accueillir, les encourager et les conforter dans leur démarche surtout au début, je pense. La gestion du planning au quotidien et des vacances n’est pas toujours évidente.

Avez-vous essayé d’autres approches auparavant ?

Oui, car lorsque nous avons su pour l’autisme de Paul-Loup, nous avons suivi le chemin proposé par le système c’est-à-dire hôpital de jour, psychomotricité sur place, suivi par psychologue mais cela n’a pas duré longtemps. Nous sentions qu’il lui fallait autre chose. Nous n’avons pas cessé de faire des recherches et nous nous sommes même formés, à l’autisme notamment (5 jours sur Paris par EDI Formation). Nous nous sommes rendu compte que cette prise en charge inadaptée était néfaste pour notre enfant. Nous avons donc décidé de tout arrêter. Puis, nous nous sommes renseignés sur les différentes méthodes dont nous avions entendu parler ( PECS, TEACCH, ABA, 3I) C’est ainsi que la méthode des 3I nous a paru la plus évidente de toutes.

Pouvez-vous observer des résultats ?

Il est encore un peu tôt car il faut que Paul-Loup et tous les intervenants s’installent dans une relation de confiance et prennent leur rythme. Nous ferons le point à la première réunion mensuelle qui se tiendra prochainement.

Très concrètement, en quoi consiste la méthode au jour le jour ?

Chaque jour, quatre à cinq intervenants viennent jouer avec Paul-Loup dans sa salle d’éveil ou le promènent. Ils appliquent la méthode de la façon suivante : imiter ses stéréotypes, tout par le jeu, pas d’apprentissage, partir de ce que veut l’enfant et de ses centres d’intérêts, se mettre sans cesse en face de lui, chercher sans cesse le contact visuel, l’échange et la communication. En faisant ainsi, nous entrons dans sa bulle et chaque interactivité l’en sort peu à peu. Après chaque séance, ils rédigent un petit compte-rendu sur les principales activités et les comportements qu’il a pu avoir : regards, gestes, mots, crise,…

Perrine est chef de projet multimédia chez Hop'Toys. Elle réalise aussi les différentes infographies, illustrations et activités créatives que vous pouvez télécharger gratuitement sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Instagram

  • Chez Hop’Toys, on souhaite vous permettre de voir la #rentrée comme une fête… et donc de la célébrer. Dans notre #bloghoptoys on a quelques idées et de super cadeaux à télécharger pour faire de cette semaine de rentrée une semaine exceptionnelle et joyeuse…
#téléchargement #gratuit
  • Les températures baissent, les jours se raccourcissent… Et oui la #rentrée pointe bien le bout de son nez ! Mais pas de panique, chez Hop’Toys on vous propose un #dossier spécial en vous orientant vers des #conseils, des #ressources, des #articles… Pour préparer la rentrée en paix. A bientôt sur le bloghoptoys.fr
  • Certains enfants ont du mal à trouver le sommeil et l'heure du coucher peut vite devenir stressante pour toute la famille. Alors pour aider les enfants à rejoindre les bras de Morphée, découvrez notre sélection pour passer de belles nuits. Des veilleuses, des doudous, des coussins... Tout pour relaxer et détendre avant une bonne nuit de #sommeil.  #hoptoys #handicap
  • Une trousse #ergo trop bien pour la rentrée Elle offre plusieurs compartiments pour ranger les #fournitures scolaires : les stylos d’un côté, les crayons de couleurs de l’autre, les ciseaux dans une pochette… Apporte structure et organisation à l’école : on ne perd plus de temps et d’énergie à chercher au fond de la trousse. Pochettes à l’extérieur pour ranger des fidgets. #rentrée
  • Plus que quelques jours avant la fin des vacances. Alors oui, on en profite au maximum jusqu'à la fin mais il est important également de savoir reprendre les bonnes habitudes pour ne pas avoir du mal les premiers jours de la #rentrée. Pour se faire, on utilise des #outils #adaptés comme des plannings, des #pictogrammes ou encore des #timers pour expliquer aux enfants les #routines. On reprend les bonnes #habitudes !
  • Vous accueillez un enfant ayant des besoins différents dans votre classe, dans votre structure d'accueil ? Mais comment aborder le sujet avec tous les enfants ? Et comment les intéresser ? Pensez avant tout que c'est une formidable occasion pour enseigner la tolérance et le respect de l’autre. Dans cette sélection découvrez des supports ludiques et pédagogiques pour sensibiliser les autres élèves aux différences, mais aussi des outils pour accueillir et accompagner sereinement les besoins particuliers.
  • La #Tortue #Doigts-malins. Essayez de faire glisser les billes dans l’emplacement correspondant à leur couleur ! Pour cela, vos doigts doivent faire preuve d’agilité !
#eveil #motricitéfine
  • Nos #rappels pour l'inclusion ! Vers toujours plus de phrase positives pour une éducation #inclusive. #quote
  • Merci pour vos photos #hoptoys ✨👌✨ #Repost @carlito_et_ginette with @get_repost
・・・
📆 Poutre du temps 📆
«C'est hier la rentrée ?» «Et Noël, c'est dans bientôt ?»
Bref, je tente la poutre du temps de chez @hoptoys_fr pour aider Carlito à se situer sur le temps. L'idée vient des tutos de @mamanstestent sur @lamaisondesmaternelles.
Seul inconvénient pour le moment : je n'ai pas de long couloir dans mon appart, donc elle est collée dans les toilettes et que le mois de septembre 🙈

#kids #enfant #activiteenfant #poutredutemps #hoptoys #etcestletempsquicourt #mumslife #mumoftwo

Suivez-nous !