L’alphabétisation précoce est étroitement liée au développement du langage au cours des années préscolaires, dans les crèches et autres lieux d’accueil du jeune enfant. Les disparités dans les contextes linguistiques et socio-économiques contribuent à des retards dans les compétences linguistiques et à un vocabulaire moins riche, ce qui contribue à des inégalités dès la petite enfance. Comment faire pour donner les même chances à tous les enfants ? 

Au cours de la petite enfance, les capacités de compréhension, de transformation et de production du langage des enfants se construisent d’une manière étonnante. Les jeunes enfants subissent une explosion linguistique entre l’âge de 3 et 6 ans. À l’âge de 3 ans, leur vocabulaire parlé se compose d’environ 900 mots. À l’âge de 6 ans, il augmente considérablement entre 8 000 et 14 000 mots. Cependant, les inégalités sociales face au langage se forment très tôt, et afin de les enrayer, l’intervention précoce des parents, des réseaux d’accueil des jeunes enfants notamment des crèches, doit être un levier pour favoriser l’égalité des chances.

>> À lire : Faciliter le développement du langage 

Alors, comment favoriser le développement du langage ?

Lorsque vous parlez à votre enfant, vous favorisez son développement du langage. Pensez à ce que vous dites, à ce que vous faites, du point de vue de votre bébé ou de votre tout-petit :

Lorsque l’enfant pointe du doigt

Tout en regardant, et en pointant du doigt vous aussi, nommez ce que votre enfant vous montre avec son doigt.

Utilisez un geste lié à ce que vous dites

Afin que l’enfant puisse mimer ce qu’il souhaite exprimer, utilisez un geste lié qu’il apprendra ainsi à refaire. Par exemple, lorsque c’est l’heure de manger, et que vous avez faim, dites que vous avez faim en mimant que vous allez manger. Vous pouvez vous aider de livres sur la langue des signes pour bébé. De même, lorsque l’enfant pointe du doigt, nommez ce qu’il est en train de vous montrer.

 

>> Interview : Comment signer avec bébé ?

Commentez ce que vous faites

Lorsque vous êtes avec un enfant, commentez ce que vous faites, dites-lui ce qu’il va se passer afin qu’il puisse associer ce que vous dites avec les actions que vous allez faire ensemble. Plutôt que d’insister pour que l’enfant parle, vous lui donnerez ainsi le goût de s’exprimer à son tour.

Parlez de ce que votre enfant fait

Utiliser des mots pour décrire les actions et les sentiments de votre enfant va aussi l’aider à intégrer ce nouveau vocabulaire. Par exemple, lorsqu’il pleure : « Je vois que tu pleures, tu as l’air triste de voir maman partir au travail. ».

 

 

papa_enfant_langage

Discutez avec votre enfant

Lorsque votre bébé babille, imaginez ce qu’il peut vous dire et répondez lui ! Posez-lui des questions ouvertes qui n’ont pas de bonnes ou de mauvaises réponses. Cela favorise les interactions et vous verrez rapidement un échange se former, même si vous ne pouvez pas encore comprendre tout à fait ce qu’il exprime.

>> À lire : Intervention précoce, les précurseurs à la communication

Reprendre ses premiers mots en détaillant

Un enfant apprend de vous. Lorsqu’il prononce mal, vous pouvez répéter correctement les mots et exagérer les sons plus difficiles. Vous lui montrerez ainsi que vous avez compris, sans mettre de pression sur lui. De plus, en vous écoutant prononcer des phrases complètes, il apprendra par l’exemple.  Votre enfant modélisera ainsi plus facilement le contenu d’une phrase complète. Par exemple, si l’enfant dit « Deux chats » en pointant du doigt son tee-shirt, vous pouvez lui dire « C’est bien ça, tu as deux chats noirs sur ton tee-shirt ».

 

Chanter avec votre enfant

Il est facile pour un enfant d’apprendre les mots en chanson. Que ce soit avec des comptines ou des chansons plus longues, l’enfant apprendra plus facilement grâce aux rimes le nom des lettres de l’alphabet, celui des couleurs ou des nombres par exemple.

langage_enfant_musique

Lire avec lui

Lisez-lui des livres, dès ses premiers mois de vie pour le familiariser avec les mots. Plus tard, constituez-lui une petite bibliothèque et laissez-lui choisir les livres qu’il souhaite. Vous pouvez aussi les emprunter chaque semaine à la médiathèque ou la bibliothèque la plus proche de chez vous. Laissez-le explorer ses livres, les empiler, les manipuler, tourner les pages, les explorer…

Connectez les mots parlés et imprimés

Lorsque vous pointez des mots dans des livres ou sur des produits du quotidien (bouteille de jus de fruits, paquet de biscuits…) votre enfant commence à comprendre comment les mots imprimés et parlés sont connectés.

Limiter la télé et les écrans

Devant une télévision ou un écran, l’enfant reste passif… Celle-ci peut même engendrer des difficultés de langage. Dans la majorité des cas, ce sont les échanges et les interactions avec les autres, notamment les adultes, qui permettent  à l’enfant de développer son langage. La télévision ne pourra jamais remplacer cela, car elle ne corrige pas les erreurs, et ne donne pas de retour positif sur ce que dit l’enfant. Il reste donc passif devant des images qu’il subit.

>> À lire : Enfants et écrans, des conseils pour une utilisation raisonnée

Soyez enjoué !

Lorsque vous jouez avec un enfant, parlez-lui de ce qu’il voit, de ce qu’il touche. Lorsqu’il fait un encastrement avec des animaux, plutôt que de lui demander « Qu’est-ce que c’est ? », vous pouvez lui dire « Oh, mais quel est cet animal à rayures blanches et noires, ce ne serait pas un zèbre ? », toujours dans le but de développer son vocabulaire et de le rendre toujours plus précis.

Donnez lui le temps d’apprendre et d’explorer

Chaque enfant va à son propre rythme. Il n’y a aucune importance à ce qu’il sache compter jusqu’à 20, ou qu’il connaisse son alphabet et toutes les couleurs par coeur avant son entrée en maternelle. Prenez le temps ensemble d’explorer son environnement et tout ce qui l’entoure.

Et vous quelles sont vos stratégies pour développer le langage de votre enfant ?

 


Sources :
Parler bambin, programme national
Livret Objectif Langage, Association de Prévention en Orthophonie de l’Hérault

Caroline est content manager chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction d'article et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.