Avez-vous déjà entendu parler du phénomène de déficit de nature ? Popularisé par le journaliste américain Richard Louv dans son livre « Last child into the woods », le concept de déficit de nature fait parler de lui également de notre côté de l’Atlantique. Il part d’un constat alarmant : les enfants ne passeraient pas assez de temps dehors en contact avec la nature. Pourtant, de nombreuses études scientifiques le prouvent, la nature a de nombreux bienfaits sur les enfants autant au niveau de leur santé physique et émotionnelle que de leur développement cognitif et de leur créativité. Pour contrer ce phénomène apparu dans les pays industrialisés, l’éducation en plein air se développe de plus en plus. Avec l’apparition du coronavirus et des gestes barrières qui y sont liés, l’apprentissage à l’extérieur est d’autant plus attrayant. Dans cet article, nous vous proposons des ressources pour vous inspirer à essayer ce mode d’apprentissage alternatif !

Les bienfaits

Passer du temps dans la nature apporte de nombreux bénéfices, aux adultes comme aux enfants, à commencer par diminuer le stress et l’anxiété. Passer du temps à l’extérieur à courir, sauter, se hisser va renforcer l’endurance physique, la dextérité et la motricité fine et globale. Il existe également d’autres bénéfices peut-être moins visibles, mais tout aussi importants.

En effet, en allant à l’extérieur les enfants se retrouvent face à un environnement inconnu auquel ils doivent s’adapter. Ils doivent choisir comment interagir avec ce nouveau milieu et y évaluer de potentiels risques. Cette opportunité de prendre des décisions importantes par eux-mêmes améliore leur confiance et leur estime de soi. De plus, la nature est le terrain idéal pour laisser libre cours à sa créativité et son imagination. Ce morceau de bois devient une épée, ce tas de feuilles un château fort, etc.

>> A lire également : pourquoi développer le sens de l’observation chez l’enfant ?

D’ailleurs de nombreux pays sont même adeptes de l’école à l’extérieur : le Danemark, la Norvège, le Canada pour n’en citer que quelques-uns… Au Danemark, avec la réouverture des écoles après le confinement, le ministre de l’Éducation nationale en plus de l’application de gestes sanitaires et d’une distanciation, a invité les enseignants à privilégier l’enseignement à l’extérieur, lorsque cela était possible. En effet, cela permet aux microbes de ne pas rester stagnants dans l’air comme dans une pièce fermée de type salle de classe. En France, avec la réouverture progressive des classes, un mouvement social se dessine pour appuyer cette façon d’organiser l’enseignement à l’extérieur. L’école de demain se situera-t-elle à l’extérieur ?

S’organiser

Les avantages de l’apprentissage en plein air vous ont convaincu, mais vous vivez en ville ? Pas de problème ! Tout espace propice à un contact avec la nature peut être exploité : un parc, un jardin et même des pots de fleurs sur votre balcon ! L’important est de passer du temps à l’extérieur et de laisser les enfants observer, explorer, poser des questions et faire appel à leur imagination.

Avant de sortir, prévoyez le matériel dont vous aurez besoin ; il sera plus difficile de revenir si vous avez oublié quelque chose. Vous pouvez également avoir besoin d’investir dans du matériel spécifique comme des loupes, une boussole, des paniers ou des planches rigides à pinces (clipboards) pour permettre aux enfants d’écrire confortablement.

Afin que l’activité extérieure se déroule au mieux et en toute sécurité, préparez vos enfants avant de sortir en définissant des consignes et objectifs clairs. D’abord, expliquez-leur le comportement attendu à l’extérieur et les règles de sécurité à respecter lorsque vous vous déplacez. Ensuite, vous déterminez bien les limites physiques du terrain où l’activité se déroulera, si possible avec une photo ou un plan. Enfin, expliquez-leur l’activité et ses objectifs d’apprentissage.

Des idées d’activités (à adapter selon le niveau scolaire)

Voici des idées d’activités trouvées sur internet et notamment sur le blog de Tablettes & pirouettes.

Français

1. Saute-alphabet : chaque enfant écrit un alphabet au sol. Avec les enfants qui sont en plein dans cet apprentissage, nommez des lettres ; l’enfant devra sauter de l’une à l’autre. Avec les plus grands, citez des mots et demandez-leur de les épeler en sautant sur les lettres. Une bonne façon de travailler l’orthographe en s’amusant !

2. Organiser des jeux d’expression orale : Tabou, Time’s Up, cadavre exquis, etc.

3. Lire : on prend un livre et on s’installe dehors pour lire tout simplement !

4. Nommer un adjectif et inviter les enfants à chercher des éléments de la nature correspondant à cet adjectif. Par exemple : brillant, doux, soyeux, etc.

Mathématiques

5. Jeux de symétrie : On peut faire des jeux de symétrie individuels en apportant du matériel dehors ou en en prenant sur place (bouchons, cailloux, bouts de bois, feuilles, etc.) et faire des figures symétriques de part et d’autre d’une ligne.

>> Pour s’inspirer voir aussi : Je fais du landart

6. Bingo des polygones (tracé à la craie) : chaque enfant trace un rectangle de 4×2 (par exemple) et y dessine différents polygones. L’adulte ou un autre enfant annonce un nom de polygone et, s’il l’a, y met un caillou.

7. Jeu de l’oie géant : un jeu tracé à la craie (plans faits en amont en classe par exemple), un gros dé (que je manipule), et, sur les cases des calculs qui font marquer des points.

Pour le tracé, vous pouvez vous inspirer de notre Jeu de l’oie des p’tits aventuriers

8. Additions, soustractions

Toujours à la craie, on dessine un cadran numérique et on pose des calculs sautés à l’enfant qui doit sauter dans le bon résultat.

9. Travail sur l’heure avec son cerceau comme horloge


Crédit photo : http://creeksidelearning.com/telling-time-activities/

10. Observer des régularités dans la nature

11. Utiliser du matériel naturel pour compter : des cailloux, des branches, des pommes de pins…

12. Les enfants comparent, ordonnent, estiment, mesurent et nomment des grandeurs en utilisant la nature environnante : des pierres, des morceaux de branches, des feuilles, etc.

Découverte du monde

On propose aux enfants d’utiliser leurs sens pour partir à la découverte du monde  !

13. L’ouïe : s’allonger par terre avec un camarade et écouter tous les sons pendant 1 minute, puis noter les sons entendus et enfin les comparer avec son binôme. Avez-vous entendu les mêmes sons ?

 

14. L’odorat : créer un parfum dans un petit pot en collectant des feuilles ou des fleurs odorantes

15. La vue : Trouver un insecte et le suivre pendant quelques minutes pour en apprendre plus sur son quotidien.

16. Le toucher : ramasser différents objets et observer leurs textures : doux, rugueux, mouillé, etc.

17. Autres pistes d’activités libres dans un bois : Un parcours avec des miroirs, une palette de couleurs en frottant des éléments de la nature sur un carton blanc, sculpture dans la nature, dessiner l’insecte trouvé en grattant le sol.

Activité motrice

18. Danse : on sort avec une enceinte et c’est parti pour une séance de danse endiablée !

19. Pratiquer le Hula Hoop (un cerceau par enfant)

20. Faire du yoga en extérieur : pas forcément besoin de tapis pour pratiquer le yoga. >> Découvrez notre sélection yoga.

21. Le jeu des dés animaux : Voici des dés en téléchargement gratuit pour bouger en imitant des animaux ! Saurez-vous vous déplacer de manière féline comme un chat, vous dandiner comme un pingouin ?

22. Les dés des mouvements ludiques : Nous vous proposons des dés rigolos à télécharger gratuitement pour créer plein de petits jeux moteurs et encourager le mouvement en s’amusant ! Avec nos gros cubes en mousse, vous pourrez créer un dé géant. Et pourquoi ne pas les utiliser au sein d’un parcours moteur ? >> Voir les gros cubes 

23. Créer un bingo naturel (en utilisant des termes tels qu’arbre, fleurs, fourmi, etc.) et l’utiliser lors d’une promenade.

24. Organiser une chasse au trésor naturelle et sensorielle : Cette chasse au trésor sensorielle permettra aux enfants, qu’ils soient seuls ou plusieurs, de réaliser des activités ludiques autour de leur environnement, tout en découvrant et perfectionnant l’utilisation de leur sens.

25. Connaissez-vous le jeu du parachute ? C’est un jeu amusant tant pour les enfants que pour les adultes ! Le parachute est une grande toile synthétique colorée, très solide, avec des poignées tout autour. Facile à prendre en main, il s’utilise en groupe et permet de multiples activités. >> 25 cartes d’activités avec un parachute à télécharger gratuitement

>> Découvrez également notre sélection de jeux moteurs sans contact

Sources et ressources complémentaires pour aller plus loin :
Activités classe verte – Ecole Salamandre
Le blog de Tablettes & PirouettesActivités pour les enfants – Eveil et nature
L’apprentissage en plein air dans la vie de tous les jours – Webzine Idello
La bibliothèque des activités en plein air
Le déficit de nature – Institut éco pédagogie
Pédagogie en plein air: 6 conseils pour utiliser la cour d’école comme lieu d’apprentissage

  •  
  •  
  •  
  • 14

Mathilde est coordonnatrice Tiers-Lieu chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.