Le dé des premiers mots est un jeu de langage conçu par une orthophoniste et un psychologue qu’on peut utiliser à partir de 6 mois. Dans cet article, Sarah Hervé, orthophoniste, vous présente plusieurs idées d’utilisation du dé des premiers mots en séance d’orthophonie ou à adapter à la maison.

Avec les bébés et les jeunes enfants

Associer le dé des premiers mots aux signes

On peut se mettre au sol avec les parents et lenfant, se lancer le dé et nommer la photo. Lavantage de la photo est quelle est plus parlante pour certains enfants jeunes ou ceux qui nont pas encore accès au symbolisme des images ou des pictogrammes.  

On peut ajouter le signe associé à la parole et à la photopar exemple si on pratique le Makaton (voir photo).  Les photos sélectionnées correspondent au vocabulaire du quotidien. Enfants et parents peuvent donc se saisir de signes quils pourront réutiliser rapidement chez eux. 

Activité "associer le dé des premiers mots aux signes"

>> À lire aussi : « Développer le langage des plus petits avec Placote ».

Travailler le tour de rôle

On peut convenir de regarder la personne à qui on lance le dé, voire de la nommer avant de lui lancer le dé. Afin de placer lenfant en situation de réussite, on peut cibler au départ les mots quil peut produire, les mots courts, en partant de ses centres dintérêt, puis ajouter peu à peu des mots nouveaux que lon souhaite travailler. 

Enrichir le vocabulaire

Au départ, on nomme simplement la photo « une pomme« . Puis, on peut enrichir nos productions « une pomme rouge !« , « je mange la pomme« , « je mange la pomme rouge« ... On peut glisser dans le dé la photo de lenfant et des membres de sa famille, de façon à ce quil les nomme. Par exemple, je l’ai utilisé pour une petite patiente de 4 ans qui ne disait pas encore son prénom.

Favoriser la répétition et la production spontanées

Le côté ludique du dé favorise la répétition et la production spontanées

Étant donné que chaque photo sortira plusieurs fois au cours dune séance, cela peut être utile notamment pour les enfants avec des troubles langagiers qui ont besoin quon leur présente le modèle à de nombreuses reprises avant de l’assimiler. Cest également très intéressant pour les enfants qui présentent une dyspraxie verbale, à qui l’orthophoniste demande de répéter plusieurs fois le mot-cible. 

Travailler son souffle et sa voix

>> À lire aussi : « 12 conseils pour favoriser le développement du langage ».

Développer l’intelligence émotionnelle

On peut également y ajouter soi-même des photos des émotions et les nommer. 

Avec les enfants qui bégaient

Travailler le contact oculaire

On peut travailler le contact oculaire en se lançant le dé sans parler. Puis, on « envoie » le mot en parole douce en même temps quon envoie le dé. Ici encore, on peut partir dun mot simple pour aller vers des énoncés plus longs. 

Pour les enfants plus grands ou ceux qui ont besoin d’être au bureau, on peut utiliser les grandes photos seules. Ladulte peut nommer les photos « Oh regarde le bébé ! »élaborer des phrases « Le bébé est content.« étaler plusieurs cartes sur la table et jouer à « cherche et trouve ». 

Il peut demander à lenfant de désigner « est le pain ?« , jouer aux devinettes « Montre-moi ce qu’on met sur la tête. », « Qui aime manger des carottes ? ». 

On peut également imaginer un jeu de mémoire type « jeu de Kim » où lon doit deviner à tour de rôle quelle photo a disparu. 

Le tableau à histoires

>> À télécharger aussi : « Le tableau à histoire pour faciliter le langage ».

Les utilisations de ce dé sont donc multiples. Orthophonistes et parents peuvent en varier les utilisations, en séance comme à la maison. 


Sarah Hervé, orthophonisteSarah Hervé est orthophoniste et thérapeute cognitivo-comportementaliste. Elle reçoit principalement des personnes qui bégaient et des enfants présentant un retard d’acquisition du langage oral. Sur les réseaux sociaux, elle partage des informations sur l’orthophonie, le bégaiement et les signes associés à la parole.

La retrouver sur Facebook : Sarah Hervé Ortho // La retrouver sur Instagram : @sarah.ortho

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.