La ville : ses bruits, sa foule, ses stimulations… Pas facile d’affronter ces situations de stress avec son loulou. Encore moins simple si votre enfant est hypersensible (TDAH?), ou s’il est porteur de troubles du spectre autistique. Dans cet article, on vous donne des conseils pour mieux préparer vos sorties avec lui.

Limiter les nuisances sensorielles

On pense à protéger tous les sens de loulou avec pour chaque sens des parades associées.

  • l’ouïe : pensez au casque antibruit avant de partir.
  • l’odorat : un masque fantaisie à mettre sur le nez, ou un mouchoir avec son parfum pour le rassurer avec une odeur connue qui lui procure un bien-être.
  • la vue : les lunettes de soleil pour protéger des lumières agressives comme les phares des voitures, les néons des enseignes de magasins… À l’opposé, un petit jouet lumineux pour le rassurer si il a peur du noir dans les endroits obscurs.

Voilà de quoi limiter les nuisances pour prévenir les crises. Mais on a toujours besoin de préparer des solutions au cas où elle se présentent. On vous conseille de préparer pour lui des activités simples et rapides pour dévier l’attention.

casque anti bruit

>> À télécharger : Enfance et bien-être, 5 activité en pleine conscience

Pour des loulous avec des besoins spécifiques, on va adapter les réponses sensorielles adaptées.
Vous pouvez consulter pour l’autisme les très bonnes vidéos du site 2 minutes pour mieux vivre l’autisme.

Conseil spécifique pour un enfant avec TSA (Trouble du spectre de l’autisme)

  • Préparer progressivement son loulou de la sortie. Visiter avec lui le lieu très fréquenté normalement, en période calme ( exemple: heure d’ouverture de galerie commerciale ).
  • Utiliser les pictogrammes pour préparer les sorties, et les plannings visuels pour qu’il ne soit pas pris au dépourvu et que lui-même anticipe les efforts qu’il va devoir mettre en place.
  • Toujours avoir des bouchons ou un casque antibruit qui sont nécessaires pour les pauses sensorielles. On peut aussi désensibiliser aux bruits avec des techniques spécifiques de professionnels de santé ( ergothérapie par exemple ).
  • Décoder les bruits avec lui en live, pour qu’il arrive à mieux trier tous les stimuli et éviter le débordement sensoriel.
  • Ne pas oublier de faire un débriefing complet de la sortie en reprenant le déroulé et de le féliciter de son comportement. Essentiel pour ancrer les bonnes pratiques.

Conseil spécifique pour un enfant avec TDAH (trouble de l’attention avec ou sans hyperactivité)

  • Bien découper les sorties en petites séquences et lui dire ce qui l’attend.
  • En cas de crise, ce dont il a le plus besoin, c’est de s’isoler, pour faire retomber la pression. On l’accompagne pour cela dans un lieu plus isolé.
  • Féliciter à chaque fois que la sortie s’est bien passé, pour l’encourager. Se rappeler que l’enfant n’est pas responsable de son syndrome.
  • Éviter absolument la spirale des punitions, du chantage et de la menace. On va plutôt, renforcer sa communication positive avec lui.
  • Mettre en place des stratégies d’autorégulation.
  • Utiliser des bouteilles de retour au calme.

>> À lire : Comment gérer la colère des enfants ? 

On s’est inspiré pour ces conseils des ouvrages suivants que l’on vous conseille grandement.

Guide de survie pour les enfants vivant avec un tdah et Troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (tda/h)?

Sources :
Comment se déplacer en ville avec un enfant qui fait des crises ? 
Mieux comprendre les problèmes de comportement

 

Julien est chargé des réseaux sociaux chez Hop'Toys. Sur ce blog, il assure la rédaction de certains articles. Son terrain de jeu favori : les loisirs créatifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.