Avant la crise sanitaire, votre bébé était à la crèche ou chez l’assistante maternelle. Vous aviez trouvé votre rythme et votre organisation entre le boulot, la garde de votre bébé, les trajets… Mais, depuis le confinement, vous vivez désormais sous le même toit toute la journée. De quoi le voir développer ses compétences au quotidien ! Il vous sourit, rigole, commence à se tourner sur le côté… Quelle chance ! Cependant, votre bébé pleure aussi régulièrement au cours de la journée. Et en cette période de confinement où on ne peut pas sortir, aller au parc, discuter avec d’autres parents dans la même situation, les pleurs de bébé peuvent mettre à rude épreuve les nerfs des parents. Mais pourquoi bébé pleure ? Comment l’apaiser ? Découvrez dans cet article nos conseils et astuces pour faire face aux pleurs de votre tout-petit.

Pourquoi bébé pleure ?

Un bébé pleure, car c’est sa seule façon de communiquer. Dès la naissance, les pleurs sont identiques pour exprimer tout ou partie de ses besoins et s’assurer une réponse de votre part. Qu’il ait chaud, faim, sommeil ou encore besoin d’un câlin, votre bébé s’exprimera en pleurant. Ce qui peut représenter jusqu’à 3 h de pleurs par jour au cours d’une journée. Alors, comment êtes-vous censé savoir exactement ce que votre bébé essaie de vous dire ? Il peut être difficile d’interpréter les cris de votre enfant, surtout au début. Mais avec quelques conseils, vous réussirez petit à petit à mieux comprendre les besoins de votre enfant…

En cette période de confinement, vos émotions peuvent également être absorbées, ressenties par votre tout-petit qui va les exprimer en pleurant, car c’est son seul moyen de communication. C’est pourquoi, il est préférable de parler, de laisser sortir votre émotion plutôt que de la garder pour vous ce qui pourrait affecter votre bébé. N’oublions pas que ce sont des éponges à émotions.

Confinement et pleurs de bébé

>> Lire aussi : pourquoi bébé pleure ?

Comment apaiser son bébé ?

Voici quelques méthodes pour essayer d’apaiser votre bébé :

  • proposez-lui un peu de lait ou de l’eau : il se peut que votre bébé ait faim ou qu’il ait tout simplement besoin de succion.
  • bercez-le doucement : les bébés aiment se sentir en sécurité, collés à vous, mais aussi bercés comme lorsqu’il était dans votre ventre. Cela les rassure. Aussi, le portage réconforte bébé, calme ses pleurs et facilite son sommeil.
  • emmenez-le dans un endroit calme : des voisins bruyants, des enfants plus grands à la maison, il se peut que votre bébé ait besoin d’un temps calme. Isolez-vous avec lui dans votre chambre quelques minutes, parlez-lui, faites-lui des câlins. Cela devrait également l’apaiser.
  • baladez-le quelques minutes : le fait de sortir permet à l’enfant de changer d’air, de s’oxygéner. C’est donc également valable en période de confinement. La sortie sera bénéfique autant pour lui que pour vous.
  • changez sa couche : il se peut que sa couche l’incommode. Il faut donc la lui changer pour qu’il soit à l’aise.
  • massez-le : des mouvements circulaires, doux et lents sur son ventre, sur son dos, sur la plante des pieds devraient apporter du réconfort à votre bébé. Vous pouvez vous aider de nos outils de massage et relaxation.
  • chantez-lui une berceuse : le rythme peut détendre bébé jusqu’à l’endormissement. Vous pouvez aussi utiliser des bruits blancs comme le grondement d’un aspirateur ou le son des vagues. Ces bruits constants calment la plupart des bébés.
  • laissez-le évoluer dans votre domicile : vous pouvez laisser votre enfant évoluer le plus librement possible en sécurisant votre domicile afin qu’il puisse faire un peu d’activité physique (passer du dos au côté, puis du dos au ventre, etc.). Cela lui permettra de se défouler.

confinement et pleurs de bébé

>> À découvrir : une sélection de produits pour créer un petit coin zen

Votre bébé continue de pleurer ?

Échanger en ligne avec d’autres parents

Les réseaux sociaux comme Facebook et Instagram sont des outils très plébiscités par les parents. Certains créent des groupes afin d’échanger sur des sujets. Ainsi, n’hésitez pas à rejoindre ces groupes afin de parler avec des parents dans la même situation que vous. Sur Instagram ou des blogs, vous avez également des parents qui donnent des conseils en fonction de leur vécu. On vous y invite à partager votre expérience, vos questions, vos problématiques afin d’avoir l’avis d’autres parents comme vous.

Prendre conseil auprès de professionnels

Bien évidemment, rien ne remplace les professionnels de la Petite Enfance comme les pédiatres. Alors, en ces temps de confinement, appelez votre pédiatre, parlez-lui des stratégies que vous avez mises en place et qui ne fonctionnent pas avant de perdre patience et d’être épuisé moralement. Ne laissez pas les choses s’accumuler, car cela pourrait rendre les choses plus difficiles pour vous et votre bébé.

Votre pédiatre pourra éventuellement vous conseiller d’aller voir une puéricultrice dans un hôpital à la fin du confinement afin qu’elle puisse vous apporter de nouvelles solutions, vous rassurer, vous accompagner. Et si vous ne souhaitez pas vous rendre à l’hôpital même après le déconfinement, vous pouvez toujours les contacter par téléphone. Le suivi peut se faire à distance.

Une plate-forme d’entraide

Sachant qu’en étant à la maison vous ne pouvez pas passez le relais à vos parents, vos beaux parents, vos amis…, nous vous conseillons également d’appeler Allo Parents Bébé,  le premier Numéro vert national, anonyme et gratuit, d’aide et de soutien à la parentalité. Allo Parents bébé a pour mission de vous écouter, vous soutenir et vous orienter.

Et vous, quelles sont vos solutions, vos astuces pour apaiser les pleurs de bébé ? Partagez-nous votre expérience en commentaire. Et n’hésitez pas à échanger entre vous sur les difficultés rencontrées afin d’échanger sur vos solutions.

Alexandra est chargée des partenariats influenceurs et rédactrice d'articles sur le blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.