Dans le cadre du mois de l’autisme, Lydie Laurent, fondatrice de Epsilon à l’école, vous conseille sur l’apprentissage des enfants avec autisme.

Quels outils Hop’Toys conseilleriez-vous aux parents pour accompagner le développement de leur enfant atteint d’autisme ?

Le catalogue Hop’Toys a l’avantage d’être très complet et les outils proposés d’une grande qualité. Il s’étoffe d’année en année, ce qui permet aux parents d’enfants avec autisme mais aussi avec d’autres handicaps de trouver des outils prêts à l’emploi dans divers domaines. Pour conseiller une famille, je commence par réaliser une évaluation scolaire de l’enfant. Ensuite en fonction des objectifs prioritaires fixés, je peux conseiller le site Hop’Toys. Le matériel est photographié et décrit, il est donc possible de vérifier qu’il correspond bien à l’objectif scolaire fixé. D’autres parts, ce matériel est souvent de très grande qualité, il s’inscrit donc dans ma recherche d’efficacité, de justesse et de sécurité pour l’enfant.

Que doivent travailler les parents en particulier/priorité ?

Les enfants avec autisme qui présentent des difficultés d’apprentissages scolaires ont souvent un profil scolaire très hétérogène qui ne correspond pas un niveau scolaire classique défini par les programmes officiels de l’Education Nationale. Il est donc important de commencer par préciser le niveau scolaire de chaque enfant dans chaque matière scolaire. Les priorités sont ensuite fixées en fonction du projet de vie souhaitable de l’enfant. Ensuite il est nécessaire d’aider les enfants à expérimenter l’application des  compétences scolaires dans la vie quotidienne.

Quel type d’activité mettre en place facilement pour favoriser de manière ludique l’apprentissage des enfants autistes ?

Il faut se méfier du côté trop ludique du matériel qui détourne l’attention de l’enfant de la compétence cognitive visée. Pour apprendre, l’enfant avec autisme a besoin de fournir des efforts. Aussi, afin de développer sa motivation, il est important de favoriser :

  • Son sentiment d’efficacité en privilégiant l’apprentissage sans erreur au départ, en conservant un ratio compétences en émergence et compétences acquises équilibré par rapport à son développement.
  • Son sentiment d’autonomie en lui proposant des choix d’activités sélectionnées, en développant des dispositifs d’autogestion.
  • Le support social et affectif en créant des liens avec les adultes et les pairs en s’appuyant sur des activités qui lui plaisent. Pour cet objectif, le matériel ludique peut être favorisé.

Pour développer la notion de temps ?

Les outils proposés sur le site Hop’Toys se développent de façon intéressante pour cette notion. L’objectif est d’apprendre à l’enfant les différentes représentations du temps utilisées par notre société en partant de la journée, vers la semaine puis vers le mois, l’année, et enfin d’évoluer vers les frises d’Histoire. La notion de durée doit aussi être enseignée avec beaucoup d’attention. Epsilon à l’école propose une formation de 12h sur ce thème.

Pour développer ses compétences sociales ?

Deux axes sont à privilégier :

  • L’enseignement des compétences de vie sociale autrement dit l’enseignement explicite des bonnes manières ;
  • L’enseignement explicite et continu des états mentaux de l’enfant, de ses pairs et des adultes qui l’entourent : leurs émotions, les besoins associés à ses émotions et les solutions à mettre en œuvre pour y répondre dans les différents lieux de vie, leurs objectifs, leurs raisons, leurs connaissances et leurs non connaissances, leurs points de vue….

Elsa est chargée de communication chez Hop'Toys. Sur ce blog, elle assure la rédaction des portraits et traite des sujets d'actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.