Vous venez de suivre une formation en thérapie d’intégration sensorielle et avez hâte de commencer ? Nous vous accompagnons pour faire le juste choix selon vos besoins, vos objectifs et vos contraintes ! Ici, nous abordons le choix de la structure nécessaire pour suspendre les différents agrès indispensables au travail vestibulaire et proprioceptif. Nous n’évoquerons pas ici le travail au sol. 

Votre objectif : pouvoir accrocher facilement différents agrès et faire vivre votre salle selon les patients et les objectifs de séances ! Plusieurs solutions existent.

1. La structure nomade

Cette structure permet une pratique de l’intégration sensorielle en mode nomade. Dans cette configuration, votre matériel est totalement mobile et facilement transportable dans un véhicule de tourisme standard.

Le premier véritable support nomade pour plateformes ou balançoires ! Utilisant un matériau léger, solide et économique, ce support nomade convient à tous les espaces d’au moins 4 m² et offre ainsi aux thérapeutes la possibilité de se déplacer chez leurs patients. Il pèse seulement 12 kg et mesure moins de 1,8 m de longueur une fois replié. Il comprend un dispositif de rotation pour les balançoires/plateformes. L’installation de la structure s’effectue en quelques minutes et il est possible d’y installer des agrès nécessitant 1 point de fixation. Le support nomade est livré avec son sac de transport et est très léger, car conçu en fibre de carbone.

support nomade

>> Je découvre le support nomade pour l’intégration sensorielle

2. Les suspensions fixées directement au plafond

Les avantages sont surtout en terme esthétique puisque l’ensemble des fixations est intégré à la structure même du bâtiment. Généralement, ce type d’installation est réalisable quand le projet d’intégration sensorielle est inscrit dans un projet de construction. En cas de présence de dalles en béton directement au plafond d’un bâtiment, il faudra demander l’avis d’un ingénieur structure avant de percer la dalle et d’effectuer les aménagements. Mais pour avoir de vastes possibilités de travail, il va falloir positionner au moins 5 points d’ancrage.

Votre fixation au plafond doit répondre aux standards suivants, quel que soit le type de public ou la façon d’utiliser le matériel :

• Les supports fixés au plafond doivent pouvoir supporter au minimum 455 kg de charge de travail sur un angle de 45 degrés dans n’importe quelle direction, quelle que soit la structure du plafond. N’oubliez pas que durant les exercices, les forces qui agiront sur le support fixé au plafond ne pointeront pas toujours vers le bas. Même un léger balancement sur l’équipement fait varier l’angle de ces forces sur la fixation.

• Nous recommandons que les fixations au plafond soient toujours effectuées par des professionnels.

Vous l’aurez compris, faire ce choix limite un peu, car on ne pense pas forcément dès le début à tous les agrès et activités dont on va avoir besoin. Cependant, si vous avez fait ce choix, privilégiez la sécurité en définissant avec le plus d’exactitude possible la charge de travail. La charge de travail est le poids combiné de l’équipement, de l’enfant et/ou du soignant dessus et du poids créé par le mouvement. Ce n’est PAS le poids au-delà duquel l’équipement va s’effondrer, mais le poids maximum supportable pour l’équipement.

>> Je découvre les équipements de suspension 

3. La structure en acier d’intégration sensorielle

La structure en acier permet d’utiliser un dispositif complet afin d’y installer la totalité des agrès proposés. On pourra disposer jusqu’à 5 points d’accroche. Elle est habituellement fabriquée sur-mesure, la longueur de la poutre pouvant être comprise entre 3 et 6 m de long.

Cette structure en acier haute résistance, très simple d’utilisation est à privilégier lorsque l’on recherche principalement la suspension de balançoires et agrès sur un axe horizontal. Conçue pour s’adapter à tout type de pièce, cette structure d’intégration sensorielle permet une grande liberté dans son utilisation. Elle est livrée avec 4 mousquetons, 1 pivot, 1 pince à crochet. 6 mousquetons supplémentaires dans les poutres verticales de la structure facilitent le travail des thérapeutes.

Un projet de salle d'intégration neurosensorielle

Le montage de la salle d’intégration sensorielle est extrêmement simple : 40 minutes, montre en main, deux clés à boulon, une équipe de deux personnes (plus trois autres pour maintenir les barres de la structure), et c’est tout !

Montage de la structure d'intégration sensorielle

>> Je découvre la structure en acier d’intégration sensorielle

4. La structure en bois versatile

Cette structure est un espace d’intégration sensorielle complet et versatile. C’est la solution la plus versatile et sécurisée ! Elle possède tous les points d’accroche nécessaires au positionnement d’agrès, mais aussi des outils d’intégration sensorielle sur ses poteaux latéraux.

La structure est déjà équipée de rouleaux de compression, d’espaliers, d’un mur d’escalade et d’un filet d’escalade. Elle est livrée avec un tapis de protection pour le sol. Il ne manque rien !

Des attaches périphériques ouvrent également la possibilité d’installer un trampoline à 4 points d’accroches.

Vous pouvez accrocher très facilement tous les agrès dont vous pourriez avoir besoin pour une séance d’intégration sensorielle.

Même ceux qui nécessitent plusieurs points d’accroche comme ici ce cheval

Vous pouvez faire glisser les points d’accroche horizontaux et verticaux : c’est pratique et cela permet encore plus de modularité ! On adore !

L’installation est rapide et ne nécessite pas de connaissances particulières à partir du moment où vous suivez bien les étapes comme vous pouvez le voir sur cette vidéo.

>> Je découvre la structure en bois versatile

Pour faire le meilleur choix, venez essayer le matériel !

Et si vous veniez nous rencontrer ? Découvrez notre salle d’intégration sensorielle au sein de notre showroom à Montpellier. Manipulez les différents outils d’intégration sensorielle en situation pour faire le juste choix convenant à votre projet personnalisé. Vous ne pouvez pas vous déplacer à Montpellier ? Demandez une démonstration en ligne sur rendez-vous !

>> Nicolas par e-mail 
>> Nicolas par Linkedin 

>> Cécile par e-mail
>> Cécile par Linkedin

>> Le service par formulaire ou par téléphone : 04 67 13 81 13

Véronique est la cofondatrice de Hop'Toys et directrice commerciale. Elle rédige principalement des articles et dossiers de fond, des conseils.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.