Pour certains enfants en situation de handicap ce n’est pas toujours évident de se faire des amis et la différence est une barrière qu’on ne franchit pas aisément. Cependant, l’amitié a un rôle important dans le développement vers l’âge adulte. Elle permet d’avoir confiance et une bonne estime de soi, mais apporte également soutien et joie. Comment alors aider son enfant à se faire des amis? Quelques conseils dans cet article.

Pourquoi c’est dur?

Se faire des amis quand on est enfant en situation de handicap peut se révéler difficile à cause de la différence et des difficultés sociales que certains possèdent. Par exemple, certains enfants avec des troubles autistiques ont des difficultés dans les interactions sociales entraînant des difficultés à se faire des amis. Ces enfants auront du mal à avoir un contact avec les yeux, à reconnaître et interpréter les expressions faciales, les gestes du corps ou encore les signaux sociaux… Et cela constituera des obstacles à la création de relation.

Pour d’autres handicaps, d’autres points peuvent être sources de différence et donc d’incompréhension entre les enfants. Par exemple, certains enfants, comme ceux souffrant de troubles DYS, n’ont pas le même traitement que leurs camarades d’école (besoin d’une AVS, moins de devoirs…) et cela peut être source de moquerie tout comme peuvent l’être les différences au niveau physique ou moteur.

Certains conseils peuvent être suivis pour l’aider à se faire des amis.

Conseils pour se faire des amis

Travailler les émotions et les scénarios sociaux

Pour les enfants possédant des difficultés dans les interactions sociales il est important de pouvoir apprendre les signaux sociaux et les émotions. Pour cela, plusieurs jeux existent qui leur permettront de reconnaître les différentes émotions et d’apprendre également les règles sociales avec la mise en place de scénarios sociaux. Ces derniers ont pour objectifs de fournir aux personnes en situation de handicap, et surtout avec autisme, de l’information exacte sur les diverses situations de la vie courante.

Jeux pour apprendre les émotions et les expressions faciales :

Les Emotiblocks qui permettent à votre enfant de réaliser des petits bonhommes attachants tout en se familiarisant avec les émotions et les expressions.

emotiblocks

Emotions et expressions Colorcards qui permettent de comprendre les expressions du visage.

emotions-et-expressions-colorcards

L’affiche des émotions  et les cartes jouons avec les émotions qui encouragent les enfants à connaître les émotions et à mieux les comprendre.

affiche-des-emotions  jouons-avec-les-emotions

 

Marionnettes des émotions qui permettent de mettre en scène des personnages pour mieux comprendre et reconnaître les émotions. La seule limite est l’imagination pour jouer avec ces marionnettes !

marionnettes-des-emotions

Jeux pour mettre en place des scénarios sociaux :

Si votre enfant ne sait pas comment réagir dans certaines situations ou s’il a du mal à se contenir lors de certains événements, voici des outils et des jeux qui vous aideront à lui faire apprendre de manière ludique et accessible comment il peut se comporter.

Moi et les autres qui est une série de livres apprenant à l’enfant certaines habiletés sociales comme savoir écouter, suivre les règles, partager…

moi-et-les-autres

Mes 10 images pour la conversation qui permet de fournir à votre enfant certaines stratégies lui permettant de mieux agir lors des échanges.

mes-10-images-pour-la-conversation

Résolution de conflits à l’école  qui raconte 7 histoires simples sur des conflits que votre enfant peut avoir à l’école et comment il peut les gérer et les résoudre.

resolution-de-conflits-a-l-ecole

Comment se comporter avec les autres?  qui sensibilise votre enfant  sur son comportement envers les autres et son développement personnel au sein de la société.

comment-se-comporter-envers-les-autres-

Blobs des émotions et des relations sociales  qui explorent les émotions à travers des groupes de blobs en interaction.

blobs-des-emotions-relations-sociales

Cependant, pour vous aider encore plus dans la mise en place de scénarios sociaux, voici un article focus sur ce sujet.

L’encourager à vous parler et à se confier

Si votre enfant se sent isolé et triste, vous pouvez lui demander ce qu’il ressent dans certaines situations difficiles. Lui demander ce que cela lui fait quand les copains se moquent de lui ou quand il n’est pas arrivé à s’exprimer. Il est important d’aider l’enfant à comprendre pourquoi il réagit ensuite par de la colère ou de la tristesse. Cependant, ne le forcez pas à se confier cela ne fonctionnera pas, d’une part, et n’apportera rien. Il faut savoir le laisser parler quand il en a décidé.

De plus, s’il se confie à vous, vous pouvez par la suite discuter avec lui sur ce qu’il a essayé de faire pour se faire des amis, ce qu’il pense qu’il pourrait essayer à l’avenir. Cela lui permettra de se sentir plus confiant dans sa capacité à se faire des amis.

Sensibiliser au handicap à l’école dans laquelle il est

La sensibilisation est très importante car elle va apporter compréhension, empathie et tolérance. Il est donc important que les autres enfants soient sensibilisés au handicap de votre enfant. Pour cela pourquoi ne pas amener une infographie pour accrocher dans la classe ? Ou bien demander à la maîtresse une séance où on parle du handicap et de la différence à l’aide de petits jeux comme on l’aborde dans notre article spécial enseignant : parler de la différence en classe.

Beaucoup de pédagogie qui permettra de briser la glace et de créer des relations. Voici quelques jeux qui permettront la mise en place d’une telle séance.

Les figurines du handicap :

figurines-tous-les-visages-du-handicap

 

Les hinvisibles : 

 

les-hinvisibles

 

Les handispensables :

les-handispensables (1)

L’encourager à inviter ses camarades

Vous pouvez également encourager vote enfant à inviter un ou des camarades chez vous ou à l’accompagner lors d’une sortie que vous avez prévue. Sortir les enfants hors du contexte scolaire permet de créer des liens plus forts. Si votre enfant n’ose pas, n’insistez pas, et attendez qu’il soit prêt. Cela ne sert à rien de forcer des relations.

Favoriser les rencontres

Favorisez les occasions qui lui permettront de rencontrer d’autres enfants dans le cadre d’activités structurées par exemple. Il est alors plus facile pour les enfants d’apprendre à se connaître quand ils participent ensemble à une activité qui a le même but. Ou bien tout simplement l’amener aux jardins d’enfants quand cela est possible.

 

est assistante marketing chez Hop'Toys et rédactrice sur ce blog ! :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.