On l’entend, on nous le dit et on le répète la vie passe trop vite ! Et si justement profiter de ce temps présent, sans se presser était le secret d’une vie de famille épanouie ? Apprendre à ralentir le rythme de la vie familiale pourrait permettre de mieux profiter et de passer du temps de qualité avec ses enfants, c’est le concept du slow Parenting. On vous en dit plus dans cet article.

Qu’est-ce que le Slow Parenting ?

Le Slow parenting est un dérivé du Slow life, c’est une façon de vivre qui permet de profiter du temps présent au quotidien sans imposer d’activités ou d’emploi du temps précis à ses enfants. Combien de fois disons-nous « Dépêche-toi ! » à nos enfant au cours d’une seule journée ? On leur demande de se dépêcher pour déjeuner, s’habiller, partir à l’école, marcher… Autant d’activités de la vie quotidienne qui justement leur demandent du temps. Alors comment ralentir et adopter le Slow parenting ?

Reconsidérer les priorités

Ralentir le rythme, passer plus de moments avec ses enfants, c’est tout à fait possible. L’important est que ces moments vous permettent de ressentir, de penser et d’imaginer le temps présent. Vous pouvez commencer par mettre en place des jours dans la semaine où vous ne prévoyez rien pour toute la journée. 

Le dimanche peut-être un bon début, en n’ayant rien de prévu vous laisserez la journée se dérouler et les activités viendrons à vous sans que vous n’ayez rien imposé à toute la famille.

Passer ensemble des moments de qualité

D’autres moments de la journée peuvent également être appropriés pour passer plus de temps de qualité ensemble. En effet, le moment du repas du soir est un moment privilégié. Les enfants ont toujours plein d’histoires à raconter et ce temps d’écoute est précieux. Il vous permettra d’apprendre à les écouter et de leur laisser le temps de s’exprimer.

Laisser votre enfant gérer son temps

Si votre enfant ne veut rien faire, ce n’est pas grave et cela n’est pas utile de l’obliger à faire quelque chose.Vous pouvez le laisser libre d’expérimenter son environnement. Ce sera très bénéfique pour lui et lui permettra d’exercer son imaginaire, de développer sa créativité, de vivre des expériences diverses, physiques émotionnelles et intellectuelles qui l’aideront à se tester lui et à améliorer sa compréhension du monde. En observant votre enfant jouer vous prendrez vous aussi conscience de l’important de ces moments, cette simplicité qui au final peut suffire à un enfant et vous pourriez être surpris de leur capacité d’imagination lorsqu’on leur laisse le temps d’expérimenter, de jouer et de créer. Les jeux libres sont donc un bon moyen d’adopter en famille le Slow Parenting.

est assistante marketing en alternance chez Hop'Toys et rédactrice d'articles sur le blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.

Instagram Hop'Toys