De nombreux parents ne se sentent pas à l’aise lorsqu’il s’agit de proposer des activités créatives à leurs enfants. En effet, ils se sentent désemparés, car ils se considèrent comme « pas assez manuel » ou pas doués pour l’art. Heureusement, la créativité n’est pas réservée qu’aux grands artistes. Elle est présente en chacun de nous et fait partie de notre quotidien. Elle mérite seulement d’être un peu stimulée. Chez les jeunes enfants, au contraire, elle est naturelle. Mais elle peut s’estomper ou se brider lorsqu’ils grandissent… D’après Philippe Brasseur, formateur, conférencier et auteur de plusieurs livres sur la créativité, « créer ce n’est pas reproduire ce qui existe déjà, ce n’est pas non plus faire une « belle image », mais faire à son image. »1 Découvrez dans cet article nos conseils pour vous aider à libérer le potentiel créatif de vos enfants… et peut-être aussi le vôtre ! 

Qu’est-ce que la créativité ?

D’après le dictionnaire de la langue française, la créativité se définit comme la « capacité qu’a un individu de créer. C’est-à-dire d’imaginer et de réaliser quelque chose de nouveau ; de découvrir une solution nouvelle, originale, à un problème donné. » Très souvent, on entendra des adultes dire « je manque de créativité, je n’ai aucune imagination ». Pourtant, la créativité n’est pas un don. Elle n’est pas réservée aux artistes ou aux génies. Elle est innée chez chacun d’entre nous. Mais en fonction de notre éducation, notre environnement, elle est étouffée.

Une étude, pilotée par le Dr George Land, démontre que l’être humain est naturellement créatif. Il a mené des tests afin de mesurer le potentiel créatif d’enfants à différents moments de leur vie :

  • De 4 à 5 ans, 98% des enfants étaient considérés comme « génie créatif ».
  • À 10 ans, ce pourcentage tombe à 30%.
  • Seuls 12% des enfants âgés de 15 ans appartenaient encore à cette catégorie.
  • Pour les adultes, les résultats montrent seulement 2%.

Cette diminution est bien la preuve qu’en grandissant nous bridons notre créativité. La peur de l’échec, l’autocritique, la compétition ou encore le manque de confiance sont autant de blocages qui viennent freiner cette capacité. Ces obstacles dépendent de l’environnement dans lequel nous grandissons. La créativité est donc un potentiel et il ne tient qu’à nous de la développer.

Créer des monstres de terre et d argile dans la forêt

Découvrir ses intelligences multiples

Bien que la créativité soit innée pour tous, nos capacités créatives sont variables. Nous sommes des êtres uniques, aux goûts et aux compétences différentes. C’est pourquoi il n’existe pas une seule créativité, mais des créativités multiples. De la même manière, il n’existe pas une, mais des intelligences multiples. Le psychologue Howard Gardner met en évidence que tous les enfants sont intelligents, mais pas forcément de la même façon.

Il définit 8 types d’intelligence :

  • L’intelligence verbale et linguistique : utiliser le langage pour mieux communiquer et s’exprimer. Lire, écrire, parler.
  • L’intelligence logico-mathématique : capacité de logique, d’analyse, d’observation et de résolution de problèmes. Calculer, analyser, raisonner.
  • L’intelligence visuelle et spatiale : visualiser et représenter le monde et l’espace autour de soi. Représenter, dessiner, s’orienter.
  • L’intelligence musicale et rythmique : être sensible aux mélodies et aux rythmes. Interpréter, écouter, créer.
  • L’intelligence corporelle et kinesthésique : utiliser son corps pour s’exprimer, réaliser des tâches. Faire du sport, manipuler, fabriquer.
  • L’intelligence interpersonnelle : agir avec les autres. Coopérer, aider, partager.
  • L’intelligence intrapersonnelle : se connaître soi-même. Réfléchir, s’analyser, se motiver.
  • L’intelligence naturaliste : s’intéresser à la nature, le minéral, le végétal et l’animal. Observer, catégoriser, protéger.

Carte mentale des intelligences multiples

Nous possédons tous notre palette d’intelligences. Mais certaines nuances sont plus développées que d’autres.

Encourager la pensée divergente

Pour nous aider à développer notre créativité et celle de nos enfants, nous devons encourager la pensée divergente. Chez les enfants, cette pensée est plus naturelle que pour les adultes. Ils ne sont pas aveuglés par leurs expériences, leurs habitudes et la conformité. Cultiver sa pensée divergente, c’est explorer plusieurs pistes, ne pas se cantonner à une réponse unique.

Pour ne pas être freinés, il est indispensable de laisser aux enfants la place de s’exprimer. Sans jugement, sans les pousser à la « bonne réponse ». Et même si parfois la réponse est unique, comme en mathématiques, les raisonnements pour y arriver eux sont multiples.

Aider son enfant à développer sa créativité

L’attitude positive

Aider les enfants à cultiver leur créativité, c’est leur permettre de prendre pleinement conscience de leur potentiel et de leurs capacités. C’est leur permettre d’expérimenter, de tâtonner, de trouver leurs intelligences multiples. En leur laissant cette place, vous leur montrez la confiance que vous placez en eux, vous leur faites comprendre qu’ils sont capables.

La créativité les aidera dans les apprentissages. En effet, ils pourront réfléchir par eux-mêmes et chercher des solutions alternatives et originales. Ils pourront s’appuyer sur leurs compétences et les mettre en valeur.

L’objectif principal de l’éducation devrait être de créer des individus capables de faire de nouvelles choses. […] Des hommes créatifs, inventifs et découvreurs.
Jean Piaget, psychologue spécialisé dans le développement de l’enfant.

Pour cela, il est essentiel d’avoir une attitude positive en tant que parent :

  • Autoriser le questionnement.
  • Accorder notre confiance
  • Impliquer les enfants dans la vie quotidienne, même si cela leur prendra plus de temps que pour nous.
  • Partager des centres d’intérêt.
  • Poser des questions ouvertes sans attendre de « bonnes » réponses.
  • Mettre en avant le processus de création plus que le résultat (les efforts qu’il a mis dans son travail, la manière dont il s’y est pris).

Une enfant et sa mère font de la peinture

L’environnement

Pour laisser libre cours à leur potentiel créatif, les enfants doivent pouvoir « se situer et agir sur l’environnement, en y apportant leur marque propre ». Guyette Lyr, Oser s’exprimer

C’est pourquoi il est important de concevoir un lieu dédié au développement de la créativité. Un espace libre de tout jugement, où il sera libre d’expérimenter ou de salir. Cet espace doit être adapté : l’enfant doit avoir accès au matériel facilement. Grâce à du matériel varié et stimulant, il pourra laisser libre cours à son imagination. Comme dans la pédagogie Reggio, il s’agit de proposer à l’enfant des situations libres, mais aussi des « invitations ». On propose du matériel que l’enfant pourra explorer à sa guise et qui suscitera des questionnements et des idées.

>> À lire : Les points essentiels de la pédagogie Reggio

Dessin et peinture

Avoir plusieurs outils permettra à l’enfant d’explorer les possibilités selon son envie. Colorier au feutre ou au crayon, c’est bien. Mais pourquoi ne pas peindre avec les doigts ? Ou utiliser des rouleaux et des balles tampons? Encouragez-le à détourner des objets : que se passe-t-il si je peins avec une fourchette ? Ou une feuille que j’ai ramassée dans la nature ? L’imagination n’a pas de limite. On peut également varier les supports : sur une feuille, une toile, à la craie sur le sol, sur un miroir…
Matériel à dessin
Chevalet Magic Light : Ce chevalet Magic Light va illuminer tous vos dessins ! Vous pouvez créer un ressenti différent de votre œuvre d’art uniquement en modifiant l’éclairage du chevalet (16 coloris disponibles). Vous pouvez utiliser les deux faces, ainsi les enfants pourront créer de fabuleuses fresques en équipe. Matériel à utiliser : peinture à doigt, marqueurs et feutres lavables. Dim. : 44 x 50 cm. Dès 3 ans.

Modelage

Chez Hop’Toys, nous proposons une large gamme de pâtes et de sable à modeler qui permettra à votre enfant de découvrir des textures différentes. Tout comme pour le dessin, de nombreux outils peuvent être utilisés pour les manipuler. Pour rendre la création plus permanente, on pourra alors utiliser de l’argile. Facile à manipuler pour les enfants, ils pourront créer de véritables objets et les conserver.

Table magic light

Table Magic Light : Une table lumineuse conçue pour les jeux, l’art, les découvertes et la thérapie. Cette table peut avoir de nombreuses fonctions, mais grâce à son rebord, elle empêchera le sable ou la semoule des créations de votre enfant de se renverser.

Loose parts

Les « loose parts » sont du petit matériel à la disposition de l’enfant. On peut les collecter dans la nature comme les coquillages, les feuilles, les pierres. Ou les recycler : bâtons de glace, rouleaux de papier toilette, boites. Ils pourront servir pour les activités manuelles, comme celles citées plus haut. Mais également pour faire de l’observation. À l’aide d’une loupe, l’enfant pourra examiner les objets qu’il a collectés dans la nature et pourquoi pas les redessiner ou écrire un carnet scientifique.

Jeux de construction

Les jeux de construction sont un excellent outil de créativité. Ils sont souvent vendus avec un livret de modèles et permettent alors de développer le repérage spatial et la géométrie. Mais très rapidement, les enfants s’en éloignent et créent leurs propres structures. C’est alors que parle leur esprit architectural ou mécanique. On peut également mélanger les différents jeux de construction à notre disposition afin de stimuler encore plus la créativité et la réflexion.

>> À lire aussi : « Reggio : je crée un coin construction »

Stimuler toutes les intelligences

En stimulant les différentes intelligences de votre enfant, vous pourrez observer quels goûts et quelles capacités il développe. Aime-t-il raconter des histoires ? Jouer la comédie ? Est-il manuel ? Taper sur des casseroles pour créer des rythmes l’amuse-t-il? En observant ses réactions aux activités que vous lui proposez ou qu’il s’invente de lui-même, vous pourrez alors l’encourager à développer ses compétences, à s’épanouir et vous l’aiderez à libérer son potentiel créatif. 

>> À lire également : « La créativité chez l’enfant aux besoins spécifiques »

Et vous, comment aidez-vous votre enfant à développer sa créativité ? Partagez vos idées en commentaires !

Découvrir la sélection « Libérer sa créativité & son imagination »

Sources :
1. BRASSEUR Philippe. Soyons créatifs, 1001 jeux et activités pour développer l’imagination des petits et des grands. Paris, éditions Casterman, 2002.
GERVAIS Marie. Libérons la créativité de nos enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Taper la réponse pour valider votre commentaire * Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.